/entertainment/shows
Navigation
timber !

Une histoire de famille

timber !
photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Durant la période des Fêtes, la TOHU abritera le camp de bûcherons du Cirque Alfonse, une troupe composée d’artistes qui ont décidé d’exercer leur art en famille. Sur scène, un frère et une sœur, mais aussi un grand-père et son petit-fils... âgé d’un an et demi.

Durant la période des Fêtes, la TOHU abritera le camp de bûcherons du Cirque Alfonse, une troupe composée d’artistes qui ont décidé d’exercer leur art en famille. Sur scène, un frère et une sœur, mais aussi un grand-père et son petit-fils... âgé d’un an et demi.

Lorsqu’on parle de Timber! on pense tout de suite au folklore traditionnel québécois. Ce n’est pas donc pas un hasard si la TOHU a invité la troupe, formée en 2005, à occuper sa grande salle du 18 au 31 décembre.

«Nous présentons un spectacle qui parle de nos traditions et de nos racines québécoises. Il y a vraiment un esprit festif dans le spectacle», a expliqué l’acrobate Antoine Carabinier Lépine, qui a travaillé avec le Cirque Éloize et Les 7 doigts de la main avant de mettre sur pied le Cirque Alfonse avec sa sœur, son beau-frère et son père. «Nous avons aussi misé sur la musique traditionnelle, ce qui nous fait inévitablement penser au temps des Fêtes.»

C’est avec la création de son premier spectacle La Brunante que tout a commencé pour cette famille de Saint-Alphonse-Rodriguez, dans Lanaudière.

«Ma sœur Julie et moi avons évolué dans le milieu des arts : moi dans le cirque, elle dans la danse. Nous avons décidé de monter un spectacle pour offrir un cadeau à notre père pour ses 60 ans. Nous voulions le remercier de nous avoir soutenus dans nos carrières. Comme c’était l’un de ses rêves de monter sur scène, nous lui avons donné cette chance. De fil en aiguille, nous avons décidé de lancer notre propre compagnie.»

Ainsi, les artistes ont joint leurs forces à celles du conjoint Julie, l’acrobate Jonathan Casaubon, ainsi qu’à celles de leur bon ami Guillaume Saladin. Le metteur en scène du spectacle, Alain Francœur, avait déjà travaillé au Cirque Éloize avec Antoine. Bref, tous les artisans impliqués dans la création de Timber! sont proches dans la vie comme sur les planches.

Haches et musique

Parmi les membres de la troupe de Timber! on compte également les musiciens Josianne Laporte, André Gagné et David Boulanger, qui jouent sur scène pendant les numéros.

En plus d’influencer directement la trame musicale, l’ambiance traditionnelle se reflète dans le choix des appareils acrobatiques. Ainsi, les quilles de jonglerie font place à de véritables haches et la roue Cyr conventionnelle est délaissée pour une roue de charrette.

«Il n’y a pas de trame narrative dans le spectacle. On mise vraiment sur l’ambiance du camp de bûcherons, sur le genre de veillées qu’on pouvait y vivre. On utilise tous les instruments dont ils pouvaient se servir. C’est comme ça que nous avons eu l’idée de jongler avec des haches. Nous voulions travailler avec des éléments bruts.»

L’acrobate explique que ce désir d’authenticité a grandement compliqué la création du spectacle.

«Nous avons dû nous adapter et faire un gros travail de recherche pour pouvoir mettre de côté les véritables appareils de cirque.»

Malgré tout, ne vous inquiétez pas pour la sécurité de bébé Arthur puisqu’il n’est pas impliqué dans ce numéro de jonglerie extrême, du moins, pas encore.

«Dans le spectacle, Arthur est plus un figurant qu’autre chose, a affirmé Antoine. Par contre, je crois qu’il va commencer à être sur scène avec nous de plus en plus. Il commence vraiment à être acrobate.»

Après son passage à la TOHU, la grande famille du Cirque Alfonse se lancera dans une tournée qui l’amènera à présenter Timber! pour la première fois sur le continent européen. Des spectacles sont prévus en France et en Suisse durant tout le mois de février.

  • Timber! du Cirque Alfonse, sera présenté du 18 au 31 décembre à la TOHU.
Commentaires