/news/currentevents
Navigation
psychopathe

Déséquilibrés détectés

Coup d'oeil sur cet article

Comme les tests comportementaux qui remplissent les pages des ­magazines féminins, il existe un test permettant de mesurer votre degré de psychopathie.

Comme les tests comportementaux qui remplissent les pages des ­magazines féminins, il existe un test permettant de mesurer votre degré de psychopathie.

La ­Psychopathy Checklist–Revised (PCL-R) a été créée par le chercheur canadien Robert Hare dans les années 90 et révisée à ­plusieurs reprises.

Deux facteurs sont mesurés par cette échelle : les traits de la personnalité et troubles du comportement, et les comportements antisociaux, a expliqué Tiziana Costi, psychologue à l’Institut Pinel.

Cette échelle évalue l’ensemble de la vie de la personne, précise-t-elle, ajoutant que de longues entrevues avec le patient sont nécessaires avant d’établir un tel diagnostic.

Reconnue sur le plan international, cette échelle est utilisée pour évaluer la plupart des ­délinquants ­emprisonnés dans les pénitenciers fédéraux au Canada. Elle permet, entre autres, de mesurer leur probabilité de ­récidive.

Parmi les grands criminels canadiens évalués comme psychopathes, on retrouve entre autres Paul ­Bernardo, Denis Latreille et ­Richard Bouillon.

Commentaires