/misc
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

FTL, un Kickstarter qui ira loin

Coup d'oeil sur cet article

Steam, un excellent outil lorsqu'on cherche un jeu sans vraiment le chercher. C'est ce qui m'est arrivé lorsque j'ai décidé d'acheter le jeu FTL (Faster Than Light) en rabais à deux dollar et des poussières. Le jeu faisait tête d'affiche ce jour là, j'ai donc décidé de m'y intéresser, sans attentes particulières.

À première vu le jeu semble venir d'une autre époque en adoptant un style plutôt "old-school", ce qui lui donne un certain charme. Il est facile d'oublier qu'on est assis devant son ordinateur, car on a l'impression de jouer au Game Boy. Au Game Boy 2.0, mais tout de même. L'univers est tout simple, et ressemble à s'y méprendre avec celui de Star Trek (avis aux amateurs d'ailleurs). On nous explique brièvement que nous sommes capitaine d'un vaisseau de la Fédération et que nous avons en notre possession des informations capitales au bien-être de celle-ci. Le but ; allez délivrer les dites informations à une base afin d'être prêt à contrer l'armée des rebelles. Mission qui ne semble pas si compliqué, n'est-ce pas?

Malgré l'allure simpliste du jeu en générale, ainsi que la mission qui semble à première vu être un jeu d'enfant, le joueur est confronté a un bon défi. Personnellement même après onze heures de jeu, je n'ai pas encore réussi à compléter la mission finale. Durant tout le périple, il faut user de stratégie et prendre des décisions qui auront une incidence sur le succès ou l'échec de la bataille finale. Est-ce que j'explore le plus de zone possible, au risque de me faire aborder et saboter mon vaisseau? Est-ce que j'utilise mes missiles pour détruire le dispositif de bouclier de l'ennemi ou je tire sur le système d'oxygène afin d'asphyxier les occupants de l'autre vaisseau pour obtenir un butin plus intéressant? La stratégie ne s'arrête pas là, on doit aussi choisir à quel poste chaque membre d'équipage s'affaire. Chaque personnage a un système simple de point d'expérience qui fait que chacun d'entre eux peut / va développer une spécialité dans le vaisseau. Rien de révolutionnaire, mais ça ajoute un petit quelque chose de plus. Comme le fait qu'il faut gérer divers événements comme des incendies, des brèches dans la coque ou encore réparer les systèmes vitaux du vaisseau pendant et après les combats. C'est, selon moi, le point majeur du jeu, mais aussi l'irritant majeur. En effet, il arrive parfois que l'on tombe sur une situation de détresse où on doit choisir d'intervenir ou de passer notre chemin et plus souvent qu'autrement si une situation exige d'envoyer des membres d'équipage, c'est celui ou ceux avec les meilleures statistique qui ne reviendra / reviendront pas.

Bref, globalement FTL est un divertissement très correct auquel on peut s'adonner à temps perdu sans compromettre le reste de son horaire.Je le recommande fortement à tous.