/news/currentevents
Navigation
Explosions à Boston

Zoothérapie après la tragédie

zootherapie boston
Photo Marie-Joëlle Parent / Agence QMI Des chiens d'aide sont venus de Chicago pour apporter un peu de réconfort aux Bostoniens deux jours après les attentats du marathon de Boston.

Coup d'oeil sur cet article

Boston – Deux jours après les attentats de Boston, des élans d'entraide ont continué à déferler sur la ville de Boston. Devant une église non loin du lieu du drame, six chiens venus de Chicago apportaient un peu de réconfort aux personnes ébranlées par la tragédie.

«On apporte un peu de soulagement durant cette période de crise», a dit Tim Hetzner, président de l'organisme de charité Lutheran Church de Chicago et maître des six Golden Retriever. Les chiens sont entraînés spécialement pour offrir de l'aide aux personnes en détresse psychologique.

M. Hetzner est convaincu que la zoothérapie est bénéfique dans ce genre de situation. «Les gens les flattent, ça les calme et ça les aide à surmonter la tragédie».

Il en sait quelque chose, après le massacre de Sandy Hook le 14 décembre dernier, plusieurs de ses chiens ont été dépêchés sur place pour aider les enfants témoins de la tuerie. Ils s'y trouvent toujours quatre mois plus tard.

«Les chiens ont de l'empathie que les humains ne peuvent pas comprendre. I ls vont aller directement vers les gens qui souffrent», ajoute Ingo D. Dutzmann, le pasteur de l'église luthérienne qui a fait appel aux services de M. Hetzner. «Les enfants ont des cauchemars depuis les attentats et les chiens contribuent à faire tomber la pression».

Mémoriaux et aide financière

Au centre-ville de Boston, plusieurs mémoriaux improvisés se sont accumulés le long des barrières de sécurité autour de la zone des explosions. Plusieurs joggeurs ont déposé des fleurs après leur course matinale. La plupart avaient les larmes aux yeux. D'autres ont accroché des T-shirts de Boston, des drapeaux des États-Unis et des affiches avec l'inscription: « Continue à courir Boston ».

Un autobus de bénévoles du service de police de la ville de New York (NYPD) était stationné près du lieu du drame. On pouvait voir une image des tours jumelles, bien en vue sur le côté du véhicule. Face au terrorisme, c'est tout le pays qui se serre les coudes.

Le maire de Boston Tom Menino et le gouverneur du Massachusetts, Deval Patrick ont annoncé la création d'un fonds pour amasser de l'argent pour les victimes et leurs familles. Les dons privés atteignent déjà 1 million $.

Commentaires