/news/currentevents
Navigation
Météo

Le froid perdure

Hydro-Québec appelle la population à réduire sa consommation d’électricité

Coup d'oeil sur cet article

Hydro-Québec a enregistré un record de consommation d’électricité hier matin.

Selon une première estimation, les Québécois ont utilisé 38 910 mégawatt (MW) entre 7 h et 9 h. La Société d’État s’attend par ailleurs à ce que ce record soit battu aujourd’hui, avec une consommation de 39 500 MW.

«Nous avons dépassé le record historique datant du 24 janvier 2011 qui était de 37 717 MW», rapporte la porte-parole d’Hydro-Québec, Isabelle Thellen.

La société d’État demande donc la collaboration de la population pour éviter des achats supplémentaires d’électricité sur les marchés extérieurs.

«Il est important de baisser d’un degré la température des pièces de la maison ou, du moins, de celles qui sont inoccupées entre 7 h et 9 h, le matin et entre 16 h et 20 h, le soir.»

«Nous remercions les gens de ne pas utiliser leurs appareils énergivores, comme la sécheuse ou le lave-vaisselle, durant ces heures, et de limiter leur utilisation d’eau chaude à la maison», dit Mme Thellen.

Hydro-Québec a aussi demandé aux entreprises énergivores comme les alumineries de réduire leur production.

Sept jours de grand froid

La température moyenne depuis lundi et ce, jusqu’à dimanche, selon les prévisions d’Environnement Canada, est de -18°C.

«Si l’on regarde les statistiques sur sept jours, on observe que c’est un phénomène qui revient tous les 25 ans environ», déclare André Cantin, météorologue à Environnement Canada.

D’après M. Cantin, ce froid durera jusqu’à vendredi. «En fin de semaine, il fera moins froid, mais nous resterons toujours en dessous des moyennes saisonnières», dit-il.

Ce n’est qu’en début de semaine prochaine que nous reviendrons à la normale. Mardi, nous nous rapprocherons de zéro, selon M. Cantin.

Quelques bris dans les transports

Hier, plusieurs trains de l’Agence métropolitaine de transport (AMT) ont connu des retards en raison du froid. Vers 8 h, un train de la ligne Deux-Montagnes s’est immobilisé en raison d’un problème de condensation d’eau dans l’une de ses valves. Ses passagers ont dû être transbordés dans un autre train.

Une centaine de personnes ont attendu le train suivant sur le quai pendant une vingtaine de minutes, dit la porte-parole de l’AMT, Brigitte Léonard. Le train a été réparé dans la journée.

En fin d’après-midi, le gel d’un aiguillage à la hauteur de la gare Lachine a retardé le départ de trois trains vers la gare de Lucien-L’Allier.

Cela a occasionné un retard de 30 minutes sur la ligne de Candiac et d’une dizaine de minutes sur les lignes Vaudreuil-Hudson et Blainville-Saint-Jérôme.

La Sûreté du Québec et Transports Canada ne rapportent de leur côté aucun événement majeur sur les routes de la province.

Sur le même sujet
Commentaires