/news/politics
Navigation
Politique

Cinq milliards dans les transports collectifs

Congrès de Québec Solidaire
Photo Le Journal de Montréal, Katia Tobar Françoise David et Amir Khadir ont présenté le plan vert de Québec solidaire lors de leur congrès.

Coup d'oeil sur cet article

Québec solidaire veut investir 5 milliards $ dans le développement des transports collectifs.

La création d’un transport à haute vitesse non défini entre Montréal et Québec fait partie de ce projet.

C’est en tout cas un des points du plan vert présenté par le parti lors de son congrès réuni à Montréal pour la fin de semaine.

Ce plan économique permettrait la création de 166 000 emplois, a expliqué Françoise David en point presse hier, notamment dans les secteurs de la santé et de l’éducation.

Le plan vert prévoit également l’amélioration de l’isolation des maisons et des bâtiments commerciaux et institutionnels, et veut stimuler les coopératives.

Un des objectifs de ce plan économique est de repenser l’utilisation de l’énergie au Québec pour en finir avec le pétrole.

Pour mener ce projet à terme, Amir Khadir explique qu’il faut rétablir une justice fiscale.

«Il faut capter les richesses qui nous échappent. En Europe, aux États-Unis comme au Canada, il a été démontré que des milliards de dollars de revenu échappent aux États à cause des paradis fiscaux, à cause de la complaisance fiscale du gouvernement», a-t-il commenté.

Il s’est insurgé de voir de grandes entreprises rentables ne payer que très peu d’impôt et il a abordé l’idée d’en rétablir certains pour financer son programme économique.

Québec solidaire parcourra les régions du Québec pour présenter le plan vert à l’automne.

Porte-parole

Au cours du congrès, les militants ont voté pour un nouveau porte-parole. Quatre candidats étaient en lice pour le poste: Andrès Fontecilla, David Fortin-Côté, Alexandre Leduc et Yvan Zanetti. Élu après un seul tour, son nom sera dévoilé ce matin.

Commentaires