/lifestyle/health
Navigation
Santé

Perdez, vous y gagnerez

Perdez, vous y gagnerez
photo fotolia Persévérez dans vos résolutions de perte de poids, car l’obésité est aussi dommageable pour la santé que le tabac en plus d’être la cause principale de plusieurs maladies chroniques!

Coup d'oeil sur cet article

Si au retour des Fêtes, il y a trois semaines, vous avez pris la résolution de réduire votre tour de taille en faisant un régime, votre détermination commence sans doute, comme plusieurs, à s’émousser. Persévérez, ce sera plus long que vous ne le souhaitez, mais ça vaut le coup non seulement pour votre ligne, mais aussi pour votre santé.

Si au retour des Fêtes, il y a trois semaines, vous avez pris la résolution de réduire votre tour de taille en faisant un régime, votre détermination commence sans doute, comme plusieurs, à s’émousser. Persévérez, ce sera plus long que vous ne le souhaitez, mais ça vaut le coup non seulement pour votre ligne, mais aussi pour votre santé.

Un tour de taille équivalent à plus de 80 cm chez les femmes, et de plus de 94 cm pour les hommes, suggère généralement une situation d’embonpoint abdominal tandis qu’un tour de taille qui dépasse 88 cm chez les femmes et 102 cm chez les hommes, témoigne d’une obésité abdominale. Si vous êtes dans le premier groupe, vous n’êtes pas seul, car plus de la moitié des adultes québécois en font partie et près de 25 % sont dans le second...

Les personnes qui souffrent d’embonpoint ont généralement tendance à continuer à accumuler les kilos et plusieurs se dirigeront inéluctablement vers l’obésité. L’accumulation progressive de graisses peut entraîner des problèmes de santé et l’obésité, quant à elle, peut sérieusement l’hypothéquer. Pour plusieurs spécialistes, l’effet de l’obésité est aussi sinon plus dommageable pour la santé que le tabac et constitue un facteur de risque pour plusieurs maladies chroniques comme le diabète, l’hypertension et les problèmes cardiovasculaires.

VOTRE EMBONPOINT

Certes, trop manger ou «mal manger» sont des facteurs importants reliés à l’embonpoint et à l’obésité toutefois, le manque de dépenses énergétiques en est l’un des premiers facteurs. La capacité du corps à engranger des glucides est limitée tandis que celle d’accumuler des graisses est importante et, une fois stockées, elles nécessitent impérativement d’être brûlées pour s’en libérer. L’activité physique favorise cette combustion. Il est pertinent d’envisager de mieux se nourrir, mais il l’est tout autant, sinon plus, de décider de bouger. Privilégiez une activité physique d’endurance, prolongée, sans essoufflement prononcé. Soyez patient, les résultats ne sont pas instantanés. Vous n’avez pas accumulé vos kilos en trop en deux ou trois semaines et ne vous attendez pas non plus à les perdre durant cette période. Vous brûlerez vos graisses excédentaires lentement et, progressivement, vous serez également de mieux en mieux dans votre peau qui finira par être juste à votre taille! Persévérez!

 

Commentaires