/news/currentevents
Navigation
Neige | Longueuil

Encore enfouies

Depuis le 27 décembre, des bornes-fontaines ne sont toujours pas dégagées

Encore enfouies
Photo agence qmi, jean laramée « C’est quoi ce genre de gestion qui veut faire des économies de bout de chandelles ? », s’est indignée la conseillère municipale indépendante, Johane Fontaine Deshaies, qui déplore la façon dont ont été effectués les travaux de déneigement.

Coup d'oeil sur cet article

Les quelque 45 centimètres de neige tombés sur la Rive-sud lors de l’historique tempête du 27 décembre dernier menacent encore la sécurité des résidents de Longueuil, puisque plusieurs bornes-fontaines sont toujours enfouies sous la neige.

Les quelque 45 centimètres de neige tombés sur la Rive-sud lors de l’historique tempête du 27 décembre dernier menacent encore la sécurité des résidents de Longueuil, puisque plusieurs bornes-fontaines sont toujours enfouies sous la neige.

Conseillère municipale indépendante, Johane Fontaine-Deshaies déplore la situation. Elle a même trouvé une borne d’incendie mal déblayée à proximité de la caserne de pompiers du boul. Curé-Poirier. «On repassera pour la sécurité, s’est-elle indignée. C’est quoi ce genre de gestion qui veut faire des économies de bout de chandelles?»

En plus de ce constat, la conseillère affirme avoir vu des rues encore glacées et qui demeurent étroites, même si la Ville dit que le chargement de la neige est maintenant terminé.

Le chef de division du Service de sécurité incendie de l’agglomération de Longueuil, Jean-Guy Ranger, a indiqué que les pompiers sont tributaires du travail effectué par les entrepreneurs pour le déneigement des bornes-fontaines.

«Dans certaines villes, il peut y avoir jusqu’à cinq contracteurs et il y a des règles de déneigement différentes», a-t-il dit.

Par contre, M. Ranger a précisé qu’il doit y avoir une aire de dégagement de 1,5 mètre autour d’une borne-fontaine, sans quoi il pourrait s’agir d’une nuisance. De plus, parce que les pompiers doivent parfois enlever de la neige sur les toitures des édifices lors des interventions, ils sont équipés de pelles qu’ils peuvent utiliser pour dégager les bornes-fontaines.

Stratégie à revoir

Selon Mme Fontaine Deshaies, l’administration municipale devrait s’assurer que les directives soient données adéquatement quand vient le temps de déneiger les rues. «La Ville dit qu’elle cherche à dégager un surplus budgétaire, mais les mauvais services de déneigement en sont peut-être la victime», a-t-elle souligné.

Selon Catherine Bérubé. attachée de presse de la mairesse, Caroline St-Hilaire, la situation suivant la tempête était exceptionnelle. «Les déneigeurs ont travaillé sans relâche pour dégager les rues et nous sommes satisfaits du travail accompli. Certains citoyens nous ont signalé des corrections à apporter dans certains secteurs. Nous tenterons de corriger pour le prochain déneigement», a-t-elle indiqué.

Confusion sur le déneigement

Les travaux de déneigement à la suite de la tempête du 27 décembre ont été complétés le 11 janvier et non pas le 4, comme l’avait préalablement indiqué la Ville de Longueuil au Courrier du Sud. Selon l’agent d’information Renaud Beauchemin, «les opérations continues de déneigement sont terminées. Il ne resterait que des correctifs mineurs à apporter à certains endroits».

M. Beauchemin précise que «selon les cas, la direction des travaux publics peut décider d’arrêter le déneigement ainsi que le chargement et considérer que les travaux sont complétés, et ce, même si la neige n’a pas nécessairement été chargée». Il ajoute toutefois que l’état de la chaussée est sécuritaire et que la circulation des véhicules est conforme.

 

Commentaires