/lifestyle/beautyfashion
Navigation
aux rythmes d’abeille

Petit carnet de voyage

Coup d'oeil sur cet article

Cette année pour le temps des Fêtes, j’me suis payée de chouettes vacances. Dans ma valise je n’ai pas apporté de maillot de bain, mais plutôt, des tenues cute et chaudes pour redécouvrir (parce qu’elle a toujours quelque chose à offrir) la ville de New York!

Cette année pour le temps des Fêtes, j’me suis payée de chouettes vacances. Dans ma valise je n’ai pas apporté de maillot de bain, mais plutôt, des tenues cute et chaudes pour redécouvrir (parce qu’elle a toujours quelque chose à offrir) la ville de New York!

► La bonne étoile de ce séjour a commencé à briller dès mon arrivée... Mon avion avait eu beaucoup de retard, (tsé la journée où il a tombé 20 cm de neige à MTL?) ouais...

Fatiguée et affamée, je me dis qu’il n’y aura sûrement pas grand chose d’ouvert à 23h30 dans ce petit quartier de Brooklyn, lorsqu’en tournant le coin, nichée dans une ruelle je vois une porte avec une enseigne rouge qui dit « Roberta’s ».

La première chose qui me fait sourire est l’atmosphère.

Des classiques de la musique hip hop et rock se font entendre, tandis que des hipsters (oui oui, des vrais) servent de délicieuses et tendres pizza cuites au four à bois. Quelques plats et verres de vin rouge plus tard, mon aventure commençait du bon pied!

Roberta’s 261 Moore St Brooklyn, NY

► Le lendemain, la queen de NY de MTL @mariejoelle nous avait fortement recommandé d’aller voir SLEEP NO MORE. Ce spectacle interactif qui nous tiraille entre le rôle de l’observateur et du participant n’a absolument rien de conventionnel! Pendant 3 heures, c’est avec un masque blanc qu’on sillonne les couloirs, les escaliers et les chambres obscures du McKittrick, ancien hôtel des années 30, pendant que les acteurs/danseurs performent intensément tout autour... À VIVRE !!!

► Plusieurs restaurants, un peu de shopping et quelques cocktails pris dans de chics endroits plus tard, je n’ai pas envie de prendre de décisions pour ma dernière soirée, j’ai envie de me faire guider...

J’appelle donc un couple d’amis originaires de Montréal qui habitent et travaillent présentement dans la grande ville. Ce soir, ils ont décidé de me faire découvrir quelques bars «SECRETS» de Manhattan!

► Tout commence avec un rendez-vous dans un restaurant japonais un peu difficile à trouver. Deuxième étage d’une rue peu connue, (même le chauffeur de taxi ne connaissait pas trop) j’entre dans un resto (Village Yokocho) bondé de monde qui partagent des plats typiques Japonais. Il y a du bruit, c’est animé, ça sent et ça goûte bon. Rassasiés, nous nous dirigeons vers une petite porte discrète sur le côté du restaurant et un autre monde s’ouvre à nous. Angel’s Share est un bar plutôt silencieux, typique «speakeasy» où seuls des groupes de quatre ou moins peuvent être assis; une règle qui est strictement appliquée. Une fois confortable, le fond de musique des années 20 et la dé-li-cieuse liste de cocktails infusés aux thés ont vraiment rendu l’expérience unique!

Village Yokocho et Angel Share 8 Stuyvesant Street, Manhattan, NY 10003

Mon coup de coeur de la soirée : Mes amis m’amènent dans un pond shop! Déjà je trouve ça l’fun et je zieute quelque bijoux et instruments de musique seconde main... Je me fais finalement pointer vers une porte avec un garde de sécurité alors j’entre et... Wawow! Beauty and Essex, Une super boîte de nuit sur 2 étages (gardant tout de même le charme et la chaleur d’un petit espace) s’offre à nous.

La sélection musicale du DJ me fait tout de suite bouger de la tête, je vois des plats alléchants circuler dans la partie restaurant et le top; une jolie fille offre gratuitement le CHAMPAGNE dans la salle de bain! Je voudrais y retourner tous les weekends...

Beauty and Essex 146 Essex Street, NY 10002

► Pour terminer la soirée, c’est la cerise sur le Sunday, ou plutôt, la saucisse dans le pain.

Mine de rien, nous descendons dans un demi sous-sol où loge un petit resto syle « take-out » à hot-dogs. Un énorme menu élaboré (d’options de chien chauds) sur le mur et deux vielles machines à boules remplissent l’espace. Seulement une dizaine de personne mangent et n’ont probablement pas idée de ce qui se passe de l’autre côté...

Mes amis me disent d’entrer dans la cabine téléphonique et de composer le 1.

J’exécute et un homme répond au bout du fil en me demandant combien de personnes nous sommes. Surprise! Une porte totalement secrète s’ouvre dans la cabine téléphonique et l’hôte nous reçoit dans l’univers de ce charmant speakeasy, PDT (Please Don’t Tell). Oui ok, un peu cher pour un verre et un végé dog, mais peu importe, l’expérience fût inoubliable!!!

PDT (Please don't tell) 113 St. Marks Pl., NY 10009

Commentaires