/news/education
Navigation
Échec des négociations

Le Collège Antoine-Girouard fermera ses portes

Collège Antoine-Girouard
Photo YANN CANNO / Agence QMI Le Collège Antoine-Girouard

Coup d'oeil sur cet article

SAINT-HYACINTHE – La Commission scolaire de Saint-Hyacinthe (CSSH) a annoncé qu’elle mettait un terme aux démarches entreprises pour que les élèves ayant commencé leur secondaire au Collège Antoine-Girouard puissent y poursuivre leur scolarisation, dans le réseau public.

L’établissement privé avait annoncé le 28 février qu’il fermerait ses portes à la fin de l’année, en raison du déclin de sa clientèle. Or, la CSSH avait élaboré un plan devant permettre aux élèves d’y poursuivre leur cheminement. «Nous sommes déçus, mais les syndicats de la Commission scolaire et du Collège Antoine-Girouard ont eu deux occasions de s’entendre et ils ne l’ont pas fait, a mentionné le directeur adjoint de la CSSH, Daniel Camirand. Il a souligné que les professeurs ont rejeté à 96 % l’offre présentée le 2 mai. Une ultime rencontre a également eu lieu le 6 mai.

Ancienneté et permanence

Selon différents intervenants, des questions d’ancienneté et de permanence étaient au cœur du litige. «Les enseignants du Collège auraient aimé continuer à enseigner à cet endroit, a assuré Caroline Quesnel, de la Fédération nationale des enseignants et enseignantes du Québec. Toutefois, certains professeurs, qui avaient 25 ans d’ancienneté, auraient dû repartir à zéro au sein de la CSSH».

«À la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe, on ne voulait pas maintenir un lien d’emploi avec des gens dont on aurait plus eu besoin au cours des prochaines années, en raison d’une baisse anticipé de la clientèle du secondaire», a expliqué Daniel Camirand.

De son côté, le directeur général du Collège Antoine-Girouard, Dominique Lestage, a parlé d’une page d’histoire qui se tourne. «Cette année, ça faisait 202 ans qu’une maison d’enseignement privé opérait à cet endroit». Il espère que les élèves se concentreront sur leur réussite scolaire pendant que la direction facilitera leur transition vers d’autres écoles.

À la corporation du Séminaire de Saint-Hyacinthe, qui est propriétaire de l’immeuble du Collège, un responsable a indiqué qu’il était encore trop tôt pour décider de son sort.

Choisir une nouvelle école

Sur le territoire de la Commission scolaire des Patriotes (CSP), environ 230 élèves devaient fréquenter l’an prochain le Collège Antoine-Girouard. Les parents seront invités à une rencontre à l’école secondaire Polybel, le 16 mai, pour les aider à choisir une nouvelle école. «Ça sera comme une mini porte ouverte, parce que des représentants de la Polybel, d’Ozias-Leduc et de l’école De Mortagne seront sur place, a indiqué le directeur adjoint de la CSP, Luc Lapointe. Il a rappelé que ces écoles offrent respectivement une option hockey, un programme multisports et du sport-études. Toutefois, si aucun programme de la CSP ne correspond à celui dans lequel les élèves étaient inscrits, ils pourront faire une demande de transfert extraterritorial.

 

Commentaires