/misc
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

Dominion: un jeu à découvrir

Coup d'oeil sur cet article

On dit que la vie est remplie de surprises, j'en ai eu toute une lors de ma première partie de Dominion. Au départ, le jeu semblait vraiment complexe et à la limite ennuyeux. Il faut quand même préciser que le jeu est composé d'approximativement 500 cartes. Les cartes sont divisées en trois rôles distincts, trésor, action et victoire. Le but du jeu est d'accumuler le plus de carte victoire possible.

Les instructions de base

Les tours de jeu sont composés de trois phases: la pige, le jeu et l'achat. Durant les premiers tours de table, lorsque tous les joueurs sont relativement à l'aise avec les règlements, les trois phases se succèdent assez rapidement. Ayant comme seule possibilité d'acheter de nouvelles cartes afin de pouvoir procéder à des tours plus complexes. Généralement, c'est au bout du cinquième ou sixième tour que les choses deviennent plus palpitantes et que les joueurs doivent user de plus de stratégie. Il y a aussi un autre facteur majeur qui influence le déroulement de la partie, le choix des cartes utilisées. Comme vous pouvez vous en douter, il est préférable d'utiliser un nombre limité de types de cartes afin de favoriser l'usage de stratégies différentes de partie en partie. Les instructions recommandent un nombre maximal de 4 joueurs, mais si vous êtes patient et que vous avez beaucoup de temps devant vous, il est possible de jouer à 5 ou 6. Lors des parties à 4 joueurs 10 types de cartes sont utilisés et on ajoute 2 types par joueur additionnel.

Le déroulement d'une partie

Dominion-card-and-tile-games-24276844-502-405 https://images4.fanpop.com/

Évidemment, je vais essayer de vous expliquer du mieux que je pourrai, car sans expliquer chaque carte et ses avantages cette tâche est plutôt ardue. Chaque joueur commence avec 10 cartes dans sa main, 7 cartes trésors (cuivre, valeur de 1) et 3 cartes victoire. Comme je l'ai dit plus tôt, l'action s'intensifie à partir du cinquième tour, car c'est à partir de ce moment que les types de cartes choisi se font sentir. C'est à partir de ce moment que les attaques viennent de partout ou que les tours prennent parfois plusieurs minutes selon les cartes que chaque joueur a en main. Ce qui rends ce jeu est particulièrement intéressant, c'est que chaque ensemble de type de carte provoque des parties pouvant être drastiquement différentes.

Certains ensembles sont axés sur les interactions entre les joueurs (beaucoup d'attaque et d'actions qui affectent un ou tous les autres joueurs), alors que d'autres se concentrent plus sur l'aspect économique du jeu. Pour mettre fin à une partie, 3 paquets d'un même type de carte doivent être épuisés (4 ou 5 selon le nombre de joueurs) ou le paquet de cartes victoire ayant le coût le plus élevé.

En conclusion

Selon moi, rendre justice à un jeu aussi complexe que Dominion est une tâche que je ne trouve pas simple. Je crois que la meilleure façon de voir à quel point Dominion est un jeu riche en possibilité, c'est d'y jouer. J'espère que ce court résumé vous aura donné la piqûre.

Bonne découverte et bonne partie!

3 commentaire(s)

Steve Tremblay dit :
18 mars 2013 à 8 h 01 min

Vraiment un des meilleurs jeux auxquels j'ai joué !

Boubalou dit :
18 mars 2013 à 8 h 09 min

Pareillement pour moi. J'ai recu ca pour Noel, et pour jouer à 2 joueurs (car nous n'avons pas toujours une société à notre porté, comme on dit), c'est dure a battre.

Geneviève dit :
28 avril 2013 à 19 h 32 min

Normalement, je suis plus du type «war game» ou «jeu politique», mais je dois avouer que Dominion est vraiment un excellent jeu de gang, pas trop complexe, facile d'approche et très divertissant! C'est aussi un excellent cadeau à donner à vos amis geeks/nerds/fans de jeux de table.