/misc
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

SimCity est de retour

Coup d'oeil sur cet article

Après tout le scandale, après 3 semaines de jeu sur SimCity, je suis maintenant prêt à vous révéler mes impressions sur le dernier né de Maxis.

Tout d'abord il faut dire que ce SimCity nouveau brise toutes les anciennes conventions établies précédemment  Le jeu nécessite maintenant une connexion en tout temps et vous donne accès à de moins grands lopins de terre pour établir votre mégapole. En revanche, le SimCity amène maintenant le concept de région qui dispose de plusieurs villes / quartiers qui doivent interagir ensemble pour devenir une méga-région.

Je reviendrai cependant sur les interactions entre régions car je dois vous parler en premier lieu du coeur du jeu, la ville. Dans ma première partie, j'ai commencé par sélectionner une région publique créée par un autre joueur. En fouillant dans la liste, je suis tombé sur une région appellée Québec alors je me suis lancé. Il y a dans cette région 7 villes toutes reliées d'une manière ou d'une autre par le train, l'autoroute ou par un traversier. J'ai donc fondé sur un de ces endroit la ville de Charlesbourg.

Charlesbourg c'est ma ville!

Charlesbourg est une ville riche en pétrole et  dispose de grands vents. J'ai donc commencé comme dans tous les jeux de ce type, par construire quelques routes. Une des nouveauté de SimCity c'est que les routes sont maintenant au coeur des infrastructure de votre ville. Ce sont maintenant les routes qui déterminent la densité possible d'une zone et ce sont aussi les routes qui supportent les services de la ville. Autobus, eaux usées, électricité, eau potable, tout passe par les routes. La gestion sous-terraine à complètement été éclipsée du jeu, à mon avis, pour le mieux.

Donc après ces quelques routes, j'ai pu ajouter quelques zones industrielle, commerciale et résidentielle. À cause de l'abondance des vents, j'ai pu construire une centrale éolienne non-polluante pour alimenter ma ville.

Dès ce départ de jeu, j'aurais pu acheter mon électricité d'un de mes voisins, car c'est ce que le  mode connecté apporte. Maintenant, les ressources sont partageable avec nos voisins. Il est donc possible de vendre sa production d'électricité, mais aussi de fournir sa région en eau potable, éducation, police, pompiers, ambulance, d'accepter les déchets eet eau usées des autres joueurs. Évidemment, quand on est fournisseur d'une ressource, on est souvent acheteur d'une autre et les interactions régionales prennent vite une tournure de spécialisation.

Une autre nouveauté très intéressante est la possibilité d'améliorer ses bâtiments. Les bâtiments de services peuvent être améliorés en ajoutant des parties qui offriront un meilleur service ou donneront accès à d'autres ressources. C'est le cas entre autre du poste de pompier de Charlesbourg qui dispose d'une tour d'alerte sur le toit. Celle-ci permet à mes camions de réagir deux fois plus rapidement aux alarmes de feu.

Aussi, une fois ma ville solidement implantée avec plus de 20000 sims, j'ai pu commencer à songer à exploiter le pétrole caché dans ma zone. Malheureusement, le pétrole étant en grande partie sous un de mes quartier résidentiel, j'ai du exproprier quelques citoyens, mais après avoir installé ma centrale de pompage et mon entrepôt. J'ai pu commencer la vente sur le marché global. Encore une fois une innovation du nouveau SimCity. On peut maintenant vendre les ressource sur le marché global. Celui-ci n'est donc pas relié aux autres personnes de ma région, mais plutôt à un système central qui achète ma production de pétrole pour 4500$ 4 fois par jour (journée dans SimCity). Il s'agit donc d'une excellente source de revenus qui permet aux citoyens de Charlesbourg de pouvoir avoir d'excellents services dans leur ville.

J'ai donc conduit Charlesbourg dans les horizons de 50 000 citoyens quand j'ai décidé de voir ce que je pouvais faire seul dans une région qui m'appartient en entier. J'ai donc fait une région privée et j'ai commencé a faire des petites villes plus spécialisées. Une produisant des minerais, l'autre du pétrole et une troisième étant moins pollué et plus propice aux zones résidentielles. Je n'ai toutefois pas pu encore m'approcher des montants requis pour faire un bâtiment spécial sur une des zones communes. En effet, SimCity permet maintenant de construire des bâtiments spéciaux tels un aéroport international ou un ferme solaire qui profiteront d'une manière ou d'une autre à toute la région.

Finalement, les catastrophes sont toujours présentes dans SimCity. Dans mes quelques heures de jeu, j'ai eu à contrer 2 attaques de Zombies, une pluie de météorite et une invasion d'extra-terrestres. Dans tous les cas, j'ai pu contrer rapidement les effets néfaste parce que j'avais les bonnes ressources disponibles. Par contre une ville mal préparée subirait certainement des dommages irréparables de ces catastrophe. Rassurez-vous, un mode "Sandbox" est disponible pour ceux qui désirent une expérience plus réaliste.

Le jeu est donc selon moi un succès. Les nouvelles interfaces et le graphismes sont impeccable,  les mécaniques de collaboration sont rafraîchissantes et le jeu semble très balancé et fonctionnel. Les désagréments des anciennes versions ont été polis ou carrément enlevés du jeu.

Par contre, le mode "en ligne" permanent  nuit beaucoup à la réputation du jeu et empêche les voyageurs de jouer dans le train ou l'avion ce qui en fait un jeu un peu moins attrayant pour ce type de joueurs.

Au final, j'ai beaucoup aimé mon expérience jusqu'à date et je suis content d'avoir pu convaincre certains de mes collegues de tousdesgamers.com. Ces apprentis maires et moi commenceront prochainement une région ensembles et essaieront le mode collaboratif plus en profondeur.

Au plaisir de vous vendre mon pétrole Charlesbourgeois prochainement ;)

 

Ma Note : 8/10

Pour : 

  • Graphisme impressionnant
  • Mécaniques régionales intéressantes et rafraîchissantes
  • On y retrouve le plaisir de jouer à SimCity
Contre:

  • Connexion en ligne requise nuit à la jouabilité de ce type de jeu
  • Un peu simpliste comparé a CityXL