/news
Navigation
Économie

Laforest Nova Aqua réussit une relève d’employés

laforest aqua
Photo Stevens Leblanc Les employés Jean-Philippe Tremblay, Patrick Renaud et Julie Gauthier deviennent propriétaires de Laforest Nova Aqua en relève à Yves Aubin.

Coup d'oeil sur cet article

L’entreprise Laforest Nova Aqua, de Québec, vient de passer le flambeau à trois employés qui deviennent leur propre patron grâce à l’aide financière d’Investissement-Québec et des fondateurs.

Le Québec manque cruellement d’entrepreneurs mais la relève qui vient de s’exercer au sein de cette société spécialisée en hydrogéologie devrait servir d’exemple, souligne la ministre Élaine Zakaïb, responsable de la politique industrielle et de la Banque de développement économique.

Laforest Nova Aqua offre des services d’expertises en eau potable et elle a notamment été reconnue expert pour le recours collectif dans le dossier de la contamination de l’eau à Shannon, près de Québec.

Elle possède quatre places d’affaires au Québec, connaît une croisse importante de ses opérations mais il était temps, pour le président Yves Aubin, de céder les rênes à de plus jeunes.

«Je me suis toujours senti concerné par la relève. Moi-même j’ai eu de la difficulté à me trouver un travail d’ingénieur en 1982 et je pense qu’ils ont le droit de relever leurs propres défis, il faut les encourager», dit M. Aubin pour justifier sa décision de vendre sa participation.

Du nouveau

Trois des quinze employés de la société, Jean-Philipe Tremblay, Julie Gauthier et Patrick Renaud, ont décidé d’être releveurs. Après avoir frappé à la porte de certaines institutions financières, ils ont obtenu un prêt de 400 000$ d’Investissement-Québec pour atteindre leur but.

Le président et fondateur, Yves Aubin, accepte de combler le reste du financement pour le rachat de ses actions. Il demeure président. Pour l’un des actionnaires, Patrick Renaud, le défi n’est pas seulement de passer d’employés à patrons mais d’assurer le développement de l’entreprise à long terme.

Commentaires