/news/education
Navigation
Éducation

Les 10 priorités en éducation

« La question des frais de scolarité n’est pas une urgence nationale », tranche un expert

Les 10 priorités en éducation
photo d’archives Égide Royer voudrait un vrai débat sur l’éduction, et non juste sur les droits de scolarité à l’université.

Coup d'oeil sur cet article

Un garçon sur trois ne mettra jamais les pieds à l’université et n’est pas concerné par le débat sur l’accès aux études supérieures tout simplement parce qu’il sort sans diplôme d’études secondaires du système scolaire québécois. Ces jeunes sous-scolarisés sont exclus du débat actuel, dénonce Égide Royer.

Un garçon sur trois ne mettra jamais les pieds à l’université et n’est pas concerné par le débat sur l’accès aux études supérieures tout simplement parce qu’il sort sans diplôme d’études secondaires du système scolaire québécois. Ces jeunes sous-scolarisés sont exclus du débat actuel, dénonce Égide Royer.

Au Québec, un garçon sur trois et une fille sur cinq n’auront pas leur diplôme d’études secondaires avant l’âge de 20 ans. Égide Royer ne se l’explique pas, tout comme il ne comprend pas pourquoi on ne parle que de frais de scolarité lorsqu’il est question d’éducation.

«Le débat actuel est complètement détourné. La maison brûle, mais on se demande si l’auto est bien lavée», lance-t-il.

Les travaux d’Égide Royer, psychologue et professeur à la faculté des sciences de l’éducation de l’Université Laval, portent notamment sur la prévention de l’échec scolaire.

Présentement, 64% des jeunes quittent le secondaire avec un diplôme. Dans le réseau public, c’est 58%. Chez les anglophones, 76% réussissent à décrocher ce même diplôme. L’objectif du ministère de l’Éducation est d’atteindre 80% en 2020.

«Nous devrions pouvoir comparer nos taux de diplomation avec ceux de la Finlande, de la Norvège et des meilleurs États américains. Au lieu de ça, le Québec traîne de la patte.» Il faut vite s’attaquer aux véritables urgences en éducation, plaide Égide Royer.

Nous lui avons demandé de dresser la liste de 10 feux à éteindre.

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.