/news/politics
Navigation
Justin Trudeau

Présence à un rassemblement musulman critiquée

trudeau
Photo Archives / Agence QMI Le député montréalais et vedette politique Justin Trudeau fait partie des candidats.

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Des organisations juives et même musulmanes ont critiqué la décision du candidat à la direction du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, d’accepter de prendre la parole à la conférence Reviving the Islamic Spirit.

Les organisateurs de la campagne de M. Trudeau ont indiqué que sa participation à cet événement, qui se déroulera le 22 décembre à Toronto, lui permettra de rejoindre les jeunes. On s’attend à ce que 20 000 personnes assistent au rassemblement.

Des observateurs se demandent toutefois si les aspects négatifs ne sont pas supérieurs aux aspects positifs et s’inquiètent de ce que des radicaux prennent également la parole à cette conférence, dont le financement serait lié au Hamas.

Le président du Congrès musulman canadien, Salma Sidiqui, regrette que M. Trudeau tente de rejoindre des personnes qui «veulent étouffer le libéralisme et la liberté de parole au nom de l’Islam».

«Si M. Trudeau veut rejoindre les musulmans, il devrait d’abord apprendre à distinguer les canado-musulmans ordinaires des islamistes, qui sont fidèles aux organisations influencées par les Frères musulmans à l’étranger.»

L’organisation juive B'nai Brith a demandé pour sa part à rencontrer Justin Trudeau.

«Nous croyons que la question est suffisamment préoccupante pour mériter l’attention de M. Trudeau et nous avons demandé une rencontre», a déclaré le président Frank Dimant.

 

Commentaires