/lifestyle/family
Navigation
Le courrier des parents

La période des devoirs

La période des devoirs
Photo fotolia Votre enfant doit comprendre que les devoirs ne sont pas une corvée, mais une activité nécessaire.

Coup d'oeil sur cet article

Question : Bonjour, j’ai un fils de 10 ans qui est présentement en 4e année. Je vous écris parce que la période des devoirs est une source de conflit importante entre lui et moi. Il s’oppose, il refuse souvent d’ouvrir son sac d’école et lorsque j’insiste... c’est parfois la crise qui débute. Pendant les devoirs, il est constamment distrait et a de la difficulté à se concentrer parce qu’il veut regarder la télé ou aller jouer. Pourtant, j’essaie de lui plaire dans le sens qu’il peut choisir lui-même la période qui lui convient (avant ou après le souper). Que pourrais-je faire pour l’aider (et m’aider)? Avez-vous des trucs pour que la période des devoirs se passe mieux? Merci.

Question : Bonjour, j’ai un fils de 10 ans qui est présentement en 4e année. Je vous écris parce que la période des devoirs est une source de conflit importante entre lui et moi. Il s’oppose, il refuse souvent d’ouvrir son sac d’école et lorsque j’insiste... c’est parfois la crise qui débute. Pendant les devoirs, il est constamment distrait et a de la difficulté à se concentrer parce qu’il veut regarder la télé ou aller jouer. Pourtant, j’essaie de lui plaire dans le sens qu’il peut choisir lui-même la période qui lui convient (avant ou après le souper). Que pourrais-je faire pour l’aider (et m’aider)? Avez-vous des trucs pour que la période des devoirs se passe mieux?  Merci.

Réponse : Bonjour, la période des devoirs et leçons peut effectivement devenir une situation désarmante quand notre enfant refuse de collaborer ou d’y mettre du sien! Votre rôle en tant que parent est d’encadrer cette période de manière à créer un environnement et une ambiance sereine, tout en favorisant la concentration. Je vous recommande donc de favoriser un environnement de travail propice aux devoirs en éliminant d’abord tout élément qui pourrait le distraire: télévision, musique, ordinateur... Soyez également tolérant devant son besoin de bouger ou de se lever à quelques reprises.

Une période bien définie...

Il serait très judicieux de prévoir un moment fixe ou un horaire précis et régulier pour effectuer les devoirs et leçons. Tout en tenant compte de vos propres disponibilités, essayez d’identifier le moment où la concentration de votre fils est à son maximum. Pour certains, c’est au retour de l’école (avant le repas) et pour d’autres, c’est après avoir fait le vide en pratiquant une activité différente (sport, jeux...) ou après avoir pris un bon bain. Veillez cependant à ne pas planifier cette période trop tard dans la soirée sinon votre garçon risque d’éprouver des problèmes de concentration et de fatigue. En ayant des heures précises et fixes, vous éviterez de longues négociations puisque votre fils saura à quoi s’attendre. Cet horaire deviendra une habitude intégrée dans sa vie, et les routines sont toujours sécurisantes pour les enfants.

Cette routine devra également intégrer la notion de durée des devoirs et leçons, surtout si vous sentez que votre enfant s’empresse de les finir pour aller regarder la télé ou jouer à l’ordinateur! En ayant établi, à l’avance, la période et la durée, vous lui faites comprendre que rien ne sert de vouloir précipiter les choses: il ne pourra pas vaquer à ses autres activités avant que ces 30 minutes soient écoulées.

Bref, essayez de maintenir une attitude qui va permettre à votre enfant d’associer les devoirs, non pas à une source de conflit ou à une corvée systématique, mais à une activité nécessaire, mais qui peut être agréable malgré tout!

Commentaires