/news/politics
Navigation
Union Montréal

Harout Chitilian quitte le parti et siégera comme indépendant

Harout Chitilian
Harout Chitilian

Coup d'oeil sur cet article

Le parti du maire démissionnaire Gérald Tremblay, Union Montréal, encaisse une nouvelle démission. Le président du conseil municipal de Montréal, Harout Chitilian, a annoncé jeudi qu’il siégera maintenant à titre d’indépendant.

Avec cette défection, ainsi que celle d’Anie Samson de Vision Montréal, il y a maintenant plus d’indépendants que d’élus du parti majoritaire. Les indépendants détiennent maintenant 20 sièges contre 19 pour Union Montréal, 14 pour Vision Montréal et 10 pour Projet Montréal.

Afin de justifier son départ d’Union Montréal, Harout Chitilian a souligné qu’il «est, de facto, privé de la prérogative de participer à toute initiative partisane» en raison de son statut de président du conseil, dont le rôle est d’assurer de manière impartiale le bon déroulement des débats à l’Hôtel de Ville.

Sa décision de siéger comme indépendant est aussi motivée par le départ de Gérald Tremblay et le fait que les élus de différents partis ont, depuis, décidé de collaborer afin de diriger la ville.

Union Montréal perdu au moins 26 élus depuis les témoignages de la commission Charbonneau et la démission de M. Tremblay.

Harout Chitilian est conseiller de ville du district de Bordeaux-Cartierville.

 

Commentaires