/sports/others
Navigation
Cyclisme

Bruno Langlois possède toujours le maillot jaune

QMI_qmi_1302221611001
PHOTO COURTOISIE Bruno Langlois

Coup d'oeil sur cet article

La victoire s’est jouée au sprint, vendredi, lors de la troisième étape de la Vuelta Independia National, une épreuve cycliste qui est disputée en République dominicaine.

Le triomphe est allé à Rafael Meran (Ochao Fainauto) en 3h 11m 21 sec et tout juste derrière lui se trouvaient deux membres de l’équipe Garneau-Québecor, Rémi Pelletier-Roy et Bruno Langlois. La veille, ce dernier avait fini deuxième.

Au classement général, et pour une deuxième journée de suite, Langlois possède le maillot jaune de meneur. Pelletier-Roy est huitième et Pierrick Naud, 13e.

Malheureusement, leur coéquipier Alex Cataford est tombé.

«Alex a fait une grosse chute et il est allé à l’hôpital pour recevoir des points de suture au menton, a écrit Langlois par courriel. On va s’assurer qu’il est O.K.»

«Les gars ont roulé comme des chefs et à un rythme élevé, a-t-il ajouté au sujet de la course, parce que deux Colombiens étaient devant et avaient pris 3m 40sec d’avance. Nous les avons rejoints après avoir travaillé en équipe comme des malades.»

D’autres Québécois se sont distingués au cours de cette troisième étape, soit Jordan Brochu, Étienne Samson et Jean-Michel Lachance, tous de la formation Ekoi. Ils ont fait partie du peloton de tête qui a terminé tout juste derrière le vainqueur.

La Vuelta Independia National est une course internationale réputée pour offrir un parcours agressif.

Outre Langlois, Pelletier-Roy, Naud et Cataford, Garneau/Québecor est représentée par Michael Woods et l’Américain Adam Farabaugh.

C’est la première année où cette équipe se hisse dans les rangs professionnels avec une licence UCI Continental.

 

Commentaires