/entertainment/music
Navigation
muzik pop rock

D’Angelo

D’Angelo

Coup d'oeil sur cet article

Digne héritier des Marvin Gaye, Stevie Wonder, Prince et autres géants du R’nB, Michael D’Angelo Archer a fait l’objet d’un gros culte

Éric Trudel eric.trudel@quebecormedia.com

agenda
Ce soir
Save Rock and Roll viennent chanter les pop rockers Fall Out Boy au Metropolis.
falloutboy. com
Lundi
Les bluesmen de Blues Delight (en photo) lancent leur nouveau disque Working on It, disponible mardi, au Savoy du Métropolis.
www.bluesdelight.com
Jeudi
Le rappeur Fabolous porte-t-il bien son nom? La réponse au Club Soda.
www.myfabolouslife.com
Radio Radio prend une pause de travail sur le prochain album et lâche son fou au Centre Phi.
acebook.com/radioradio
D’Angelo

Digne héritier des Marvin Gaye, Stevie Wonder, Prince et autres géants du R’nB, Michael D’Angelo Archer a fait l’objet d’un gros culte — justifié — entre 1995 et 2000, années de sortie de ses deux premiers disques. L’homme a tout composé, tout joué, tout chanté, et a créé de gros hits et un gros buzz. Puis, pfft, le génie a disparu, laissant des milliers de fans et de disciples en manque. Après une grosse décennie de déboires et de réhabilitation, l’homme est remonté sur les planches l’an dernier, relançant le buzz et les demandes pour un disque, pour lequel il aurait quelque 50 chansons. En attendant le disque, on peut voir l’artiste en chair et en os à l’Olympia.

facebook. com/dangelo

Champion #3
Maxime Morin est passé par quelques épreuves ces dernières années: la quarantaine, l’électro, une lutte contre le cancer... Son nouveau disque se veut un polaroïd des émotions qui l’ont traversé durant cette période. °1 — degré un, titre du disque — est à des lieues de Chill’em All, qui l’a fait connaître avec ses grooves épiques en 2004. On est plutôt, ici, dans des ambiances alimentées par un quatuor à cordes, non par un échantillonneur ou des guitares, ce qui confère à l’ensemble des airs de musique de film. Parcours difficile à suivre pour un fan, surtout après l’épisode pop qu’était son deuxième album Resistance, mais il trouvera sûrement son public, en plus de l’appréciation critique. En magasin mardi, en attendant le spectacle du 6 juillet durant le FIJM. www.djchampion.ca
Digne héritier des Marvin Gaye, Stevie Wonder, Prince et autres géants du R’nB, Michael D’Angelo Archer a fait l’objet d’un gros culte

Digne héritier des Marvin Gaye, Stevie Wonder, Prince et autres géants du R’nB, Michael D’Angelo Archer a fait l’objet d’un gros culte — justifié — entre 1995 et 2000, années de sortie de ses deux premiers disques. L’homme a tout composé, tout joué, tout chanté, et a créé de gros hits et un gros buzz. Puis, pfft, le génie a disparu, laissant des milliers de fans et de disciples en manque. Après une grosse décennie de déboires et de réhabilitation, l’homme est remonté sur les planches l’an dernier, relançant le buzz et les demandes pour un disque, pour lequel il aurait quelque 50 chansons. En attendant le disque, on peut voir l’artiste en chair et en os à l’Olympia.

facebook. com/dangelo

Commentaires