/sports/hockey/canadien
Navigation
Canadien

Sur la bonne voie

Sur la bonne voie
Photo Reuters Rene Bourque (absent sur la photo) a réussi le premier but du Canadien et Lars Eller s’en est réjoui.

Coup d'oeil sur cet article

Michel Therrien ne demandait qu’à être rassuré. Avec la bonne prestation de ses hommes à Winnipeg, il peut préparer avec un peu plus de confiance le dernier match de la saison régulière contre les Leafs samedi, à Toronto.

Michel Therrien ne demandait qu’à être rassuré. Avec la bonne prestation de ses hommes à Winnipeg, il peut préparer avec un peu plus de confiance le dernier match de la saison régulière contre les Leafs samedi, à Toronto.

L’entraîneur exigeait une seule chose de ses hommes: qu’ils montrent enfin un peu de hargne, qu’ils affichent plus d’intensité devant des adversaires de plus en plus coriaces à l’approche des séries.

Contre les Jets, ses hommes ne l’ont pas déçu.

Le Tricolore a montré de belles choses contre une formation qui se battait pour sa survie.

Le trio de Galchenyuk, Eller et Bourque, auteur des deux premiers buts, a allumé l’attaque montréalaise.

Solide, Carey Price a retrouvé son aplomb devant le filet et a frustré les attaquants des Jets à quelques ­reprises.

Atroces depuis quelques matchs, les unités spéciales ont bien contenu ­l’attaque massive des Jets en la neutralisant à deux occasions.

C’est un début.

Avec un seul match à disputer dans ce calendrier écourté, le Tricolore a peu de temps pour colmater les brèches apparues pendant ce long mois d’avril.

Cette semaine, Michel Therrien a tenu trois longs entraînements dans l’espoir de corriger des mauvais plis.

Il semble sur la bonne voie.

Mais il lui reste encore du travail avant de retrouver la magie des trois premiers mois de la saison.

En retirant de l’alignement le vétéran Travis Moen pour un deuxième match de suite, l’entraîneur a lancé un message: il n’a plus le temps ni la ­patience de tolérer les demi-mesures.

Comme l’expliquait le jeune Brendan Gallaguer après l’entraînement matinal, le Tricolore doit retrouver l’énergie communicative que tous les joueurs partageaient lors des trois ­premiers mois de la saison.

À Winnipeg, les joueurs semblent avoir retrouvé cette énergie.

Assuré du quatrième rang dans l’Est, le Canadien pourra maintenant se mesurer à un adversaire de taille ­samedi, à Toronto.

Contre les Leafs, la troupe de Michel Therrien subira un vrai test et connaîtra un avant-goût de l’intensité qui ­l’attend dans les séries.

Commentaires