/opinion
Navigation

La saucisse Hygrade

Coup d'oeil sur cet article

Si chaque ménage québécois achetait pour 20 $ de plus par semaine, soit 1000 $ par année, de produits du Québec plutôt que de produits importés, cela pourrait accroître l’activité économique de plus de 2 % et créerait près de 100 000 emplois.

Si chaque ménage québécois achetait pour 20 $ de plus par semaine, soit 1000 $ par année, de produits du Québec plutôt que de produits importés, cela pourrait accroître l’activité économique de plus de 2 % et créerait près de 100 000 emplois.

Et c’est encore plus vrai dans le domaine de l’alimentation. Chaque point de pourcentage d’achat de produits québécois en alimentation génère près de 350 millions dans l’économie des régions du Québec.

Plus on mangerait de produits québécois, plus on en produirait. Plus on en produirait et plus le prix des produits baisserait. Plus le prix baisserait et plus on en mangerait. C’est l’effet de la saucisse Hygrade à la québécoise.

Acheter le Québec

Les Québécois nous disent qu’ils aimeraient en faire plus pour l’économie québécoise. Les trois quarts nous disent même qu’ils préféreraient acheter des produits du Québec.

Mais il existe une grande différence entre l’intention et l’action. Très peu de Québécois font de véritables efforts.

  1. Seulement le quart des gens vérifient vraiment la provenance du produit;
  2. La majorité des gens trouvent difficile de reconnaître les produits d’ici;
  3. Moins d’un sur deux paierait un supplément pour acheter un produit québécois.

Pourtant, cela n’empêche pas la grande majorité des Québécois (76 %) d’appuyer la politique gouvernementale de souveraineté alimentaire récemment adoptée par le gouvernement du Québec. C’est vrai qu’au Québec, on préfère souvent que le gouvernement fasse le travail pour nous. C’est tellement plus simple et moins emmerdant.

Mais cette politique ne restera qu’une politique tant et aussi longtemps que les citoyens ne s’impliqueront pas eux-mêmes.

La saveur québécoise

  1. Acheter local favorise la création d’emplois locaux et plus de richesse dans votre région;
  2. Acheter local minimise les déplacements de gros camions, de trains ou de bateaux et diminue la pollution qui l’accompagne;
  3. Acheter local permet aux entrepreneurs d’ici de réinvestir leurs profits dans l’économie locale.

Parce que lorsque vous allez dans les grandes chaînes américaines, vous favorisez l’achat de produits étrangers et l’exode des profits.

Retour à la réalité

Alors, quand vous allez à l’épicerie acheter du jus de pomme américain, du yogourt français, des légumes sud-américains, des fruits africains, de la viande de Nouvelle-Zélande, de la bière hollandaise ou des fromages européens, votre argent ne travaille pas. Quand vous achetez des vêtements allemands, des souliers italiens, des ceintures indiennes et toutes sortes de bébelles made in China, votre argent ne travaille pas.

Le plus grand détaillant américain de ce siècle, Sam Walton, fondateur de Wal-Mart a dit: «Il n’y a qu’un patron: le client. Et il peut licencier tout le personnel, depuis le directeur jusqu’à l’employé, tout simplement en allant dépenser son argent ailleurs».

Ce n’est pas le gouvernement qui a le vrai pouvoir, mais le citoyen qui, avec son portefeuille, a le pouvoir de vie ou de mort sur les produits et les entreprises d’ici.

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.