/entertainment/movies
Navigation
Exclusif

L’unique roman de Sylvain Lelièvre au cinéma

Coup d'oeil sur cet article

Le réalisateur Alain Chartrand adaptera pour le cinéma l’unique roman du regretté auteur-compositeur Sylvain Lelièvre, Le troisième orchestre. Luc Picard et Anick Lemay seront de la distribution.

Le réalisateur Alain Chartrand adaptera pour le cinéma l’unique roman du regretté auteur-compositeur Sylvain Lelièvre, Le troisième orchestre. Luc Picard et Anick Lemay seront de la distribution. Quant au rôle de Marjorie, une violoncelliste de 42 ans dont tombe éperdument amoureux le personnage pivot, un jeune pianiste de 15 ans, le réalisateur ne vise rien de moins que l’actrice française ­Sophie Marceau.

Après La maison du pêcheur qui retrace les événements qui ont précédé la Crise d’octobre de 1970 (sortie automne 2013), le réalisateur Alain Chartrand planche sur l’adaptation du roman de Sylvain Lelièvre, Le troisième orchestre, une grande histoire d’amour. Il déposera son scénario le 1er février et il espère obtenir 6 millions de dollars des principaux bailleurs de fonds. Le film portera le titre Le joueur de piano, titre d’une chanson de Sylvain Lelièvre.

Ce nouveau projet est produit par Lorraine Richard et Luc Martineau de Cité Amérique (Ésimésac). C’est Alain Chartrand (Chartrand et Simonne) lui-même qui signe l’adaptation du livre avec les scénaristes Patrick Lowe (co-auteur de Mémoires vives) et Diane Cailhier (Lac Mystère).

«L’histoire se passe en 1958 à Québec, a confié Alain Chartrand. C’est un film sur le plaisir de la musique qui se promène entre musique classique et jazz, mais aussi une histoire d’amour romantique. Le jeune garçon de 15 ans, Benoît, un grand pianiste, va tomber en amour avec une violoncelliste de 42 ans, la mère de son meilleur ami, Hubert.»

«C’est aussi une histoire de séduction, de poursuivre Alain Chartrand (fils du célèbre syndicaliste Michel Chartrand), et d’absence du père. Le père de Benoît, qui sera joué par Luc Picard, est aviateur et il est parti depuis trois ans. Anick Lemay est la mère de Benoît.»

Une actrice française

Reste à savoir qui interprétera la mystérieuse Marjorie, la mère d’Hubert, cette fascinante musicienne européenne et très belle femme qui fait beaucoup plus jeune que son âge et dont le jeune Benoît tombe amoureux. Alain Chartrand vise haut. Il compte offrir d’abord le rôle à Sophie Marceau, rien de moins.

«On ne sait jamais, de lancer le cinéaste. C’est un très beau rôle.»

Cet unique roman de Sylvain Lelièvre, avait été très bien accueilli par la critique lors de sa sortie en 1996. L’auteur-compositeur-interprète qui s’est éteint le 30 avril 2002 à l’âge de 59 ans des suites d’une embolie cérébrale, a lancé en carrière 15 albums, publié six recueils de poèmes, trois nouvelles et ce roman.

Commentaires