/news/politics
Navigation
Écosse | Référendum

Jean Chrétien met son grain de sel dans la campagne référendaire écossaise

chretien
Photo Agence QMI / Archives Jean Chrétien

Coup d'oeil sur cet article

Jean Chrétien, de passage en Grande-Bretagne, a pris part aux discussions entourant le prochain référendum sur l’indépendance de l’Écosse, qui doit avoir lieu en 2014.

Selon l’ex-premier ministre, la formule du 50 % plus un que les Écossais ont adopté pour déclarer ou non l’indépendance lui cause problème, a rapporté mercredi le journal «Herald Scottland» sur son site web. Une personne qui «perd ses lunettes en allant voter» pourrait faire la différence lors du scrutin, a-t-il expliqué.

M. Chrétien a également prévenu les Écossais que la campagne référendaire serait difficile et qu’elle pourrait «diviser les familles».

«Un référendum est très émotionnel. Il divise les familles, les villages et particulièrement ceux qui ont des opinions aussi fortes qu’une religion», a-t-il dit.

M. Chrétien se trouve actuellement à Londres à l’invitation du gouvernement britannique. On lui a demandé de donner son avis sur le fonctionnement du référendum écossais, qui se déroulera en septembre 2014.

Pour lui, le vote ne devrait pas être ouvert uniquement aux habitants de l’Écosse. Il a dit regretter que ce n’ait pas été le cas lorsque les deux référendums sur l’indépendance du Québec ont eu lieu. «Tous ces gens auraient voté non», a-t-il souligné.

Par contre, il a félicité le gouvernement écossais pour le libellé de la question référendaire. Comparativement aux questions québécoises, celle-ci sera beaucoup plus simple et se lira comme suit : «Êtes-vous d’accord pour que l’Écosse devienne un pays indépendant ?» Cette formule plaît beaucoup à M. Chrétien.

Les derniers sondages en Écosse établissent les intentions de vote pour le Non à 50 %, pour le Oui à 30 % et le nombre d’indécis à 20 %.

 

 

 

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.