/news
Navigation
ÉTS | Ingénieurs

Les futurs ingénieurs de l’ÉTS se réunissent sur la Place des Arts

ets
Photo capture d'écran / TVA Nouvelles Un professeur de l'ÉTS a lui souligné que le métier d'ingénieur était «une belle profession.

Coup d'oeil sur cet article

Près de 577 finissants de l'École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal se sont réunis dimanche après-midi à la Place des Arts de Montréal pour leur cérémonie d'engagement.

Ce moment important, qui n'est toutefois pas obligatoire pour l'exercice de la profession, marque la fin de plusieurs années d'études. C'est à ce moment que les étudiants reçoivent le «fameux» jonc qu'ils portent ensuite au petit doigt.

La cérémonie présentait un caractère particulier, cette année, les ingénieurs ayant été montrés du doigt à l’occasion de la commission Charbonneau, qui planche sur les conditions d’octroi des contrats dans l’industrie de la construction au Québec.

Les jeunes en discutent entre eux, et ça leur permet de parler d’éthique avec leurs professeurs.

«C'est vraiment encore plus important, a expliqué l’un de ses finissants. On doit redorer le blason de la profession d'ingénieur avec tout ce qui se passe à la commission.»

Un professeur de l'ÉTS a lui souligné que le métier d'ingénieur était «une belle profession. L'engagement qu'ils prennent aujourd'hui, c'est sur l'honneur, ce n'est pas obligatoire, et pourtant la salle est comble.»

 

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.