/news/politics
Navigation
2013

Boucherville gèle le compte de taxes de la maison moyenne

Coup d'oeil sur cet article

BOUCHERVILLE – La Ville de Boucherville a gelé le compte de taxes en 2013 pour la maison moyenne évaluée à 373 400 $.

La Ville a baissé son taux de taxes à 0,65 $ par tranche de 100 $ d’évaluation, comparativement à 0,78 $ en 2012 dans le but de compenser la hausse de l’évaluation foncière, qui avoisine les 20 % dans le secteur résidentiel.

Au final, certains propriétaires profiteront d’une baisse, d’autres ne verront aucun changement tandis que des résidents subiront une légère hausse. Les résidents de condos sont les plus avantagés, puisque 91 % d’entre eux connaîtront une baisse.

«Notre but ultime est que Boucherville puisse faire face au défi financier, tout en respectant la capacité de payer des citoyens», a commenté le maire, Jean Martel, estimant qu’il avait réussi son pari.

Le budget global de Boucherville est de 106 millions $, dont 60 millions $ sont prévus pour les dépenses locales. La quote-part à l’agglomération de Longueuil diminuera de 1,9 % par rapport à 2012, grâce au faible développement résidentiel de la Ville comparativement aux autres villes liées.

«Nous tirons un bénéfice de notre rythme de développement résidentiel», a mentionné Dominic Lévesque, conseiller et président du Groupe de travail sur les finances.

Nouveauté pour 2013, les maisons bigénérationelles pourront bénéficier d’une réduction des taxes de services. Plutôt que de payer deux fois les taxes pour l’eau et les déchets, ces propriétaires paieront seulement une fois. Le même principe s’appliquera à ceux qui utilisent moins de 12 % de leur résidence comme bureau professionnel.

Les élus se sont dits particulièrement fiers d’avoir réussi à abaisser la dette de près de 8 millions $, qui est passée de 120,4 millions $ à 112,5 millions $.

 

Commentaires