/lifestyle/health
Navigation
Santé

Votre cou vous fait souffrir ?

Votre cou vous fait souffrir ?
Photo fotolia Les douleurs au cou sont souvent accompagnées de raideurs, de mouvements limités, de maux de tête ou de vertiges.

Coup d'oeil sur cet article

Un mal en croissance qui touche désormais près de 20 % de la population. Les causes sont nombreuses. Cependant, la douleur est souvent le résultat de mauvaises postures adoptées durant votre sommeil ou, comme pour des milliers ­d’autres, lorsque vous prenez place devant votre ordinateur.

Un mal en croissance qui touche désormais près de 20 % de la population. Les causes sont nombreuses. Cependant, la douleur est souvent le résultat de mauvaises postures adoptées durant votre sommeil ou, comme pour des milliers ­d’autres, lorsque vous prenez place devant votre ordinateur.

Le cou se compose de sept vertèbres entre lesquelles se logent des disques intervertébraux contenant un gel qui facilite sa mobilité et lui permet d’absorber les chocs. Muscles, tendons et ligaments gainent l’ensemble pour assurer soutien et stabilité. Selon l’endroit affecté, la douleur peut être ressentie dans tout le haut du corps et fréquemment au haut du dos et aux épaules. Elle peut s’accompagner d’une raideur et d’une limitation dans les mouvements du cou, parfois plus importante d’un côté. Elle peut également s’accompagner de maux de tête ou de vertiges.

Les douleurs aiguës au cou, celles qui apparaissent soudainement, peuvent résulter de tensions et de raideurs musculaires. Maintenir une position durant une période prolongée, à l’ordinateur par exemple (voir encadré), ou répéter à plusieurs reprises les mêmes gestes, en ayant une mauvaise posture, peut provoquer dans la nuque et les épaules des contractions musculaires prolongées qui finissent par s’avérer douloureuses.

Le fameux torticolis

L’entorse cervicale, qu’on nomme également «coup de lapin», survient quand le cou effectue un mouvement violent vers l’avant puis vers l’arrière. Elle peut survenir à la suite d’un accident de voiture ou lors d’un choc important en pratiquant un sport. Le ­torticolis, lui, résulte d’une contraction involontaire d’un muscle. La tête demeure coincée dans une certaine position et tout mouvement du cou ­devient douloureux. Parfois, le torticolis peut résulter d’une entorse ou d’une hernie discale. Du stress aussi. Généralement, les douleurs au cou disparaissent dans les deux semaines qui suivent leur apparition. Si ce ­ n’est pas le cas, vous devriez consulter votre médecin. Vous devriez le voir sans tarder, également, si des maux de tête ou de la fièvre accompagnent la douleur au cou, si celle-ci résulte d’un coup reçu sur la tête ou d’une chute, si la douleur est intolérable ou si une douleur intense se prolonge dans vos bras avec des picotements dans les mains.

Commentaires