/lifestyle/casa
Navigation
tendance meuble

Mansard, une proposition à découvrir et à retenir

Coup d'oeil sur cet article

«Douce France, cher pays de mon enfance...». Ces mots de Charles Trenet ont toujours, même à ce jour, gardé des échos dans nos âmes bien québécoises.

«Douce France, cher pays de mon enfance...». Ces mots de Charles Trenet ont toujours, même à ce jour, gardé des échos dans nos âmes bien québécoises. Bien sûr, les générations actuelles ont tendance à opter pour le design épuré, qu’il soit italien, à haut prix, ou danois, à faible coût. Mais il n’en demeure pas moins qu’un grand lot de chaleur se manifeste dans un style fort peu exploité chez nous : le style «Vieille Europe».

Aujourd’hui, je vous présente quelques éléments des 13 collections de la maison Mansard, une nouvelle venue dans le marché de la grande région métropolitaine, et pour tout dire au Canada.

Allant du style bourgeois français du 18e siècle aux lignes les plus modernes en passant par l’esthétique anglo-américaine du 19e siècle, ces collections reflètent une chaleur peu commune conjuguée à une esthétique de la matière.

UNE HISTOIRE DE PASSION

Installée au Québec depuis une quinzaine d’années, la famille Péroux, peine à trouver du mobilier qui convienne à leurs attentes. Originaires de France, ils sont à la recherche de meubles fabriqués selon des méthodes d’ébénisterie traditionnelle et longuement patinés à la main, pour leur conférer un aspect intemporel et des qualités qui perdurent dans le temps. C’est alors qu’ils entrent en contact avec la maison «Interior’s», un important manufacturier français, qui propose des collections de fabrication artisanale, réalisées dans ses propres installations, au Viet Nam.

CHALEUR ET STYLE, À LA FRANÇAISE

Ma petite visite du nouveau magasin du 2000 Boulevard Le Corbusier, à Laval, m’a permis de découvrir un style vieillot et chaleureux, dans une étonnante variété de déclinaisons, qui mettent en valeur le travail du bois, tant dans les ornementations que dans les finitions.

Et comme disait ma grand-mère : «J’ai pas les moyens d’acheter des affaires cheap!!!».

Si c’était vrai pour les chaussures ou les vêtements, c’était aussi vrai pour le mobilier. D’ailleurs, je possède encore son ensemble de salle à manger, qui poursuivra sa carrière chez mon fils, pour la quatrième génération.

Alors, le mobilier, c’est pour longtemps!

www.mansard.ca


 

Commentaires