/opinion/columnists
Navigation
humour

Au poste !

Coup d'oeil sur cet article

Je m’excuse mais le PQ doit s’enlever du pouvoir et ne pourra être remplacé ni par les Libéraux, ni par les Caquistes. Question de principe. Ces trois partis politiques se disent prêts à rembourser l’argent sale qu’ils ont reçu lors de leur campagne de financement respective. Ils sont prêts à remettre le cash qui leur a été donné illégalement par des prête-noms, des moyens détournés, etc.

Je m’excuse mais le PQ doit s’enlever du pouvoir et ne pourra être remplacé ni par les Libéraux, ni par les Caquistes.  Question de principe.  Ces trois partis politiques se disent prêts à rembourser l’argent sale qu’ils ont reçu lors de leur campagne de financement respective.  Ils sont prêts à remettre le cash qui leur a été donné illégalement par des prête-noms, des moyens détournés, etc.  C’est ben beau mais c’est pas comme ça dans la vraie vie.  C’est une fraude que vous avez commise et pas à n’importe quel niveau.  C’est grave, c’est une fraude de la démocratie, de la loi électorale.  Or, qu’arrive-t-il aux compagnies qui ont fraudé le gouvernement ?  Elles n’ont plus le droit de faire affaire avec lui.  Pas d’exception !  Donc, Le PQ, le PLQ et la CAQ, trois fraudeurs, doivent débarquer.  Volontairement ou par manque de rigueur, vous avez fraudé le peuple.  Vous voulez rembourser ?  Trop tard.  Il y a une loi et vous l’avez enfreinte.  Qui plus est, cette loi, c’est même vous qui l’avez écrite, votée et adoptée.  Quand un ti-cul vole une sacoche et qu’il est pris sur le fait, c’est sûr qu’il va proposer de remettre le sac à la madame mais il est trop tard.  Au poste, mon ti-t’homme.

FRANÇOISE PAR DÉFAUT

C’est tellement pourri comme situation que ces partis et les autres pris la main dans le sac, logiquement, ne peuvent même pas rembourser.  Ils vont remettre l’argent à qui ?  À ceux qui étaient leurs complices dans la fraude ?  Il est trop tard, le mal est fait.  Cet argent sale a déjà servi à l’élection de nombreux candidats le 4 septembre dernier.  Et si Québec Solidaire n’a bénéficié d’aucun argent sale, c’est lui la grande victime.  Il aura été le seul parti à respecter la loi et il finit quatrième. Ça va ben.

TIGUIDOU L’AIL L’AIL

• Pour l’écoute électronique à l’Hôtel de Ville de Laval, ils n’ont pas mis les micros en dessous de la table, y avait trop de monde.

• Ça arrive juste.  Dès qu’on aura fini l’Échangeur Turcot, on recommence la 30.

• Selon Claude Juteau, pour planter Jean Pascal, Brandon Prust a plus de chance que Lucian Bute.

• « Je lâche le spaghetti, trop de trouble. »  (Une femme voilée)

• Accurso, Rizzuto, Zamito, Zambino, Milioto, Dessau.  On peut pas dire que ça rime à rien.

• Mettez du Cialis dans votre café. La toast reste dure.

À DEMAIN

Dehors les chiens pas de médaille !

Commentaires