/news/currentevents
Navigation
Centre de détention de Québec

Rapidement rattrapé

Un évadé épinglé 45 minutes après sa fuite

Évadé prison
Photo Marc Vallières, Agence QMI Les policiers ont rapidement retrouvé l’évadé, non loin de l’autoroute Laurentienne.

Coup d'oeil sur cet article

Un homme de vingt ans, qui avait réussi à s’échapper du Centre de détention de Québec, hier en soirée, a finalement été retrouvé 45 minutes plus tard, quelques kilomètres plus loin, près de l’autoroute Laurentienne.

Le personnel du Centre a contacté les autorités policières vers 19 h 20 afin d’expliquer qu’un de ses détenus avait réussi à s’enfuir de l’établissement carcéral, situé sur la rue de la Faune dans le secteur de la Haute-Saint-Charles. L’homme de 20 ans se trouvait dans la cour intérieure lorsqu’il a disparu.

Le porte-parole de la Sûreté du Québec a affirmé qu’ils ignoraient toujours quels moyens l’homme avait utilisés afin d’échapper à la sécurité du Centre. «L’enquête permettra de déterminer comment il s’est retrouvé à l’extérieur de la prison, a fait savoir Grégory Gomez. L’évadé a été localisé 45 minutes plus tard à 5 ou 10 km de là, près de l’autoroute Laurentienne.» C’est grâce à un maître-chien et au flair de son animal que le suspect a été appréhendé.

Silence radio

L’homme devrait comparaître aujourd’hui par vidéoconférence au palais de justice de Québec afin de répondre de ses gestes.

Jointe par téléphone après les événements, la direction du Centre de détention de Québec n’a pas tenu à justifier ni commenter pourquoi l’homme a réussi à s’enfuir de l’établissement carcéral. «Personne ne parlera pour le moment», s’est-on contenté de dire au bout du fil.

Plusieurs apparences médiatiques

Il s’agit de la troisième fois en peu de temps que le Centre de détention de Québec fait les manchettes. Le 9 mars, une intoxication alimentaire généralisée avait frappé les détenus en raison d’une défaillance du lave-vaisselle. Près de 250 détenus et 25 membres du personnel avaient été malades.

Une semaine plus tard, un adolescent de 16 ans a été arrêté pour avoir tenté de faire passer un colis suspect par-dessus la clôture de la cour intérieure. Le jeune homme avait réussi à franchir la première ligne de sécurité de la prison. Bien que la sécurité croyait que le colis contenait de la drogue, c’est un téléphone cellulaire qui se trouvait à l’intérieur du paquet.

Sur le même sujet
Commentaires