/lifestyle/health
Navigation
Santé

Avez-vous une santé de fer ?

Avez-vous une santé de fer ?
Photo Fotolia L’anémie touche autant les enfants que les personnes âgées. C’est la carence nutritionnelle la plus répandue.

Coup d'oeil sur cet article

L’expression est fréquente et des plus appropriées, car le fer est un élément essentiel pour votre santé. À travers le monde, près du quart de la population ­souffre d’une déficience en fer et cette carence nutritionnelle, la plus répandue, est la première cause d’un état inquiétant : l’anémie.

L’expression est fréquente et des plus appropriées, car le fer est un élément essentiel pour votre santé. À travers le monde, près du quart de la population ­souffre d’une déficience en fer et cette carence nutritionnelle, la plus répandue, est la première cause d’un état inquiétant : l’anémie.

De nombreux facteurs peuvent en être la source. Le corps peut ne pas produire suffisamment de sang ou en avoir trop perdu à cause d’un saignement. Certaines maladies chroniques peuvent aussi en être la raison. Le manque d’acide folique ou une carence en vitamine B12 aussi, de même que l’hérédité, constituent également un facteur pour certains types ­d’anémie. Cependant, la cause la plus fréquente demeure le manque de fer dans le sang, et l’anémie qui en résulte est qualifiée de «ferriprive».

Le fer est essentiel à la composition de plusieurs protéines et d’enzymes de notre organisme, dont l’hémoglobine contenue dans les globules rouges, ces cellules qui composent en grande partie le sang. Elles transportent l’oxygène, à partir des poumons, vers les organes pour assurer leur bon ­fonctionnement, car l’oxygène est le carburant essentiel des cellules pour qu’elles puissent produire de l’énergie. Lorsqu’on souffre d’une ­carence en fer, le nombre de globules rouges — ou l’hémoglobine du corps — diminue et on souffre alors d’anémie. Et certaines personnes qui en souffrent diront que «leur sang est bas». S’il est important de diagnostiquer l’anémie, il l’est tout autant d’en définir la cause.

CARENCE EN FER

Plusieurs causes peuvent faire en sorte que le sang est en déficit de fer. Il peut s’agir d’une alimentation qui en est pauvre, notamment chez les jeunes enfants qui consomment de grandes quantités de lait et peu d’aliments riches en fer, ainsi que chez les jeunes femmes qui suivent une diète ou qui sont végétariennes, par exemple. Les poussées de croissance peuvent également être la source d’une carence en fer chez les jeunes enfants de moins de trois ans qui grandissent à un tel rythme que leur organisme a de la difficulté à maintenir un niveau de fer approprié.

La grossesse ou l’allaitement peuvent également être une source de carence en fer pour la mère. Chez l’adulte, la perte de sang est la cause la plus fréquente d’anémie ferriprive. Les femmes ­principalement, car les menstruations, si elles sont abondantes, peuvent effectivement provoquer un état d’anémie. La perte de sang peut aussi être ­notamment associée à un saignement interne du tube digestif, à un ulcère d’estomac, à une colite ­ulcéreuse ou simplement à l’usage prolongé d’un anti-inflammatoire non stéroïdien.

Commentaires