/opinion
Navigation

On tue la une !

Coup d'oeil sur cet article

La grève étudiante, l’élection d’Obama à la présidence des États-Unis, la nomination du pape François, l’attentat meurtrier au Métropolis et l’arrestation de Luka Magnotta sont les cinq nouvelles qui vous ont le plus touchés au cours des 12 derniers mois.

La grève étudiante, l’élection d’Obama à la présidence des États-Unis, la nomination du pape François, l’attentat meurtrier au Métropolis et l’arrestation de Luka Magnotta sont les cinq nouvelles qui vous ont le plus touchés au cours des 12 derniers mois.

Le bulletin de Nouvelles

Comme sondeur, on mesure tout. Tous les jours, nous vous sondons pour comprendre les nouvelles qui vous touchent, vous émeuvent, vous répugnent ou vous indiffèrent. Parce qu’au final, c’est vous qui décidez de la vie ou de la mort d’une nouvelle.

Pourquoi pensez-vous que le Journal titre la victoire du Canadien en première page, mais pas une défaite? Parce que vous voulez en savoir plus si le Canadien gagne et vous passez à autre chose s’il perd.

Pourquoi LCN présente-t-elle quotidiennement les travaux de la commission Charbonneau? Parce que vous êtes plusieurs dizaines de milliers de personnes à suivre les bandits en cravate en direct.

Pourquoi le site journaldemontreal.com présente-t-il d’abord un fait divers le matin? Parce que ces sujets vous intéressent quand vous êtes à moitié réveillés.

Pourquoi Paul Arcand dénonce-t-il les menteries des fonctionnaires et des politiciens à la radio? Parce qu’il pose tout haut les questions que vous vous posez tout bas.

Sans le savoir, c’est vous qui décidez de la une du Journal, de la manchette à la télé, du titre du site internet ou de la nouvelle du jour à la radio. Et c’est parce qu’ils répondent à vos besoins qu’ils sont toujours numéro un.

Bombardement quotidien

Bombardés d’informations quotidiennes, les Québécois identifient une trentaine de nouvelles par jour. Chaque nouvelle a une durée de vie d’environ 2,4 jours dans la tête des gens. Sur une année complète, on recensera un peu plus de 3000 nouvelles différentes qu’ils auront retenues.

Contrairement à la croyance populaire, c’est la politique qui retient le plus l’attention avec 22 % de portée, suivie de la justice et des faits divers, des nouvelles internationales et des sports. Les nouvelles économiques et financières ainsi que celles concernant les arts et la culture sont rarement remarquées au jour le jour.

Les trois nouvelles qui ont duré le plus longtemps dans la tête des gens sont la commission Charbonneau (166 jours), la guerre en Syrie (158 jours et toujours d’actualité) et la grève étudiante (152 jours). Le hockey fait aussi partie de notre réalité quotidienne, car le Canadien de Montréal est au cinquième rang (91 jours), le lock-out, au sixième rang (68 jours), et les séries éliminatoires de l’an dernier, au neuvième rang (38 jours).

Nos sports favoris

En somme, ce qui branche encore les Québécois, ce sont les déboires des politiciens et les victoires de notre Canadien.

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.