/entertainment/music
Navigation
muzik pop rock

3 x bon

3 x bon

Coup d'oeil sur cet article

Après l’album des Besnard Lakes lancé au début du mois, on aura vu sortir trois albums locaux en trois semaines qui valent vraiment le détour. Ils sont tous issus de la métropole, mais visent des univers différents. Panorama.


Éric Trudel
eric.trudel@quebecormedia.com
3 x bon
Après l’album des Besnard Lakes lancé au début du mois, on aura vu sortir trois albums locaux en trois semaines qui valent vraiment le détour. Ils sont tous issus de la métropole, mais visent des univers différents. Panorama.

Album

Jérôme minière danse avec Herri Kopter

Lancement: mardi dernier à La Quincaillerie

«Par amour et par respect pour la fiction» que lui inspire son personnage Herri Kopter, le génial Jérôme a créé une nouvelle série de pièces à saveur électro comme il l’a déjà fait à quelques reprises. Minière est un drôle d’ovni: il oscille entre chanson à texte pointue et intelligente, musique plus pop (comme sur son dernier disque Le vrai le faux) et création électronique très accrocheuse. Ici, il libère ses claviers et leurs effets, et propose des exercices de style qui lorgnent vers la piste de danse sans toutefois s’y rendre vraiment. Il nous emmène néanmoins dans de très beaux endroits, avec sa relecture hypnotique de la chanson Elvire de Bashung notamment.

www.herrikopter.com

Album

New Love de Cafeïne

Lancement: ce mardi aux Foufounes électriques

Xavier a traîné son cœur brisé jusqu’au repaire new-yorkais de l’ex-Me Mom Gus Van Go dans Williamsburg, où il a peaufiné son sixième album –troisième en solo- dans le but d’en faire un missile pop. Oubliez le punk dont il se réclame principalement, sa musique est bien plus près de celle des Killers ou même des Cures, et tout aussi efficace que la leur. L’auteur-compositeur-interprète affirme aller de l’avant (comme le suggère le titre de l’album), mais il regarde aussi en arrière, stylistiquement parlant. C’est sa façon de rester vrai, et ça marche pour lui. Radio à prévoir.

cafeinemusic.com

Album

Les temps modernes de Cargo Culte

Lancement: mardi 30 avril aux Katacombes

Nouveau groupe, ou sorte de power-trio québécois composé de Jean-François Lemieux, d’Alex Mc Mahon et d’Éric Brousseau alias Seba. Né des cendres du groupe Gatineau pour lequel Seba tenait le micro, Cargo Culte poursuit dans la même direction rap électro, en ajoutant toutefois du poids et de la hargne aux propos et aux sonorités. Le flow est excellent (Seba est en tête de liste ici dans cette catégorie), les textes sont rentre-dedans, le groove est très solide, l’attitude est mordante. Ça sonne comme si Gros Mené réinventait l’album Ill Communication.

cargocultemusique.com

agenda
ce soir
Akron/Family, groupe expérimental/inclassable de New York, joue au Il Motore.
facebook.com/akronfamily
Le DJ et producteur néerlandais Sander van Doorn vient faire jouer son dance et son trance au New City Gas.
www.sandervandoorn.com
La réponse italienne au duo français Justice, Rocco Rampino alias Congorock amène son tropical hard house au Belmont.
www.congorock.com
Claude Dubois dont la voix nous fait tout oublier fait son show Acoustique à L’Olympia.
www.claudedubois.ca
Dimanche
Le combo indie punk rock de Vancouver White Lung joue au Il Motore.
whitelung.ca
lundi
Ma découverte de la semaine : Pickwick de Seattle, groupe qui sonne comme une fusion soul de Loverboy et des Black Keys. Au Divan Orange.
www.pickwickmusic.com
mardi
Le grand Jean-Louis Murat lance son 19e album studio, Toboggan, ici. On l’a dit délicieusement désabusé, et c’est exact.
www.jlmurat.com
Muse fait son premier de deux soirs au Centre Bell.
muse.mu
vendredi
Carl Palmer roule encore sur la gloire de ELP au Gesu. www.carlpalmer.com
43e Juno Awards

Moi je gage que c’est Lisa Leblanc qui va gagner le Juno du Francophone Album Of The Year demain soir. Et j’ai hâte de voir qui va remporter les trophées pour Alternative Album (Japandroids, Metric, Stars?) et Breakthrough Artist (Cold Specks, Grimes, The Weeknd?), ainsi que les prestations de Billy Talent, Carly Rae Jepsen, Hannah Georgas, K.D. Lang, Michael Bublé, Marianas Trench, Metric, Serena Ryder et The Sheepdogs. C’est live from Winnipeg, dès 20 h à la télé.

junoawards.ca

Killing Joke

À défaut de mourir dans la fleur de l’âge, la meilleure chose à faire dans le rock est de résister aux modes pendant des décennies et de lancer une grosse compilation rétrospective. C’est ce que s’apprête à faire le célèbre groupe anglais Killing Joke qui, s’il est légèrement dépassé aujourd’hui, peut se vanter d’avoir été une influence majeure sur des artistes aussi différents que Sarah McLachlan, LCD Soundsystem et Metallica (comparez le premier disque de Killing Joke et Kill ‘em All de Metallica), ou même Nirvana (qui a piqué la ligne de guitare de Come As You Are à la chanson Eighties de KL). Groupe extrêmement influent à ses débuts, donc, pour sa touche vitriolique autant que sa prestance artistique, Killing Joke a par la suite connu une carrière en dents de scie, mais est encore là après 35 ans, et semble plus fougueux que jamais. C’est à (re)découvrir mardi au Café Campus.

www.killingjoke.com

Après l’album des Besnard Lakes lancé au début du mois, on aura vu sortir trois albums locaux en trois semaines qui valent vraiment le détour. Ils sont tous issus de la métropole, mais visent des univers différents. Panorama.

Album

Jérôme minière danse avec Herri Kopter

Lancement: mardi dernier à La Quincaillerie

«Par amour et par respect pour la fiction» que lui inspire son personnage Herri Kopter, le génial Jérôme a créé une nouvelle série de pièces à saveur électro comme il l’a déjà fait à quelques reprises. Minière est un drôle d’ovni: il oscille entre chanson à texte pointue et intelligente, musique plus pop (comme sur son dernier disque Le vrai le faux) et création électronique très accrocheuse. Ici, il libère ses claviers et leurs effets, et propose des exercices de style qui lorgnent vers la piste de danse sans toutefois s’y rendre vraiment. Il nous emmène néanmoins dans de très beaux endroits, avec sa relecture hypnotique de la chanson Elvire de Bashung notamment.

www.herrikopter.com

Album

New Love de Cafeïne

Lancement: ce mardi aux Foufounes électriques

Xavier a traîné son cœur brisé jusqu’au repaire new-yorkais de l’ex-Me Mom Gus Van Go dans Williamsburg, où il a peaufiné son sixième album –troisième en solo- dans le but d’en faire un missile pop. Oubliez le punk dont il se réclame principalement, sa musique est bien plus près de celle des Killers ou même des Cures, et tout aussi efficace que la leur. L’auteur-compositeur-interprète affirme aller de l’avant (comme le suggère le titre de l’album), mais il regarde aussi en arrière, stylistiquement parlant. C’est sa façon de rester vrai, et ça marche pour lui. Radio à prévoir.

cafeinemusic.com

Album

Les temps modernes de Cargo Culte

Lancement: mardi 30 avril aux Katacombes

Nouveau groupe, ou sorte de power-trio québécois composé de Jean-François Lemieux, d’Alex Mc Mahon et d’Éric Brousseau alias Seba. Né des cendres du groupe Gatineau pour lequel Seba tenait le micro, Cargo Culte poursuit dans la même direction rap électro, en ajoutant toutefois du poids et de la hargne aux propos et aux sonorités. Le flow est excellent (Seba est en tête de liste ici dans cette catégorie), les textes sont rentre-dedans, le groove est très solide, l’attitude est mordante. Ça sonne comme si Gros Mené réinventait l’album Ill Communication.

cargocultemusique.com

Moi je gage que c’est Lisa Leblanc qui va gagner le Juno du Francophone Album Of The Year demain soir. Et j’ai hâte de voir qui va remporter les trophées pour Alternative Album (Japandroids, Metric, Stars?) et Breakthrough Artist (Cold Specks, Grimes, The Weeknd?), ainsi que les prestations de Billy Talent, Carly Rae Jepsen, Hannah Georgas, K.D. Lang, Michael Bublé, Marianas Trench, Metric, Serena Ryder et The Sheepdogs. C’est live from Winnipeg, dès 20 h à la télé.

junoawards.ca

À défaut de mourir dans la fleur de l’âge, la meilleure chose à faire dans le rock est de résister aux modes pendant des décennies et de lancer une grosse compilation rétrospective. C’est ce que s’apprête à faire le célèbre groupe anglais Killing Joke qui, s’il est légèrement dépassé aujourd’hui, peut se vanter d’avoir été une influence majeure sur des artistes aussi différents que Sarah McLachlan, LCD Soundsystem et Metallica (comparez le premier disque de Killing Joke et Kill ‘em All de Metallica), ou même Nirvana (qui a piqué la ligne de guitare de Come As You Are à la chanson Eighties de KL). Groupe extrêmement influent à ses débuts, donc, pour sa touche vitriolique autant que sa prestance artistique, Killing Joke a par la suite connu une carrière en dents de scie, mais est encore là après 35 ans, et semble plus fougueux que jamais. C’est à (re)découvrir mardi au Café Campus.

www.killingjoke.com

43e Juno Awards

Killing Joke

Commentaires