/news/politics
Navigation
Évasion fiscale | G8

Évasion fiscale et Sommet du G8 : le Canada ne résiste pas, affirme le gouvernement Harper

situation federal

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – En vue du Sommet des pays du G8, la semaine prochaine en Irlande du Nord, le gouvernement Harper nie que le Canada fasse obstacle à plus de fermeté envers la fraude fiscale.

Deux ministres conservateurs rejettent les critiques de l’opposition officielle à la Chambre des communes et affirment qu’il est incorrect de dire que le gouvernement canadien résiste aux efforts visant à lutter contre les abris fiscaux et l’évasion fiscale au prochain Sommet du G8.

«C’est faux», ont déclaré conjointement Gail Shea et Ted Menzies, respectivement ministre du Revenu national et ministre d’État aux Finances dans le cabinet Harper.

«L’efficacité démontrée par notre gouvernement pour obtenir de l’information sur les Canadiens ayant des avoirs à l’étranger illustre l’importance de notre étroite collaboration avec nos partenaires internationaux», a affirmé la ministre Shea.

«Nous allons à tout mettre en œuvre pour assurer le respect des lois fiscales du Canada», a ajouté la ministre conservatrice.

Lundi, la ministre Shea a annoncé que l'Agence du revenu du Canada avait maintenant en sa possession des renseignements de la part d'alliés internationaux sur des personnes résidant au Canada et possédant des biens à l'étranger.

Or, des journalistes d’enquête membres d’un consortium international basé à Washington ont obtenu depuis plus de deux mois des informations sur au moins 450 Canadiens qui auraient profité des avantages de paradis fiscaux situés à l’étranger.

Le NPD croit que le gouvernement Harper se traîne les pieds en matière d’évasion et de fraude fiscale.

Les néo-démocrates demandent au gouvernement Harper «de cesser de faire obstacle aux initiatives de lutte contre les paradis fiscaux et de promotion de la transparence».

«Les conservateurs nuisent aux efforts pour établir un plan d’action consensuel sur les importants enjeux de la communauté internationale», a affirmé le porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères, Paul Dewar.

Selon lui, le premier ministre Harper, qui sera à Lough Erne, en Irlande du Nord, lors du sommet des 17 et 18 juin prochains, devrait travailler avec les autres pays du G8 afin d’améliorer la mise en application des lois fiscales et la transparence dans l’industrie extractive.

«Au lieu de jouer un rôle de leader, les conservateurs sont en train de devenir un obstacle dans la lutte contre les paradis fiscaux. Les Canadiens méritent mieux», a ajouté le porte-parole du NPD en matière de revenu national, Murray Rankin.

Commentaires
Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.