/entertainment/music
Navigation
Tocadéo

Des voix qui s’imposent

Des voix qui s’imposent
Photo courtoisie Le groupe Tocadéo se produira le 14 février, au Cabaret du Capitole de Québec, le 17 mars, à Saint-Hyacinthe, et le 11 mai, à Sherbrooke.
Les fichiers audios ne sont plus disponibles

Coup d'oeil sur cet article

À l’heure où la télévision fait honneur à La voix au Québec, le quatuor Tocadéo entend imposer les siennes dans un tout nouveau spectacle enrobé de variétés.

À l’heure où la télévision fait honneur à La voix au Québec, le quatuor Tocadéo entend imposer les siennes dans un tout nouveau spectacle enrobé de variétés.

Ça fait déjà cinq ans que Dany Laliberté, René Lajoie, Benoît Miron et Patrick Olafson se démarquent par leurs couleurs singulières, qui mettent en évidence la voix dans toute la richesse de ses harmonies.

Incidemment, les «jeunes crooners» n’ont que des éloges pour la nouvelle télésérie La voix, qu’ils décrivent comme «un concept extraordinaire, du fait que les chanteurs ne sont pas jugés par leur physique, mais par leur stricte performance vocale. La série, qui s’adresse à des candidats de tous les âges, a aussi le mérite de redonner aux Québécois le goût de la chanson, de se la réapproprier», disent-ils.

Déjà deux albums

En 2010, le quatuor a lancé son premier album éponyme et a repris l’expérience l’an dernier, avec un nouveau CD, Au nom des hommes, combinant des chansons originales et des reprises de grandes chansons, dont Un peu plus haut, Ave Maria, Un homme ça pleure aussi, Je n’t’aime plus, Au nom des hommes, The Rose, Dis-moi comment...

Après avoir promené son premier spectacle durant trois ans, avec même des incursions en France et en Roumanie, le quatuor Tocadéo, qui se produira pour la première fois à Québec le jour de la Saint-Valentin, débarque avec une nouvelle production qui suscite déjà l’engouement du public.

«Même les gars y trouvent leur compte. Ils viennent un peu à reculons pour faire plaisir à leur blonde, mais ils viennent nous voir après le show pour nous dire qu’ils ont vraiment apprécié. Évidemment, ça fait plaisir...»

De l’émotion

Le show est présenté par le quatuor comme un spectacle de variétés, qui suscite de l’émotion, des frissons, quelques pleurs, mais aussi plusieurs rires, puisque l’humour est à l’honneur durant les enchaînements.

Le répertoire ratisse large, de la grande chanson française aux Classels, en passant par un pot-pourri consacré aux années 1950, et un autre encore plus entraînant à saveur R&B, livré par nos quatre interprètes en chic complet-cravate.

Dirigés par le metteur en scène Pierre Boileau, les quatre Québécois ont même appris quelques chorégraphies enseignées par la réputée Geneviève Dorion-Coupal (Star Académie).

En quatre langues

Sur scène, les quatre séducteurs chantent surtout en français, mais aussi en anglais, en espagnol et en italien.

Ces quatre passionnés, qui supervisent eux-mêmes leur carrière, rêvent bien sûr d’une percée en Europe, «mais pas avant d’avoir réussi à gagner le cœur des Québécois», insistent les chanteurs de Tocadéo, considérés comme la seule formation populaire réunissant quatre solistes francophones.


Le groupe Tocadéo se produira le 14 février, au Cabaret du Capitole de Québec, le 17 mars, à Saint-Hyacinthe, et le 11 mai, à Sherbrooke.

Commentaires