/sacchips
Navigation
Isa aime MTL

Color me rad : une course multicolore

Coup d'oeil sur cet article

Si des milliers de personnes ont déambulé dans les rues de Montréal le corps recouvert de poudre multicolore, hier, ce n’est pas à cause d’un accident dans une usine de colorant alimentaire, mais plutôt parce qu’elles ont participé à une course saugrenue.

La course Color me rad était de retour dans la métropole pour une deuxième année. L’événement, qui permet de collecter des fonds pour la Société de leucémie et lymphome du Canada, est surtout connu pour son caractère bon enfant.

Lors du parcours de 5 km, les participants étaient aspergés à plusieurs reprises de fécule de maïs et d’eau colorée. Les organisateurs encouragent les coureurs à revêtir une tenue blanche afin de créer, à la fin du marathon, des oeuvres d’art vivantes.

Particulièrement populaire auprès des jeunes, la course a toutefois rassemblé des athlètes de tous âges. «J’ai trouvé ça malade! s’est exclamée Audrey, une participante. C’est la première fois que je participe, mais ce n’est certainement pas la dernière.»

Cette dernière, ainsi que ses deux comparses Julie et Suzy, a déjà pris part à des marathons «ordinaires», mais cet événement n’a rien à voir avec les autres courses selon elles. «Tu n’es pas vraiment chronométré», a lancé Julie. «C’est juste pour le fun», a ajouté Audrey.

Jean-François, un coureur qui a déjà participé à des triathlons, est du même avis. «Ce n’est pas une course qui est axée sur la performance, les gens participent surtout pour avoir du plaisir», a-t-il dit.

Commentaires