/opinion/blogs/mechantsraisins
Navigation

Nos auteurs

CA_Patrick-DésyMathieu Turbide

Alerte Raisin! Graciano, vin d'enfer!

Coup d'oeil sur cet article

GRACIANOAprès avoir goûté plus d’une trentaine de vins dans la journée – dont de grands Italiens comme Solaia et Tignanello – je n’avais pratiquement qu’une seule envie le soir venu : de l’eau Perrier!

 

C’était sans compter sur la voix douce du petit démon intérieur venue me susurrer à l’oreille : « Allez! Un petit dernier... Pour le repas... ». L’ange en moi dormant déjà (!), j’ai senti une petite faiblesse en passant devant le cellier.

 

Je veux bien aller en enfer si on y sert ce genre de rouge!

 

Une maison espagnole à la production quasi irréprochable! Avec ses 20 hectares en culture bio, Ijalba est l’un des plus importants producteurs de graciano du monde. Ce cépage méconnu donne habituellement un vin sombre et joufflu. Cette version 2010 m’a complètement abasourdi! Un rouge concentré aux arômes bien définis de réglisse, de fumée, de prune et d’épices douces. Une bouche solide sans être dure ou capiteuse. Le vin affiche d’ailleurs un « rafraîchissant » 13,5% d’alcool. L’ensemble demeure charnu alors que l’acidité plutôt haute donne de l’aile aux parfums initiaux. On le sert autour de 16 degrés (40 minutes au frigo) sur des viandes grillées ou, mieux encore, le chorizo!

 

Ijalba Graciano Rioja 2010 (20,20$ - Code SAQ 10360261)

15,5-16/20