/news/currentevents
Navigation
Collecte à domicile

Piles, peinture et vieux cellulaires

Ecodac
EMMANUEL DELACOUR / AGENCE QMI Lors jour du lancement du service, le jeudi 14 février 2013, près de 250 bacs ont été vendus.

Coup d'oeil sur cet article

Les Montréalais soucieux de l’environnement, mais qui n’ont pas le temps d’aller à l’Écocentre disposent désormais d’une nouvelle solution. Ecodac collecte les matières recyclables dont il est difficile de disposer puisque le service de collecte des matières recyclables de la Ville de Montréal ne les prend pas en charge.

Plusieurs objets tels que les piles, les ampoules fluocompactes, les cellulaires, les cartouches d’encre et les disques compacts sont faits de matières recyclables, mais il faut se diriger dans un écocentre pour s’assurer qu’ils ne se retrouvent pas dans un dépotoir.

Le groupe Écodac propose un service à faible coût pour s’en départir. Il suffit d’acheter le petit bac rouge dans un commerce participant pour un peu moins de 8 $. Une fois l’achat effectué, il s’agit de contacter Écodac pour que ses employés viennent collecter vos matières recyclables à domicile.

De plus, un service «extra» propose la collecte d’objets plus volumineux, tels que les tours d’ordinateurs, les pots de peinture et les bonbonnes d’aérosol, moyennant un tarif additionnel.

Les objets et matières amassés peuvent être recyclés ou réutilisés. Le groupe Ecodac est notamment associé au Centre ÉcoBrico, qui récupère divers matériaux à des fins de projets artistiques et pédagogiques.

Par ailleurs, lors de l’achat d’un bac d’Ecodac, 0,25 $ seront remis à Moisson Montréal.

À ce jour, près de 250 bacs ont été vendus.

 

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.