/misc
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

NHL et sa façon d'équilibrer une partie

Coup d'oeil sur cet article

NHL, voilà une franchise qui année après année réussi à amener un renouveau dans sa série. En effet, depuis la version de 2007 où les contrôles de tir ont été assigné aux analogues des manettes et non aux boutons, chaque itération a apporté quelque chose de nouveau. Chaque année je suis impressionné d'être impressionné. Ce que je veux dire par là c'est que je suis surpris que les détails ajouté à l'itération, parfois minime, change complètement la jouabilité et accentue le réalisme. Malgré l'évolution constante de cette lignée, cette année nous avons remarqué quelque chose de particulièrement frustrant; la manière d'équilibrer les joutes.

Plus souvent qu'autrement, lors d'une partie où le joueur domine l'équipe contrôlée par l'I.A, il n'est pas rare d'assister à des remontées spectaculaires. Une fois de temps à autre, oui je pourrais y croire, car dans le sport, ça arrive, mais pas à la fréquence à laquelle cela se produit dans le jeu. Ce qui est d'autant plus frustrant, c'est que l'ajustement est évident! Considérant une joute de 5 à 1 pour le joueur humain, à partir du trois ou quatrième but, les meilleurs joueurs de l'équipe qui mène commencent soudainement à raté des passes faciles. Les bourdes des joueurs contrôlés par l'I.A. de l'équipe du joueur humain se multiplient et le gardien devient une véritable passoire, quand il ne lance pas la rondelle lui même dans son filet. Heureusement, les ajustements se dissipe généralement lorsque le score revient plus serré, mais tout de même.

Malgré tout, NHL 2013 et sa façon de rendre le jeu plus difficile demeure selon moi un "must" pour tous les fans de hockey. Ses qualités font oublier ses ajustements de score et ses traductions douteuses. À ce propos je vous invite à aller jeter un coup d'oeil à l'opinion de mon collègue Steve Tremblay sur le sujet.

Sur ce bonne lecture et bonne conquête de la coupe Stanley!

1 commentaire(s)

Nick dit :
19 février 2013 à 16 h 59 min

Il suffit d'ajuster les paramètres. C'est certain que si tu laisses les paramètres par défaut... ça demeure un peu arcade. Mais avec les ajustements nécessaires aux paramètres, il n'y a plus ce problème.

- un joueur de plus de 2000 games par année.