/entertainment/celebrities
Navigation
Lettre à ses fans

Atteinte d'un cancer généralisé, la chanteuse Pier Béland fait ses adieux à son public

Atteinte d’un cancer généralisé, il ne lui reste que quelques jours à vivre

Pier Béland fait ses adieux
Photo courtoisie Pier Béland a tenu à saluer elle-même ses fans.

Coup d'oeil sur cet article

La chanteuse Pier Béland qui a reçu un diagnostic de cancer de l’utérus en juillet dernier est aux soins palliatifs. Le cancer s’est généralisé. Selon les médecins, il ne lui reste que quelques jours à vivre. Dans une lettre touchante, remise au Journal, elle fait ses adieux à ses fans.

La chanteuse de 64 ans luttait contre un cancer depuis plusieurs mois. Elle avait subi une hystérectomie et reçu des traitements de radiothérapie, mais le cancer avait déjà eu le temps de se propager, notamment au foie et aux reins.

C’est en Floride que le mal est récemment revenu. La chanteuse ne se sentait pas bien, mais elle a tout de même donné le dernier spectacle de sa tournée le 17 mars dernier.

«Pier n’est pas du genre à annuler un spectacle, explique son ami de longue date et gérant Eduardo Da Costa. Elle avait consulté les médecins là-bas et ils ont cru qu’elle avait contracté un virus. Ils lui ont donné des antibiotiques.

«Mais, cette semaine elle est retournée à l’hôpital ici au Québec et le diagnostic est tombé. Il n’y a plus rien à faire.»

En souvenir

Hier, la chanteuse est sortie de l’hôpital le temps de signer quelques documents, puis elle est retournée aux soins palliatifs. Son mari, André Véronneau, qui a veillé sur elle et géré sa carrière toute sa vie, ne pourra être à ses chevets, puisqu’il souffre de la maladie d’Alzheimer.

Pier Béland qui est la demi-sœur de l’humoriste Réal Béland et la fille de Réal Béland père (Ti-Gus et Ti-Mousse), préparait un nouvel album intitulé Ce que je suis, dont la sortie est prévue pour le mois d’avril.

«Il y avait dix ans que Pier n’avait pas sorti d’album, indique son gérant. On avait mis toute une équipe de jeunes là-dessus. Je vais aller lui porter la première copie à l’hôpital. Avec cet album, Pier laisse un souvenir extraordinaire.»

– Avec la collaboration de Maxime Demers

Sur le même sujet
Commentaires