/lifestyle/family
Navigation
Le courrier des parents

Le déménagement dans la vie d’un enfant

Le déménagement dans la vie d’un enfant
Photo Fotolia Un déménagement est un événement qui a un grand impact sur les enfants, que ce soit au niveau physique ou émotionnel.

Coup d'oeil sur cet article

Question: Bonjour Suzanne. Nous devons encore une fois déménager. Nous avons deux filles de quatre et huit ans. Je crains particulièrement la réaction de mon aînée. Elle sera sûrement attristée de devoir changer d’école et quitter ses amies. Comment bien préparer mes filles à ce déménagement?

Question: Bonjour Suzanne. Nous devons encore une fois déménager. Nous avons deux filles de quatre et huit ans. Je crains particulièrement la réaction de mon aînée. Elle sera sûrement attristée de devoir changer d’école et quitter ses amies. Comment bien préparer mes filles à ce déménagement?

Réponse: Bonjour. Vous faites bien de vous préoccuper de cette situation pour votre fille. On banalise trop souvent les conséquences d’un déménagement dans la vie d’un enfant. Un déménagement est un événement qui a un impact important, aux niveaux physique et émotionnel. La réaction est très variable d’un enfant à l’autre, mais la plupart vont vivre une excitation qui est parfois à la limite de l’angoisse. Certains deviennent inquiets, d’autres vont avoir mal au ventre... Les déménagements, surtout s’ils sont accompagnés d’un changement d’école et d’amis, constituent une des causes importantes de stress pouvant provoquer des changements de comportement importants (agressivité, humeur maussade), un sommeil perturbé, des cauchemars, des difficultés scolaires, etc.

Transition en douceur

Afin de réduire leur tension et leur stress, il est souvent préférable de faire garder les enfants la journée même du déménagement. N’hésitez pas non plus à leur montrer la maison ou l’appartement, une fois vide, pour leur faire réaliser que vous quittez cette demeure et que tous leurs meubles, leurs jouets, leurs effets personnels sont maintenant dans la nouvelle maison. Vous pouvez également leur montrer leur futur domicile afin de les sécuriser. Malgré tous les efforts déployés pour bien les préparer à cette étape, il est possible qu’ils éprouvent tout de même certaines difficultés à s’adapter. C’est un peu normal puisque tant de choses auront changé et que les routines seront tellement perturbées : les heures de transport scolaire, l’organisation familiale dans la maison, l’emplacement des objets, des jouets, les boîtes qui restent à déballer... Cette soudaine perte de contrôle sur leur vie vient bien souvent insécuriser nos enfants, qui aiment les repères que constituent la stabilité et les routines.

La réaction des enfants qui éprouvent certains problèmes d’adaptation ou de stress est variable : troubles du sommeil, cauchemars, changements d’humeur. En général, ces manifestations disparaissent dès que l’enfant retrouve un minimum de stabilité. Vous avez donc un grand rôle à jouer pour aider votre fille à vivre cette transition le plus harmonieusement possible.

Demeurer compréhensif

Faites preuve de compréhension et de patience, car les enfants ne s’adaptent pas aussi facilement que l’on croit (et ils ne l’expriment pas comme nous). Certains ne verbalisent tout simplement pas leur angoisse ou leur stress et donnent ainsi l’impression de ne pas être affectés. Soyez donc à l’écoute de ces signes, essayez de sécuriser vos petites et soyez tolérante envers elles!


► Suzanne Vallières est psychologue et chroniqueuse télé, conférencière et auteure des livres Les Psy-trucs pour les enfants de 0 à 3 ans, de 3 à 6 ans et de 6 à 9 ans. Pour la joindre, écrivez-lui à l’adresse suivante : courrierdesparents@quebecormedia.com

Commentaires