/news/currentevents
Navigation

La Châteauguay libérée de ses glaces

Coup d'oeil sur cet article

Une pelle mécanique flottante est apparue jeudi matin dans la rivière Châteauguay dans la ville du même nom.

La mission de cette excavatrice amphibie de la firme Éco Technologies, communément appelée la grenouille verte : casser le couvert de glace dans le dernier droit du cours d’eau pour prévenir les inondations. Une opération qui se répète chaque printemps.

La grenouille poursuit le travail de brise-glace effectué les jours précédents par l’aéroglisseur de la Garde côtière canadienne dans le lac Saint-Louis et dans l’embouchure de la rivière qui s’y jette. Un pont ferroviaire bloquant le passage à l’imposant appareil se mouvant sur un coussin d’air, la grenouille d’acier prend la relève.

La manoeuvre est nécessaire parce que la rivière Châteauguay coule du sud vers le nord. La neige et la glace fondent d’abord en amont aux États-Unis. Le surplus d’eau ne peut se déverser dans le lac Saint-Louis gelé où la rivière termine sa course à Châteauguay. Sans intervention humaine, c’est l’inondation quasi garantie.

 

Commentaires