/opinion/blogs/columnists
Navigation

Turban: pourquoi ils ne l'enlèvent pas ?

Coup d'oeil sur cet article

C'était à prévoir, le Québec a été suspendu par l'Association canadienne du soccer pour ne pas avoir respecté sa consigne de permettre aux enfants sikhs de jouer au foot avec un bout de tissu sur la tête. On verra ce soir si Fédération québécoise va continuer de lui tenir tête (oui, c'est un jeu de mots), et de faire le contraire de ce qui est accepté presque partout dans le monde.

 

ÇA

 

PAS ÇA

 

Notre société, viscéralement anti-religion, peine à comprendre pourquoi ces enfants n'enlèvent pas leur 'turban' le temps d'une partie de ballon rond. Ou pourquoi les Juifs orthodoxes ne déplacent pas leurs autos pendant les fêtes et le sabbat. Ou ma préférée: pourquoi on laisse des parents 'endoctriner' leurs enfants (facile celle-là, ça s'appelle la transmission des valeurs familiales, de la foi et des convictions. Dans certaines cultures, ce sont encore les parents qui décident ce qui convient à leurs enfants ?).

Demander à un sikh pratiquant - et ils ne le sont pas tous - d'enlever son turban serait comme nous demander de marcher nus dans la rue: impensable.

On ne comprend pas que chez les croyants pratiquants, la religion n'est pas un choix avec une switch qu'on met à on ou off,  selon qu'on se trouve à  la maison ou en public. Surtout les religions orientales qui se définissent plus comme un mode de vie sanctifié qu'une simple foi en Dieu.  On peut trouver ça débile, pas de problème, mais moi je vote pour le vivre et laisser vivre, tant que les lois du pays sont respectées.

On va quand même pas s'abaisser au niveau de pays comme l'Arabie saoudite qui interdisent toute manifestation de différence religieuse en public, non ?

LE SYNDROME MARIA GORETTI

Je vais vous raconter une histoire de foi ardente qui va vous faire lever les cheveux sur la tête. Je connais personnellement des Juifs hassidiques qui ont laissé leur maison de campagne isolée brûler plutôt que de se servir du téléphone pour appeler les pompiers pendant le sabbat. Après, bien entendu, s'être assurés que tout le monde était sain et sauf. Car Dieu ordonne de briser le sabbat pour sauver une vie.

Est-ce que j'appuie ce geste ? Disons que j'aurais agit autrement, mais pour avoir vécu pendant cinq ans * au sein d'une communauté pour qui la relation à Dieu passe avant tout, je comprends la motivation. Les Québécois d'un certain âge aussi.

Mes compatriotes de 50 ans et plus connaissent tous l'histoire de Maria Goretti, une fillette italienne de 11 ans qui, en 1902, a préféré mourir que de se soumettre à un violeur. Couventine, je me souviens de m'être dit: 'se faire violer, ça doit pas être jojo mais mourir, c'est pire.' Pas pour l'Église catholique qui l'a canonisée en 1950, il y a 63 ans ! Pas trois siècles. On l'appelle encore la 'vierge martyre'.

Le message ? Mieux vaut une vierge morte qu'une femme violée. Il y a des paroisses, des écoles au Québec qui portent le nom de Sainte- Maria-Goretti. Il y a des catholiques pratiquants qui lui adressent encore des prières. Qui sommes-nous pour juger les croyances des autres ?

Nous avons dépassé cela ? Soit. Mais depuis quand on tire sur les fleurs pour qu'elles poussent plus vite ?

CROIRE EN L'INCROYABLE

Le phénomène de la croyance n'est pas limité à des histoires d'amis imaginaires qui vivent dans le ciel. Malgré toutes les avancées scientifiques, nombre de Québécois 'croient' que les médecines douces peuvent guérir des cancer. Je connais une jeune femme de moins de 30 ans qui est morte d'un cancer héréditaire, dans des souffrances atroces, parce qu'elle refusait tout traitement médical, préférant s'en remettre à son gourou. Une Maria Goretti de la science. Mieux vaut morte que soignée par un scientifique.

Prenons l'homéopathie: il y a des parents qui vivent très bien avec leur bébé qui hurle de douleur à cause d'une infection aux oreilles, parce qu'ils lui ont donné des granules de sucre au lieu d'antibiotiques détestés. Que dire de la 'foi' de Chantal Lavigne, morte dans une hutte de sudation à Durham-sud, sous les bons soins de la gouroute Gabrielle Fréchette alias Serena ? Elle y croyait. Elle est en morte. Y'a pas une loi au Québec qui aurait pu la forcer à ne pas suivre ce 'traitement.' C'est ça, croire.

Les humains croient à toutes sortes de choses parce qu'ils espèrent en tirer un avantage: un mieux-être physique, mental, le paradis à la fin de leurs jours, le regard bienveillant d'un leader admiré, d'un être suprême, l'approbation du groupe d'appartenance, l'amour. Ce sont des carburants puissants qui défient la raison pure.

Heureusement, personne ne va mourir parce qu'ils croient que Dieu exige qu'ils se mettent un bout de tissu sur la tête.

Répétez après moi: il n'y a pas de solutions simples à des problèmes complexes. Et il n'y a rien de plus complexe que la rencontre de l'être humain et la religion.

 

Le footballeur canadien NUVRAJ NASSI, autrefois avec les Alouettes, maintenant avec les Lions de la C.B. Le footballeur canadien NUVRAJ NASSI, autrefois avec les Alouettes, maintenant avec les Lions de la C.B.

 

PAS DE MAL

Où tirer la ligne ? Quand la sécurité des personnes et de l'État sont menacés. Quand les lois de l'État et les droits humains (ce qui comprend l'égalité hommes-femmes et la liberté de conscience) sont bafoués. De manière démontrable. Dans le doute, je préfère protéger les libertés individuelles que de les limiter.

Tiens, je viens d'attraper cela sur le fil Twitter de Léo Bureau-Blouin: 'Le Québec est en marche vers une politique du sport, du loisir et de l'activité physique.' Trébuchements en vue...

 

169 commentaire(s)

Rejean Dompierre-Laurier-Suzuki dit :
11 juin 2013 à 9 h 52 min

On est chanceux que Soccer Canada va utiliser son pouvoir pour dire non au racisme

G. Bataille dit :
11 juin 2013 à 10 h 01 min

La chance des shicks est de pouvoir imposer leur religion partout. A quand le port de la casquette au soccer? Ca aiderait nos jeunes à ne pas avoir de coup de soleil en pratiquant son sport favori.

Michael Garant dit :
11 juin 2013 à 10 h 03 min

''Les humains croient à toutes sortes de choses parce qu’ils espèrent en tirer un avantage: un mieux-être physique, mental, le paradis à la fin de leurs jours, le regard bienveillant d’un leader admiré, l’approbation du groupe d’appartenance, l’amour.''

Voilà en grande partie le problème, les gens voient le bonheur et l'amour à l'extérieur de leur propre personne. T'as beau aimer un dieu, un gourou, les petites granules, mais si tu ne crois pas en toi, si tu ne t'aimes pas, tu perds ton temps. Tu ne pourras aimer les autres et tu t'exposes à être manipulé par les religieux, les gourous de toutes sortes, les pousseurs de petites granules et pire, les politiciens.

La vie mérite d'être vécue et appréciée, pas assujettie aux dictats de vieilles peurs ou croyances. L'homme a créé la religion par besoin d'encadrement, de s'expliquer sa présence , de s'expliquer l'univers, par besoin de s'identifier à un groupe, en faisant cela, son appartenance au groupe devient plus importante que de profiter de sa vie. S'il veut la vivre comme ça, grand bien lui en fasse, mais une fois mort, tu ne peux te reprendre et décider de VIVRE. La vie est un voyage à sens unique. une MMTS, maladie mortelle transmise sexuellement.

Cela étant, on s'en fout de ce que l'association canadienne en pense.

John doe dit :
11 juin 2013 à 10 h 05 min

"Quand la sécurité des personnes et de l’État sont menacés. Quand les lois de l’État et les droits humains [...] sont bafoués." Qu'arrive-t-il quand de soi-disants "droits humain" nuisent à la Loi de l'État, et vice-versa? L'un et l'autre sont des conceptions humaines.

L.St-Laurent dit :
11 juin 2013 à 10 h 05 min

Où tirer la ligne dites-vous? Il y en a qui ne la tire pas du tout, c'est ainsi « that's it and that's all». Je crois que ce qui a le plus irrité dans ce psychodrame, c'est de se faire dire d'aller jouer dans sa cour. On ne s'est malheureusement pas servi de sa tête pour dire une telle connerie. C'est ce qu'on appelle communément «Narrow minded». Des fois, je me demande s'il y a des personnes qui veulent faire plus anti que modéré et qui sont incapables de juger de la situation. Bien sur, on vous dira qu'il faut passer notre temps à évaluer et que les gens n'ont qu'à suivre NOS règles, si pas contents, bien........... Imaginez des enfants. S'ils n'auraient pas été intégrés, ils auraient exigés une équipe pour eux seulement. Je me dis parfois qu'on fait exprès de chercher des poux. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué.

Pierre Brassard dit :
11 juin 2013 à 10 h 06 min

Intéressant. Le fait religieux au Québec est en éclatement mais pas en total extinction depuis la Révolution tranquille. Il y a mutation aussi. La sécularisation n'a pas tué la dimension religieuse, bien au contraire. Le sociologue Peter Berger a revue cette approche. Une charte de la laïcité ne fera rien contre ce fait contre-séculariste impénitent et difficile à accepter en même temps qu'irritant pour certains.

Il y a un phénomène de sécularisme et contre-sécularisme en même temps. Mieux vaut s'y faire.

---------

Il y a aussi des hommes et des femmes politiques qui ont de fortes conviction religieuses (ou parareligieuses) et qui n'en parlent même pas.

seb dit :
11 juin 2013 à 10 h 07 min

Le football est un sport qui se pratique avec les pieds et la tête. Pour la même raison qu'on ne peut pas jouer pieds nus, on ne peut pas porter un truc sur la tête qui donne un avantage pendant le jeu. Vous portez une casquette? L'arbitre va arrêter le match pour vous demander de l'enlever.

"Mu par un désir de justifier l’intransigeance de la Fédération québécoise de soccer, les gérants d’estrade ont invoqué toutes sortes de raisons dont il n’a jamais été question: le respect de l’uniforme, un accommodement religieux déraisonnable, une interdiction de la FIFA (faux) etc, etc."

Donc pour vous, des gens comme Joseph Facal ou Mathieu Bock-Côté sont de simples gérants d'estrade dont il ne faut pas tenir compte? Seule Mme.Ravary connaît la vérité dans ce dossier?

G. Bataille dit :
11 juin 2013 à 10 h 12 min

La FQS est logique. Je n'ai pas le droit de porter de bandeaux de plus d'1 demi-pouce pour jouer au soccer alors pourquoi un turban?

J-F. Couture dit :
11 juin 2013 à 10 h 16 min

Et tout cela au nom d'une certaine forme de «respect» que les croyants, quel qu'ils soient, portent à un être dit «Suprême».

Qu'est-ce qu'un être dit «Suprême», à condition qu'il existe, devrait en avoir à cirer que des accidents de l'évolution, habitant une insignifiante petite planète bleue perdue au sein d'un univers dont on commence à peine à deviner l'étendue, décident de ne pas manger de viande le vendredi? Ou décident de se faire couper un petit bout de peau? Ou de ne pas se couper les cheveux? Et tutti quanti! Le tout, bien sûr, dans le but d'honorer ledit être «Suprême» et se s'attirer ses faveurs.

«De minimis non curat praetor» disaient les Romains. ( Traduction libre: Les gens importants ne se préoccupent pas de détails) Et quand je vois les simagrées auxquelles j'ai été soumis dans ma jeunesse sous prétexte de dévotion à un être dit «Suprême» je me dis que si j'étais cet être Suprême, je trouverais assez risibles les contorsions quxquelles on se livre pour attirer mes faveurs.

Lise Ravary dit :
11 juin 2013 à 10 h 19 min

Un, moi aussi je suis un gérant d'estrade.

Deux, je ne suis pas la seule à détenir la vérité, pas plus que la Fédération québécoise de soccer qui est la seule à l'interdire, dans le monde occidental. OK aux USA, en GB, en Australie, au Canada.

daniel s. dit :
11 juin 2013 à 10 h 20 min

La semaine derniere j'ecoutais l'emission de Dutrisac a 98.5 et dans la chronique religieuse j'ai appris que les Sicks avaient pour loi que les homes et les femmes etaient egaux. Je me suis dit que cette religion etait pas mal avancee par rapport a plusieurs autres qui font que la femme est un etre diminue et inferieur. Pourtant ces religions sont acceptee par la FSQ et leurs couvre chefs sont admis sur un terrain de soccer. Si les autorites qui regissent se sont penchees sur ce "probleme" c'est qu'elle l'attendaient au tournant et que des qu'il s'est montre ells lui ont sauté dessus. Au lieu de voir la societe dans son ensemble et de faire remarquer a tous et chacun les bonnes choses que chaque culture et religion nous apportent on semble s'attarder aux differences qui nous "derangent" et par la meme occasion on montre le racisme inherent qui nous ronge et qui fait qu'on n'avance pas ensembles. On a besoin d'aide, vite!!!!!!!

Yvon dit :
11 juin 2013 à 10 h 20 min

Mme Ravary, le problème n'est pas le turban mais la croyance qu'il ne faut jamais se faire couper les cheveux.

Marc Ouimet dit :
11 juin 2013 à 10 h 24 min

Je suppose que l'assurance à payé pour la maison incendiée ... ( et un peu tout le monde par conséquent ). Je pense que la religion à le dos large. Je serais tenté d'être super tolérant. Après tout, comme vous dites, il ne s'agit que d'un morceau de linge. Laissez-donc tout le monde libre de porter n'importe quoi. Chacun a le droit de s'habiller comme bon lui semble !

G. Bataille dit :
11 juin 2013 à 10 h 25 min

Selon les règles de la FIFA un turban n'est pas admis.

Lise Ravary dit :
11 juin 2013 à 10 h 29 min

La règle no 4 sur l'équipement n'interdit pas spécifiquement le turban ou le patka. En fait, l'arbitre détient un grand pouvoir personnel de décision sur les questions de sécurité. N'oublions pas qu'on parle d'enfants, 6,7,20. 12 ans. Pas des joueurs professionnels.

pour le qc dit :
11 juin 2013 à 10 h 30 min

le soccer est un sport d'equipe , alors habillez vous comme vos equipiers...

G. Bataille dit :
11 juin 2013 à 10 h 38 min

La fédé canadienne vient de se fermer les portes internationales car la FIFA interdit le port du turban.

Benton Frazer dit :
11 juin 2013 à 10 h 48 min

Quand on dit imposer leur religion, s ils ne le font pas avec des menaces de violence, alors personnellement j ai le reflexe de tolerer leurs particularitees.

j appelle cela le respect mutuel.

Mais si on menace ma vie, on fait sauter des bombes, si on veut violamment m imposer des croyances auquelles je ne souscrit pas alors la il y a un mechant probleme.

G. Bataille dit :
11 juin 2013 à 10 h 48 min

La communauté sikhe du Québec devra se tourner vers la Fédération internationale de Football association (FIFA) si elle veut admettre le port du turban au soccer. La Fédération de soccer du Québec (FSQ) maintient sa position qui interdit aux joueurs de confession sikhe de porter un turban dans ses ligues.

Depuis le 1er juin, le conseil d’administration de la FSQ a décidé d’appliquer la loi 4 de la FIFA concernant l’équipement que doivent porter les joueurs de soccer. Le turban, de même que le patka (tissu qui recouvre la tête des jeunes sikhs) et le keski (le demi-turban) ne sont pas admissibles.

John doe dit :
11 juin 2013 à 10 h 51 min

@Lise Ravary Votre collègue Joseph Facal l'a dit lui-même, il ne faut pas créer de précédent qui puisse mener à une pente savonneuse.

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 10 h 54 min

@Rejean Dompierre-Laurier-Suzuki

Êtes-vous représentatif des gens, qui ont des croyances religieuses?

J'espère bien que non, car vous êtes totalement dans le champ: il n'y aucun lien entre les races et les religions?!?

Rejean Dompierre-Laurier-Suzuki dit :
11 juin 2013 à 11 h 01 min

@Devil in Disguise Coudonc, t'es con toi

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 11 h 01 min

Pourquoi dans un cas, on "blaste" le Québec, parce qu'une fédération québécoise ne suit pas les règles de la FIFA et dans l'autre, le contraire?!

Il faudrait que les gens se branchent; j'en ai marre des "simagrées"!

Une autre question: pourquoi les gens "religieux" ont-il le droit de porter des "signes de leur croyance" (ex.: "capine" sur la tête), mais les autres pas de casquette, ni rien d'autre???

Si les droits de tous doivent être respectés, qu'ils le soient!

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 11 h 05 min

"Notre société, viscéralement anti-religion, peine à comprendre pourquoi ces enfants n’enlèvent pas leur ‘turban’ le temps d’une partie de ballon rond. Ou pourquoi les Juifs orthodoxes ne déplacent pas leurs autos pendant les fêtes et le sabbat. Ou ma préférée: pourquoi on laisse des parents ‘endoctriner’ leurs enfants (facile celle-là, ça s’appelle la transmission des valeurs familiales, de la foi et des convictions)."

===

Voilà ce que je trouve le plus dommage: qu'on vole à un enfant son droit à la liberté de penser et de choisir, quand il aura l'âge nécessaire et après avoir analysé ses propres besoins, il sera en mesure de faire les bons choix pour lui, sans avoir été "pollué" avant!

Encore faut-il le respecter suffisamment, en lui laissant sa chance.......

siegfried dit :
11 juin 2013 à 11 h 06 min

M. Facal construit un homme de paille en ne considérant que les arguments qui l'arrangent. La tolérance c'est avant tout le respect du pluralisme qui implique le droit de chacun de pratiquer et transmettre sa religion ou son absence de religion. En l'occurrence, la pratique d'accepter les vêtements religieux s'appuie sur le principe de non-discrimination. Et la non discrimination contribue aux mieux-être des individus. La "neutralité", comme la laïcité, est un concept qui s'applique historiquement à l'État. M. Facal confond ceci avec la sécularisation et les apparences d'une société séculaire. Il passe à côté de la vacuité argumentative de la FQS. Et il n'avance lui-même pas plus d'argument en faveur d'une uniformisation forcée allant à l'encontre de la non-discrimination et du plaisir que pourrais avoir de jeunes Sikh à jouer au soccer.

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 11 h 09 min

@Rejean Dompierre-Laurier-Suzuki

Premièrement, je suis une femme, ce qui est évident pour quiconque sait vraiment lire (les accords).

Deuxièmement, vous vous calez davantage, en insultant les gens qui vous dépassent.

Troisièmement, que faites-vous sur le présent blogue, avec votre niveau très discutable?!

Quatrièmement, l'éducation vous connaissez?

Cinquièmement, vous êtes vraiment sans intérêt; ce sera donc mon unique réponse à vos messages.

(Incapable de faire la différence entre une race et une religion... Ouf!)

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 11 h 12 min

"G. Bataille dit : 11 juin 2013 à 10 h 38 min

La fédé canadienne vient de se fermer les portes internationales car la FIFA interdit le port du turban." ===

En effet, c'est en plein ce qui est sorti des nouvelles ce matin, d'ou mon message soulevant la confusion et demandant aux gens "de se brancher".

Vous avez parfaitement raison!

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 11 h 15 min

Donc, la semaine dernière, la Fédération québécoise errait, en ne suivant pas les règles internationales; mais, si le Canada fait de même, il faudrait que le Québec s'y soumette, quitte à violer les règles internationales?!!!

#MondeDeFousConfus

catherine dit :
11 juin 2013 à 11 h 15 min

Je ne la trouve pas si facile que ça moi. Il y a une différence entre transmettre des valeurs morales élémentaires qui n'ont pas besoin de cadre religieux pour être appliquées et des rituels qui sont appliqués juste parce qu'on a toujours fait ça comme ça. J'ai été élevée catholique et je me suis bien rendue compte rendue adulte (et surtout en suivant des cours de théologie) que les religons sont toujours basées sur des faits non-historiques et qui n'ont d'intérêt que pour ceux qui s'en servent pour acquérir du pouvoir. Pourquoi fêter Pâques si la résurrection ça n'existe pas? Ou encore la Pessa'h si les archéologues ont démontré qu'il n'y a aucune trace d'un peuple qui a traversé le désert comme cela est décrit dans l'ancien testament? Sans parler de la guerre entre les Suniites et les Chiites pour des questions de rivalités entre deux successeurs de Mahomet qui ont vécu il y a tellement longtemps qu'on n'a aucune manière de vérifier l'exactitude des faits? Est-ce vraiment logique?

Nicolas larouche dit :
11 juin 2013 à 11 h 16 min

La bêtise humaine ne peut être un argument pour le port du patka. Mme Ravary vos exemples sont typiques de la bêtise humaine.

Athéna dit :
11 juin 2013 à 11 h 22 min

La FQS a renvoyé la question à la FIFA, qui a des budgets d'analyse et de recherche bien plus imposants et qui est sur le point d'autoriser des modèles spécifiques de hijab sportif compatibles avec le soccer. L'argument de sécurité est idiot, mais qu'en est-il de celui d'exécution du jeu, plus spécifiquement des coups au ballon avec la tête? Encore là, l'interdiction de la FQS est assortie d'un renvoi à la FIFA. Par ailleurs, un organisme sportif est-il encore autorisé à décider de l'équipement compatible avec le sport qu'il réglemente? On est ici non pas dans la promotion de la tolérance, mais dans la diabolisation de tout ce qui s'oppose aux moindre desiderata des communautés religieuses.

Par ailleurs, Mme Ravary, les sentiments de méfiance des Québécois envers les religions ne sont pas sans fondements. Non seulement nous nous sommes libérés de la poigne de fer de l'Église catholique, mais nous avons aussi la mémoire des guerres de religion qui ont déchiré la France à la Renaissance, ainsi que le spectacle quotidien du conflit israélo-arabe. Au lieu de reconnaître ces sentiments et de rechercher le compromis, les Sikhs et leurs alliés ne cherchent qu'à les ridiculiser et à les étouffer. Les Sikhs, les Juifs hassidiques et les autres ultrapratiquants doivent être « compris », les pauvres; mais le Québécois lambda, lui, il n'a qu'à fermer sa gueule, parce que ses sentiments à lui ne sont évidemment que de l'intolérance.

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 11 h 24 min

Pourquoi tous mes messages ont-ils été publiés, sauf celui de 11h05, ou je fais toujours preuve de respect et de politesse?

Il est encore en attente de modération...

?!

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 11 h 28 min

Merci bien d'avoir corrigé la situation.

:)

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 11 h 30 min

Il reste que je ne comprends toujours pas pourquoi des gens tiennent autant à des signes religieux, qui ne font que semer la division entre les humains...

k. dit :
11 juin 2013 à 11 h 30 min

Suivant votre exemple de Maria Goretti, pourquoi ne pas raisonner de la façon suivante? Si les Sikhs préfèrent servir leur religion avant nos codes, qu'ils acceptent de ne pas jouer au soccer. Exiger de pouvoir porter le turban (pour des raisons religieuses) et vouloir modifier une décision unanime, n'est-ce pas vouloir le beurre et l'argent du beurre?

Au fait, quand la société québécoise a-t-elle forcée qui que ce soit à retirer son turban? Tout ce que nous disons, c'est pas de couvre-chefs sur un terrain de soccer. S'ils préfèrent servir leur religion, en quoi devons-nous responsabiliser la FSQ? Et en quoi la "transmission familiale des valeurs" doit-elle servir de justification? À ce que je sache, certains sikhs ont décidé de ne pas transmettre des valeurs orthodoxes, ce qui fait en sorte que leurs enfants ne se retrouvent pas dans la position gênante que l'on connaît (non pas d'être discriminé, mais de ne pas satisfaire le code vestimentaire pré-établi par la FSQ). Qu'on ne se trompe pas ici. Ou bien les Sikhs respectent le code vestimentaire de leur religion et en subissent les conséquences, ou bien ils se conforment aux normes du soccer et subissent les conséquences non pas dans la société civile, mais au sein de leur communauté religieuse. C'est un choix de valeur et, comme vous l'exposez si bien dans votre texte, la notion de sacrifice ne peut être évitée. Qui sait, peut-être que le "sacrifice du soccer" les rendra plus digne de gagner leur paradis dans une vie future, si je peux me permettre le rapprochement avec la notion de "providence" chrétienne.

Et en passant, demandez à votre collègue M. Facal pourquoi le foulard islamique a été toléré. Ça pourrait vous intéresser, surtout quand on considère que vous pourrez éventuellement utiliser cet exemple lorsque vous reviendrez à votre besogne habituelle; l'islamo-bashing.

G. Bataille dit :
11 juin 2013 à 11 h 41 min

Entièrement d'accord avec Athéna. Soit québécois mais ferme la.

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 11 h 47 min

Pendant que le Québec et le monde entier font face à de véritables problèmes cruciaux, beaucoup d'énergie est consacrée à de telles futilités.

Ne vous demandez pas pourquoi ça va mal dans le monde!

Oh c'est vrai: j'avais oublié: "diviser pour régner"; c'est en plein le principe qu'appliquent les religions...

frank_stat dit :
11 juin 2013 à 11 h 48 min

Peuvent-ils jouer au water-polo avec un turban? Peuvent-ils plonger (en compétition) avec un turban? Peuvent-ils pratiquer la boxe, la lutte olympique avec un turban?

Lise Ravary dit :
11 juin 2013 à 11 h 49 min

Quelles que soient les raisons de l'acceptation du hijab, ça ne change rien au fait qu'il est présentement accepté.

En appeler à la ségrégation de ceux qui font le choix de la foi, un choix protégé par la charte québécoise, et canadienne des Droits de la personne, ça s'appelle pratiquer la discrimination.

Y'a pas de telles chartes en Arabie saoudite, ce qui permet à l'État d'imposer aux non-musulmans, la minorité, de respecter les mêmes règles vestimentaires, ou alimentaires, que la majorité. Suivant le principe de 'quand à Rome...'

Lise Ravary dit :
11 juin 2013 à 11 h 50 min

C'est ce que les catholiques appellent le mystère de la foi. Il paraît que notre cerveau est organisé pour que nous ressentions le besoin de croire.

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 11 h 51 min

En fait, c'est tout simple: quand on participe un sport, étant sous l'égide d'une fédération internationale, qu'on se conforme aux règles de cette fédération, un point c'est tout!

Ce que je ne comprends toujours pas: si le Québec décide de ne pas se conformer, c'est un drame; mais, si le Canada fait de même, ça devrait être accepté.

???????

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 11 h 53 min

CORRECTION: participe à un sport*

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 11 h 57 min

"Lise Ravary dit : 11 juin 2013 à 11 h 50 min

C’est ce que les catholiques appellent le mystère de la foi. Il paraît que notre cerveau est organisé pour que nous ressentions le besoin de croire."

---

Il reste qu'on peut croire en autre chose qu'une religion, ou un ou des dieu(x).

Pour moi, une croyance religieuse demeure une "béquille"; mais, si des gens en ressentent le besoin, je n'y vois aucun problème, en autant qu'on respecte aussi ma façon de penser, ce qui est rarement le cas avec les gens vraiment religieux.

G. Bataille dit :
11 juin 2013 à 11 h 59 min

Les catholiques sont plus tolérants dans le concret de tous les jours. Pourquoi ne peut-il pas en être autant dans les autres religions? Poser la question est y répondre.

Minona dit :
11 juin 2013 à 12 h 03 min

Pourquoi les joueurs sikhs ne se feraient pas un chignon bas (pour ne pas les avantager lorsqu'ils frappent le ballon avec leur tête) avec des pinces à cheveux comme n'importe quelle fille qui a les cheveux très long?

On accuse les opposants au port du patka/turban/keski au soccer de faire toute une histoire avec un bout de tissus mais je crois que c'est bien davantage ceux qui refusent avec autant d'obstination de le retirer ne serait-ce que le temps d'un entraînement ou d'un match qui en font une. Le fait que les sikhs acceptent de se séparer de leur kirpan et (j'imagime) de leur kangha (un bracelet) avant de pratiquer un sport prouve qu'ils peuvent être raisonnables lorsqu'ils le veulent bien.

La vérité, c'est qu'il n'arrivera rien si un sikh enlève son couvre-chef. Pas de colère divine et pas d'enfer (les sikhs sont censés croire à la réincarnation). Le fondateur du sikhisme (Gourou Nanak) désirait que les sikhs portent un turban, un kirpan, un kangha et un kacchera (un sous-vêtement) mais il devait bien se douter que ses disciples devaient enlever tout ça pour sa laver.

Extrait d'une page sur le code de conduite Sikhs:

"Quatre fautes graves excluent un Sikh du Khalsa et doit alors être rebaptisé:

Couper ses cheveux, barbe ou poils,

Manger de la viande d’animaux

Adultère, viol

Usage du Tabac (Sous n’importe quelle forme) et de fumer

Sept fautes secondaires:

Teindre ou arracher des cheveux blancs,

Recevoir de 1 ‘argent pour son fils ou sa fille (dote ou autre arrangement).

Boire de l’alcool ou se droguer,

Se livrer à n’importe quelle cérémonie violant les principes de la religion Sikh

Enfreindre un vœu ou une recommandation prise au moment de prendre l’Amrit."

-------------------------------

À part l'interdiction de couper ses cheveux, le retrait du turban et du kirpan ne figure donc pas dans les "péchés...

John doe dit :
11 juin 2013 à 12 h 13 min

@Lise Ravary La solution est simple alors: Changeons la charte. Je dis "la" parce que je sais d'avance que le Canada ne changera jamais la sienne.

@DevilinDisguise C'est le coeur-même de l'Homme que vous appelez "futile", l'amie. Ces divisions sont réelles: elles sont culturelles, ethniques, raciales. La nature les a placées là, elles sont là pour rester, vaudrait mieux vous y faire. Ségrégation = Paix

JeanSol Patre dit :
11 juin 2013 à 12 h 15 min

J’ai fait un étrange rêvé autrefois que des Rabins, des prêtres, des Imans, des végétariens, des homosexuels, des lesbiennes, des témoins de Jéhovah, des hétérosexuels militaient tous ensemble pour le mariage libre, pour l’ordination des femmes, pour l’égalité entre les hommes et les femmes, pour l’adoption pour le couple du même sexe....C’est la foi non des valeurs qui sont les réel enjeux dans le port d’un turban...Vraiment !

ALAIN LEGAULT dit :
11 juin 2013 à 12 h 21 min

Ils ne veulent tout simplement pas s integre point final personne les empechent de jouer a vos enfants de 6 12 8 20 comme vous dites alors continuer a insister pour nous faire paraitre raciste est tout simplement raciste en effet

Lise Ravary dit :
11 juin 2013 à 12 h 21 min

Voilà exactement pourquoi je me méfie des gens qui dénoncent à grands cris des accommodements bénins.

Ségrégation raciale, culturelle, ethnique = paix ?

Comme dans le sud des États-Unis autrefois ? Comme dans l'Allemagne nazie ?

Est-ce bien le fond de votre pensée ?

ALAIN LEGAULT dit :
11 juin 2013 à 12 h 23 min

Alors la oui la religion est carrement une bequille SURTOUT invente par l homme alors foutez nous la paix avec vos supertitions

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 12 h 28 min

@John doe

Ségrégation = paix

??? Je ne vous suis pas là...

ALAIN LEGAULT dit :
11 juin 2013 à 12 h 31 min

Suvre les regles est nazi depuis quand ca,y a une des regles qui qu on ne peut jouer en bedaines !!!!aie c est des enfants,pis y a des reglements pareil!!!!! il faut juste les suivrent ou sinon jouer pas point final et c est bien le fond de ma pensee!!!!!continuer a nous faire sentir coupable et raciste est a mon avis raciste!!!!!!!

Minona dit :
11 juin 2013 à 12 h 34 min

J'ai oublié de mentionner que ce n'est pas le turban (ou ses dérivés) qui est obligatoire dans le sikhisme mais bien le fait de couper ses cheveux.

J'ai aussi oublié de mentionner le kara, (qui est un bracelet) et que le kangha est un peigne qui sert à attacher les cheveux.

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 12 h 34 min

Croire en une religion = croire en des théories, des écrits produits par d'autres.

Ceci étant dit: pourquoi ces personnes auraient trouvé la Vérité (leur vérité) et pourquoi ne pourriez-vous pas le faire vous-mêmes, en utilisant tous les pouvoirs de votre esprit, tout en ayant l'esprit clair, hors de toute influence?

Toujours est-il que je répète que le Québec, tout autant que le Canada, ne doivent surtout pas s'exclure du reste du monde. Donc, quand la majorité des nations en arrivent à une entente (fédérations), on embarque (pour le sport, évidemment).

Je ne suis pas intéressée à ce que nous nous isolions du reste de la planète, tout comme c'est le cas en Corée du Nord, surtout pas!

Malheureusement, dans tous les messages jusqu'à maintenant, personne n'a répondu à ma question: pourquoi quand le Québec essaie de ne pas se conformer à une règle de la FIFA, c'est un drame et ça constitue de la xénophobie, mais, ce n'en est pas quand c'est le Canada, qui le fait?

J'attends toujours la réponse.......

honorable dit :
11 juin 2013 à 12 h 35 min

Je propose ce compromis: OUI à l’interdiction du turban sikh pour la coupe du Monde ou les parties de l’impact de Montréal, à la rigueur; mais NON à l’interdiction pour les ligues amateurs intramunicipales et intermunicipales.

En somme, je peux concevoir que le turban sikh soit interdit pour les joueurs professionnels ( grassement payés pour jouer), mais je ne vois pas pourquoi on l’interdirait pour les joueurs amateurs ou payés l’équivalent de leurs dépenses pour jouer.

La rigueur imposée aux professionnels serait balancée par l’accessibilité permise aux amateurs...

Martin P dit :
11 juin 2013 à 12 h 37 min

"mais pour avoir vécu pendant cinq ans * au sein d’une communauté pour qui la relation à Dieu passe avant tout, je comprends la motivation."

Le jour, Mme Ravary, où les humains feront passer le restant de l'humanité et son prochain, avant tout, nous aurons vraiment avancé en tant que civilisation.

Vraiment.

Lise Ravary dit :
11 juin 2013 à 12 h 40 min

C'est que la FIFA n'a jamais interdit le 'turban' spécifiquement et parce qu'il est admis par les principaux pays membres, dont le plus important, la Grande-Bretagne. Au niveau enfant. Le Québec fait cavalier seul dans le monde.

John doe dit :
11 juin 2013 à 12 h 41 min

@Lise Ravary Pas complète, il s'agit ici de protéger la majorité. Un pays, un peuple. C'est complètement légitime. Non, lorsque la majorité est en sureté, le racisme réactionaire se dissipe. Prenez la France. De plus en plus de musulmans immigrent, l'hôte réagit, de plus en plus violemment. C'est normal, on doit s'y attendre; le gouvernement ne fait pas son travail, il laisse son propre peuple souffrir. Une fois la majorité du peuple hôte en sûreté, plus aucune raison de discriminer ne subsiste.

L'Allemagne Nazie respectait ce principe. Si me je souviens bien, les pays arabes, entre autres, n'étaient pas contre. Bon, ils étaient divisé, du moins. Mais marquer des points Godwin dès le départ, allons...

Benton Frazer dit :
11 juin 2013 à 12 h 44 min

a Alain Legault, un autre qui se prends pour le bon dieu, Mr sait que Dieu est une fabrication humaine quand je lis dans un livre dIsaac Asimov qu avant le big-bang les lois de la physique tels que nous les connaissons ne s appliquent pas ; si ce n est pas du domaine de la foi cela , je ne sais pas ce que c est.

Mr est un illumine, un CERTAIN qui est aussi integriste que ceux a qui il reproche de l etre.

Drako dit :
11 juin 2013 à 12 h 45 min

"La communauté sikhe du Québec devra se tourner vers la Fédération internationale de Football association (FIFA) si elle veut admettre le port du turban au soccer."

@G. Bataille,

Lâchez-nous avec le turban. Le turban n'est pas en question ici. Il s'agit d'un morceau vestimentaire qui ressemble un peu à un casque de natation (personnellement je trouve que ça ressemble plus à un condom) pour retenir les cheveux en place qui se nomme le Patka. Rien à voir avec le turban. Des fois les sikhs portent leur turban par-dessus leur Patka. Le Patka est un genre de sous vêtement pour la tête si vous voulez le voir ainsi.

--------------------------------

Jouer au soccer avec un turban sur la tête je suis très loin d'être convaincu que ça donne un avantage. Je dirais que ça désavantage. Mettez un turban sur votre tête et amusez-vous à frapper un ballon avec votre tête pour voir si ça va mieux que sans turban. Le Patka par contre c'est une autre histoire.

Lise Ravary dit :
11 juin 2013 à 12 h 52 min

Vous pensez vraiment que les Américains ont cessé de discriminer contre les Noirs quand ils se sont sentis en sécurité ? En quoi les enfants des esclaves menaçaient-ils les Américains blancs ?

Vous croyez que les Allemands sentaient leurs valeurs et leur identité menacées par les Juifs, moins de un pour cent de la population, et intégrés presqu'à cent pour cent, et que c'est pour ça qu'ils ont instauré une discrimination meurtrière, en votant les lois de Nuremberg en 1935 ?

L'Allemagne nazie respectait quel principe ? Elle a cessé toute discrimination quand il ne restait plus un seul Juif sur son territoire.

Protéger la majorité par la ségrégation de la minorité ?

Combien pensent comme vous ?

seb dit :
11 juin 2013 à 12 h 58 min

"En appeler à la ségrégation de ceux qui font le choix de la foi, un choix protégé par la charte québécoise, et canadienne des Droits de la personne, ça s’appelle pratiquer la discrimination. "

Vous faites l'erreur habituelle des trudeauistes. Personne ne brime la liberté de religion dans le cas présent. C'est seulement qu'il y a des règles qui disent qu'au football, on utilise la tête et donc qu'on ne peut pas porter un turban. Si tu acceptes les règles, tu peux jouer sans discrimination envers tes croyances religieuses.

La liberté d'expression est aussi inscrite dans votre précieuse charte. Est-ce que ça veut dire qu'on ne peut pas mettre de règles de vie en société? N'importe qui peut dire n'importe quoi parce que c'est écrit dans la charte qu'il a droit à la liberté d'expression? Autrement, c'est de la discrimination?

G. Bataille dit :
11 juin 2013 à 12 h 58 min

Pourquoi accepter ces accommodements religieux dans la pratique du sport? Je ne comprends pas certains idéologues qui crient au scandale tout en prêchant pour leur paroisse. Deux comportements qui ne s'allient pas.

Suivre les règles ne devrait causer aucun problème à moins de ne pas vouloir s'intégrer à celles-ci. Dans ce cas, jouer dans votre cours et n'empêchez pas les autres jeunes qui se conforment aux lois et règlements des fédérations sportives. Est-ce permis de plonger avec un turban? Non, ben c'est pareil ailleurs. Les règlements sont faits pour tous sans exception.

Drako dit :
11 juin 2013 à 12 h 59 min

"Est-ce vraiment logique?"

@catherine,

Je ne crois vraiment pas que les mots logique et religion devraient se retrouver dans un même texte.

Mais ça, c'est ma croyance :-D

bis22 dit :
11 juin 2013 à 13 h 02 min

Le port du turban et du foulard nous vient de culture étrangère, par conséquent ces deux accessoires sont portés par de gens qui ont quitté leur pays pour se refaire une vie ici. Quand on choisit d'aller vivre dans un autre pays on adopte les coutumes et les lois de ce pays. Et ici on ne porte ni turban, ni foulard. Alors pourquoi nous demandent-ils de transgresser nos règles pour les accommoder? Pourquoi devrions-nous tenir compte de leurs spécificités vestimentaires alors qu'ils se contrefichent des nôtres? Surtout qu'ils peuvent s'enturbanner et se voiler tant qu'ils le veulent partout ailleurs que sur un terrain de soccer. Alors, dites-moi, pourquoi les deux heures de la semaine où il leur serait interdit de le faire présentent-ils un si grand challenge? Mauvaise foi peut-être? Entêtement? Promotion de leur religion?

Ces étrangers n'ont pas juste des droits, ils ont aussi des devoirs envers le pays qui les a accueillis. Il n'y a qu'un pas à franchir pour se rapprocher de nous et c'est à eux à le faire et non pas à nous.

danielg dit :
11 juin 2013 à 13 h 04 min

Ça sera mieux si l'on commence pour accepter que le Québec est une société intolérante. Brigitte Frot, directrice de la Fédération de soccer du Québec, a dit "Qu’ils jouent dans leur cour". N'est pas assez clair????? Un peu plus et elle ajouterais "pour que personne ne puisse les voir". On vit dans une société intolérante. Il faut accepter cette réalité.

Drako dit :
11 juin 2013 à 13 h 05 min

Je n'ai toujours pas eux de réponse à savoir pourquoi il y a des religions qui sont obsédées par les cheveux et le poil? Et est-ce que cette obsession se soigne? C'est un peu bizarre comme obsession non?

John doe dit :
11 juin 2013 à 13 h 07 min

Les Juifs sont un cas spécial. Les Allemands ont vu en eux les traitres qui leur ont fait perdre la première guerre mondiale, grâce à cette fameuse grève dans les usines. Puis ils contrôlaient une bonne partie des médias. Ce qui est encore le cas, à l'échelle mondiale. Vous m'avez mal compris quand vous parlez des Américains. Je dis que les blancs y représentaient la majorité, ce n'est plus le cas. C'est ce que je dis. D'ailleurs, ils ne sont vraiment plus en sécurité; leur démocratie se meurt, les républicains ne verront plus jamais l'intérieur de la maison blanche. Près de 90% des noirs, par exemple, ont voté démocrate. Vous souscrivez à la version officielle de l'Histoire, de la deuxième guerre mondiale et du 3e Reich. Je comprends, c'est normal. Je souscris à la thèse révisioniste, de là nos divergeances. De ce fait, plein de personnes pensent comme moi; dans un futur rapproché, il y en aura beaucoup plus.

Lise Ravary dit :
11 juin 2013 à 13 h 10 min

Pas étonnant que les racistes antisémites se cachent derrière des pseudonymes...

Martin Mimeault dit :
11 juin 2013 à 13 h 14 min

Notre société anti-religion ? Je vous suggère la lecture de l'éditorial de Mario Roy : "Le silence des athées".

Et à toutes vos démonstrations de foi diverses, qui portent en elles-mêmes le "oui, c'est idiot, mais on croit cela quand même-on-à-ben-le-droit", je dirais : Ben... Ouf... Heu... Enlève le ton m... turban ou vas jouer au parchési !

John doe dit :
11 juin 2013 à 13 h 15 min

Miss Ravary, n'insultez pas l'intelligence de vos lecteurs avec ces attaques personnelles. Je croyais honnêtement que vous étiez au-dessus de ça. Je ne suis ni l'une ni l'autre de ces qualificatifs... Avez-vous quelque chose d'intelligent à dire?

danielg dit :
11 juin 2013 à 13 h 16 min

Les chartes sont là pour protéger les minorités contre les excès de la majorité. Tout comme les juifs en Allemagne, tout comme les francophones dans le Canada. Tout comme les Sikhs au Québec.

C'est quoi des excès? Par exemple, empêcher aux enfants de jouer du soccer. Voyons donc, on ne parle pas de soccer professionnel. C'est pas l'Impact, quand même. On parle de joueurs AMATEURS, enfants de 11 ANS!!!!!!!! C'est juste une excuse pour montrer son intolérance

frank_stat dit :
11 juin 2013 à 13 h 19 min

@ danielg

Ce n'est pas parce que Brigitte Frot est intolérante et insignifiante que le Québec est une société intolérante. Vous faites de la totologie.

Lise Ravary dit :
11 juin 2013 à 13 h 19 min

John doe c'est pas votre vrai nom ? Moi, je parlais en général. Dernier commentaire.

Je ne discute pas avec des gens qui pensent que les Blancs sont minoritaires aux États-Unis.

N'importe quoi.

Drako dit :
11 juin 2013 à 13 h 27 min

"C’est ce que les catholiques appellent le mystère de la foi. Il paraît que notre cerveau est organisé pour que nous ressentions le besoin de croire."

Tu parles d'un méchant défaut de développement de la part de mère Nature.

Athéna dit :
11 juin 2013 à 13 h 46 min

Mme Ravary, vous détournez le débat. Minona a déjà proposé une solution, que vous choisissez commodément d'ignorer. frank_stat a relevé d'autres contradictions entre le port du turban et le sport : « Peuvent-ils jouer au water-polo avec un turban? Peuvent-ils plonger (en compétition) avec un turban? Peuvent-ils pratiquer la boxe, la lutte olympique avec un turban? » Encore là, vous n'avez pas répondu. Vous n'avez que ces mots à la bouche : discrimination, ségrégation, intolérance... Ségrégation? Ils n'ont qu'à enlevez leur turban ou à trouver une solution comme celle de Minona, de préférence de concert avec la FIFA, pour pouvoir jouer de nouveau. En menaçant de poursuivre la FQS, ils ont plutôt choisi de se ségréguer eux-mêmes avec leur intransigeance!

Vous dites : « En fait, l’arbitre détient un grand pouvoir personnel de décision sur les questions de sécurité. » C'est ce qu'a fait un arbitre (musulman!) en 2007 quant il a interdit à une fillette portant le hijab de jouer, et il a été vilipendé dans tout le pays! Ne vous étonnez pas qu'après ça, la FQS ait pris les choses en main pour protéger ses arbitres.

Le cadre que vous voulez imposer au débat ne servent plus à déterminer dans quelles conditions des enfants peuvent jouer au soccer, mais à dépeindre tout refus d'accommodement comme une preuve de l'intolérance, du racisme et de la xénophobie des Québécois. Quant c'est rendu que vous en appelez à l'Allemagne nazie et à l'esclavagisme aux États-Unis, c'est que vous êtes vraiment à court d'arguments.

honorable dit :
11 juin 2013 à 13 h 47 min

John Doe confond USA et Californie. En Californie, les blancs non hispaniques sont minoritaires (c'est sans doute ce qu'il entendait par "blanc"). Mais quand on inclut les hispaniques (comme on ferait au Canada), les blancs forment la majorité (62 %) même en Californie.

G. Bataille dit :
11 juin 2013 à 13 h 51 min

Bien hâte de voir les pourfendeurs de la liberté du turban se prononcer sur le voile complet quand il nous tombera dessus. Il sera trop tard pour se battre en faveur de la laïcité partout.

Michael Garant dit :
11 juin 2013 à 13 h 51 min

Lise Ravary dit :

" 11 juin 2013 à 12 h 21 min

Voilà exactement pourquoi je me méfie des gens qui dénoncent à grands cris des accommodements bénins.

Ségrégation raciale, culturelle, ethnique = paix ?

Comme dans le sud des États-Unis autrefois ? Comme dans l’Allemagne nazie ?

Un point Godwin pour vous.......

Est-ce bien le fond de votre pensée ?"

Philippe Landry dit :
11 juin 2013 à 13 h 53 min

Vous devriez aller vivre au Canada: là-bas, ils pensent comme vous, à savoir qu'il est acceptable pour des parents de forcer leurs enfants à adhérer à des coutumes sectaires qui isolent ceux-ci du reste de la société.

Lise Ravary dit :
11 juin 2013 à 13 h 57 min

C'est pas moi qui a amené le débat sur la ségrégation mais un interlocuteur qui a écrit ségrégation = paix. Je n'allais pas laisser ça passer sans rien dire !

Vous savez pourquoi je suis si en colère ? Parce que la Fédération québécoise a menti en affirmant que c'était une affaire de sécurité. Alors que tous savent que c'est faux.

Comment le patka peut-il être dangereux mais pas le hijab, le casque protecteur, les lunettes protectrices et même le bandeau absorbant ?

La Fédération n'a jamais évoqué le respect de l'uniforme ou l'interdiction de signes religieux.

Quand on ment, c'est qu'on a quelque chose à cacher. Que voulait cacher la Fédération en interdisant une pratique pourtant admise au niveau national ?

J'espère qu'on en saura plus ce soir.

Drako dit :
11 juin 2013 à 14 h 03 min

"...c’est un drame et ça constitue de la xénophobie, mais, ce n’en est pas quand c’est le Canada, qui le fait? J’attends toujours la réponse......."

@DevilinDisguise,

Peut-être que c'est du fait que les gens demeurant dans la province du Québec ne représentent qu'une minorité de tous les citoyens canadiens.

Peut-être que c'est tout simplement les Québécois qui en font une grosse affaire. Vous savez, les Québécois francophones sont des gens très émotionnels (ce qui est bien correct, quand ça ne rentre pas dans l'exagération de la chose) qui font réagir les autres, mais pas toujours dans le bon sens malheureusement.

M'Enfin, j'ai bien commencé par "Peut-être". Je ne suis pas anti-canadien donc je ne peux pas vous répondre avec des réponses de pauvres petites victimes que nous sommes. Mais je suis certain que vous en avez probablement déjà reçu quelques un par le temps que j'envoie ce commentaire.

ungarsquiavudupays dit :
11 juin 2013 à 14 h 09 min

Bon Bon Bon, les nouveaux défendeurs et chevaliers de la protection contre les envahisseur islamiques et leur turbans se lèves aujourd'hui pour affirmer et pour défendre leurs droit DE CITOYEN libree au Quebec. Aujourd'hui ils changent d'idée sur ce que hier dans l'article sur edward snowden ils qualifiais de BARBARIE contre la liberté de l'individu et veulent maintenant IMPOSER a tout prix leur LAICITÉ pour un bout de tissu qui ne changent absolument rien :P au sport ou a l'enjeu de la partie. Votre entêtement à toujours contredire ceux qui applique les lois me fais penser à une bande d’adolescents dans un cour de Français( remarquer que je n'ai pas invoquer la langue rouge de satan) oups mais que je suis Arriéré je viens d'évoquer la religion dans ma Province qui Impose la laïcité contre les méchant curé du monde... Demain il va peut être y avoir un article parlant d'un policier de Montréal qui a empêcher des jeunes noirs qui gageaient de l'argent aux dés. Ces même défendeur de la Cause laïcs vont se lever et se OUTRER du profilage raciale et de l'intervention inutile du policier car ceci est seulement une COUTUME et un jeux pour ses jeunes noirs. Les twit et les VIDEO prit avec leurs I-phone sur les méchants agents de l'état qui impose leur LOIS anti-liberté vont être leurs premiers arguments au 'laisser vivres' des ''citoyen du monde''...Quel ironie... Merci d'avoir lu mon commentaire mes cher amis de la bande de Robin des bois et des poètes de la liberté. Un autre sujet très intéressant Mme.Ravary

Martin Mimeault dit :
11 juin 2013 à 14 h 11 min

@ Drako : Pour ton dernier commentaire, en effet la science à étudié ce fait de façon historique et biologique. C'est fascinant ! Ça devrait être inclus dans le cours d'éthique et culture religieuse !

Michael Garant dit :
11 juin 2013 à 14 h 19 min

"Vous savez pourquoi je suis si en colère ? Parce que la Fédération québécoise a menti en affirmant que c’était une affaire de sécurité. Alors que tous savent que c’est faux. "

Je préfère cela, le vrai fond de votre pensée. Ils auraient dû effectivement dire qu'ils ne voulaient pas considérer cet accommodement religieux, possiblement par crainte d'ouvrir la porte à d'autres demandes potentiellement farfelues.

J'exagère ici, mais est-ce que si un sikh refuse de porter un casque pour faire de la moto, parce que ses cheveux sont si longs que le casque ne fait pas par-dessus..........devrons nous accepter ou lui dire, '' si tu veux faire de la moto ici, tu porte un casque de sécurité''. (empruntée de Guy Nantel)

Le religieux dans la sphère publique n'entrainera que de plus en plus le bordel et les débordements de part et d'autre. La seule solution est un état où la laicité est maitresse dans la sphère publique et la religion reléguée ou elle devrait être, soit dans les domiciles, synagogues, mosquées, églises, ou tout autre temple.

Il y a une trop grande divergence d'opinions, et de codes de vie différents entre toutes ces religions et les accommodements qu'elles nécessitent ou nécessiteront pour créer une société acceptante et compréhensive. Il y a une limite à la renonciation de soit pour l'autre , et malheureusement j'anticipe des débordements de plus en plus sérieux dans les quelques années à venir.

Lise Ravary dit :
11 juin 2013 à 14 h 20 min

La nature ne se trompe jamais: la seule chose qui la motive, c'est la survie de l'espèce. Le jour ou l'humain ne ressentira plus le besoin de croire, ce sera grâce à l'évolution, pas aux chartes de la laïcité :)

Philippe. dit :
11 juin 2013 à 14 h 25 min

"... qui est la seule à l’interdire, dans le monde occidental. OK aux USA, en GB, en Australie, au Canada."

Mme Ravary, vous êtes surement au courant que le monde occidental ne se limite pas qu'aux pays anglophones. En France, le port du voile islamique a été interdit au soccer, même après la décision de la FIFA de l'accepter, pour des raisons de "laìcisation".

La FQS a effectivement fait une bourde, celle de faire passer la décision sur le compte de la sécurité. Elle aurait dû avoir le "guts" de donner la vraie raison, soit garder les terrains de soccer libre des religions, le débat s'en serait mieux porté...

Lise Ravary dit :
11 juin 2013 à 14 h 29 min

La France a une constitution qui confirme le caractère laïc de l'État. La nôtre confirme la suprématie de Dieu.

Mais on peut dire que la laïcité à la française n'a pas réglé grand chose, au final.

Jo Biwo dit :
11 juin 2013 à 14 h 31 min

Ouch!

Combien faut-il ajouter d'épines dans la couronne avant que cela fasse mal?

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 14 h 42 min

@Drako

J'ai une Horreur sans nom de toutes les généralisations et catégorisations!

"Peut-être que c’est tout simplement les Québécois qui en font une grosse affaire. Vous savez, les Québécois francophones sont des gens très émotionnels (ce qui est bien correct, quand ça ne rentre pas dans l’exagération de la chose) qui font réagir les autres, mais pas toujours dans le bon sens malheureusement."

Je suis une Québécoise franco. et tout sauf émotive et irrationnelle; je ne suis pas la seule à être ainsi. À bas les préjugés, SVP!

Pour le reste, ce qui me désole le plus dans toute cette affaire: l'Essentiel est oublié: les enfants, qui sont ostracisés et tenus un peu à l'écart, parce que des parents bornés tiennent davantage à leurs fétiches, qu'au bien-être de leurs pauvres enfants.

catherine dit :
11 juin 2013 à 14 h 43 min

Je trouve intéressant le point que vous emmenez sur l'Allemagne Nazi parce qu'il a quand même fallu une dizaine d'anéées ou plus afin de former les jeunesses Hitlériennes et toute une génération d'enfants brainwashés qui croyaient vraiment que les juifs et autre minorité étaient la plaie du monde. Aux États-Unis on enseigne le créationnisme comme si c'était une théorie qui en valait une autre. Les gens qui n'ont pas été exposés à ce genre d'ineptie dans leur jeunesse ont à mon sens un meilleur sens critique (c'est sûr qu'il va toujours y avoir du monde pour croire qu'une pilule d'une substance inconnue diluée un million de fois peut avoir un impact sur la santé) mais dans l'ensemble, il me semble logique de ne pas imposer de 'croyances' à des enfants impressionables. Se faire parler de l'existence d'un gros monsieur barbu qui va te récompenser si tu es gentil et te punir si tu es méchant est plutôt difficile à croire quand tu es devenu adulte alors pourquoi trouve-t-on tout à fait normal de le faire à nos enfants? Je parlais bien sûr du Père-Noel....

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 14 h 44 min

J'aurais pu compléter mon message précédent ainsi: ... ce qui est trop souvent le cas avec des parents religieux.

Leur esprit doctrinaire prend le pas sur l'amour et le respect, qu'ils devraient éprouver envers leurs enfants.

:(

Denis Mercier dit :
11 juin 2013 à 14 h 49 min

"Répétez après moi: y’a pas de solutions simples à des problèmes complexes. Et il n’y a rien de plus complexe que la rencontre de l’être humain et de la religion."

Comme on refuse mes textes dans les blogues de m.Facal de mesdames Desrochers et Ravary, je me risque juste à approuver cette phrase pour voir si ça va passer. ;) 5 ou 6 censures plus tard, j'écris pareil, ça m'aide moi à penser. Si tu chantes (écris), chante (écris) pour toi d'abord qu'il disait Félix.

DevilinDisguise dit :
11 juin 2013 à 15 h 05 min

@catherine

J'aime beaucoup votre message de 14h43.

Drako dit :
11 juin 2013 à 15 h 07 min

"Ces étrangers n’ont pas juste des droits, ils ont aussi des devoirs envers le pays qui les a accueillis. Il n’y a qu’un pas à franchir pour se rapprocher de nous et c’est à eux à le faire et non pas à nous."

Et si le garçon en question est né ici au Canada, au Québec, il n'est pas un étranger et fait partie de nous, non???. Est-ce qu'une Martine Filion née au Canada dans la province du Québec qui pratique la religion musulmane et qu'elle porte le fouloir (hijab) religieusement est une étrangère pour vous? Est-ce que tous les gens nés ici au Canada, au Québec ont le devoir de vivre comme vous dans leur propre pays et province natale???

Vous semblez confondre étranger avec religion. Selon vos propos un Canadien québécois né ici qui pratique une religion qui a des vêtements et des coutumes que vous n'approuvez pas sont tout simplement pour vous des étrangers qui n'adhèrent pas à votre mode de vie.

ALAIN LEGAULT dit :
11 juin 2013 à 15 h 08 min

Je le savais que c etait tout simplement du Quebec Bashing encore, faite juste jeter un coup d oeil sur GOOGLE en tapant photo de joueur de soccer en Inde, regarder bien les photos aucun aucun n a de turban franchement c est ridicule

Nelson dit :
11 juin 2013 à 15 h 09 min

Et pour quand parler des choses humaines à la place de perdre le temps et des énergies avec des choses que n'existent pas dans la réalité.?

Comment faire descendre les croyants du Ciel à la Terre.???

Pour quand tous les non croyants affichent leurs couleurs aussi ?.....

Et beaucoup des signes publiques et des cloches athées.

ALAIN LEGAULT dit :
11 juin 2013 à 15 h 11 min

Eh oui en se donnant une charte de laicite on evolue ,on clarifie,on expriment clairement ce que l on veut

seb dit :
11 juin 2013 à 15 h 15 min

@Lise Ravary

Selon l'idéologie du multiculturalisme, est-ce que c'est permis d'établir des règles pour la pratique d'un sport ou bien c'est discriminatoire?

Eve dit :
11 juin 2013 à 15 h 16 min

"On ne comprend pas que chez les croyants, la religion n’est pas un choix personnel qui se vit à la maison, avec une switch on/off selon les circonstances." Désolée Lise, mais OUI la religion est un choix personnel pour les adultes et vous le savez parfaitement. Pourquoi est-ce que, après tant d'années, on doit soudainement faire des exceptions? Parce que CERTAINS PARENTS ne VEULENT PAS se plier aux lois et règlements, ni apprendre à leurs enfants LE RESPECT de ces mêmes lois et règlements. Vous allez peut-être me dire que ce n'est pas le bon exemple, mais bon.. Je suis fumeuse. Si ma croyance personnelle (ou une religion quelconque) me dicte que fumer est bon pour la santé et/ou que je ne peux avoir d'interdit nulle part pour fumer, vous feriez une exception pour moi dans la loi anti-tabac?

G. Bataille dit :
11 juin 2013 à 15 h 21 min

Encore et toujours des accommodements déraisonnables.

Benton Frazer dit :
11 juin 2013 à 15 h 25 min

En ce qui concerne notre cerveau etant pre determine a croire, on cherche des motifs, des structures sur lesquelles on interprete la realite; realite = le monde, l univers, et lorsque l on croit a tel ou tel modele, on reenforce celui-ci avec des arguments "ad hoc" renforcer un paradigme.

Le point est que tous nous faisons cela, croyants et athees, car nul ne peut prouver son point de vue, non la science n a pas tout explique quand a nos origines, il faut une mesure de foi , de croyance pour le big bang aussi bien que pour dire que Dieu a parti le bal.

En ce qui me concerne, c est aussi la crainte de la non existence qui me porte a gager sur l existence de Dieu, car s il n y a pas de vie eternelle, le tout est tres deprimant.

Un bon livre qui traite de la chose est: ERNEST BECKER The Denial of Death

samboucher23 dit :
11 juin 2013 à 15 h 39 min

Bon Mme Ravary ose appeler des Québécois anti-sémites parce qu'ils sont contre les accommodements religieux. N'importe quoi. 88% des Québécois sont en accord avec la décision de FSQ. On nous enfonce encore le principe de liberté de religion jusque dans le fond de la gorge. Pourquoi un peuple ne pourrait-il pas décider des ses règles collectives si elle sont votées démocratiquement. De plus la liberté de religion pose un problème: On Accorde un droit privilégié à un groupe pour motif de sa religion alors qu'on discrimine le non croyant. Meilleur exemple: Il est interdit de porter une casquette alors que le turban est permis. En quoi mon statut non religieux est-il moins important que mon statut religieux? Devrait-je m'inventer une religion pour que ma casquette soit acceptée sur le terrain? Du grand n'importe quoi. Les arguments en faveurs du turban sont une bêtise.

Emmanuel Denis dit :
11 juin 2013 à 15 h 40 min

Les accommodements raisonnables doivent respecter la 1. sécurité publique et ne pas réduire la 2. liberté de chacun de s'exprimer selon ses valeurs de manière respectueuse à l'égard d'autrui.

Le port du Kirpan devrait être interdit parce qu'il met en danger autant la sécurité des autres que la sécurité de celui qui porte le kirpan.

De la même façon, les employés (à l'exception des patrons) devraient avoir le droit de mettre un sapin de Noel ou une statue de Boudha sur leurs bureaux si ces signes religieux n'ont pas d'intentions discriminantes.

Concernant le port du turban au soccer, il devrait être légalisé parce qu'il ne compromet pas la 1. sécurité publique et ne réduit pas la 2. liberté d'expression des autres joueurs de soccer.

Par contre, l'ouverture envers la diversité religieuse et culturelle doit également exister à l'égard des autres diversités religieuses et culturelles qui pourraient s'exprimer de manière différente que la diversité Sikh tout en respectant la 1. sécurité publique et la 2. liberté d'expression d'autrui.

Martine dit :
11 juin 2013 à 15 h 45 min

Chère Madame Ravary, Il m'arrive souvent de lire votre blogue mais je crois sincèrement que dans celui ci vous dérapez un peu. Expliquer moi l'utilité de mêler les médecines alternatives douces dans vos écrits. Savez-vous depuis combien de millénaire existe l'homéopathie? Un bon homéopathe vous indiquera les limites de son traitement. J'ai deux enfants, grands maintenant, qui ont été traités plus souvent qu'autrement par l'homéopathie. Et je peux vous assurer que mon "gourou" comme vous le dites si bien était aussi médecin bien enregistré au système et au Collège des médecins. Mes enfants, avec le recul, ont été de ceux qui ont été le moins malades, le moins souvent absent en classe. Ils étaient et sont encore en excellente santé. Il ne s'agit pas seulement qu'une croyance, parlez en avec des homéopathe vétérinaire. Et si ce n'est qu'une question de croyance, pouvez-vous je fournir le nom du médecin qui guérit tout sans exception. Il faut utiliser de son intelligence en toute situation. Je crois à votre dérapage dans ce blogue et un peu plus de rigueur professionnelle serait requis. Informez vous avant de publier.

Alain Mallette dit :
11 juin 2013 à 15 h 45 min

Messieurs Facal et Bock-Coté ont rédits vos arguments en miettes la semaine dernière.Vous n'avez pas joué. au soccer pour savoir que l,ont doir se servir de sa tete pour frapper le ballon,donc un truc sur la tete peut nuire ou avantagé le joueur qui en porte.Pour le turban,ces enfant sonts des victimes de leur parents. On ne devrait pas voir d'enafnts porter de symboles ostentatoires. Ces parent utilisent ensuite le veil argument des extremistes pour faire avancer leur cause honteusement par leurs enfants,vous savez le fameux "laissez donc jouer les enfants' C afait tellement plus culpabilisateur,qui parait bien dans ca ?Et qui a l'air "méchant" En pasant vous savez que le hijab est accepté depuis qué'un ilsmaiste jordanien est memebre de la FIFA? Si tu veut jouer au soccer il y a des regles,respecte les,peu importe ton sexe,ta race ou ta religion. vos arguments de croyance ne sont que prétexte pour imposer votre sombre agenda.

Benton Frazer dit :
11 juin 2013 à 15 h 46 min

quand je dis une mesure de foi pour le big bang, je ne parle pas comme tel de si cela s est produit (malgre qu il y a des astro physiciens qui le remettent en question ) mais si je prends pour acqui qu il s est produit, je me refere aux lois de la physique avant le big bang

G. Mathieu dit :
11 juin 2013 à 15 h 47 min

Lise Ravary qui veut culpabiliser les Québécois. Quelle "surprise" !! Cette femme est pressée de noyer les Québec dans le melting pot canadian.

Alain Mallette dit :
11 juin 2013 à 15 h 49 min

En pasant,en quoi la croyance religieuse est elle superieur aux autres croyances?Aux autres consciences? Si je suis ultra nationaliste/souverainste et désir pourter mon écusson du PQ,des patriotes,et une grosse fleure de lys sur le terrain de soccer va t-on me le permettre? Si non,pourquoi alors laisser des symboles religeux? En quoi la consience des ultra-religieux est-elle superieurs a la mienne? Deux poids deux mesures?Discrimination? On en fini plus avec toutes ces croyances loufoques pour des histoires de conres de fées....

Lise Ravary dit :
11 juin 2013 à 15 h 51 min

Le jour où un traitement homéopathique passera le test en double aveugle, la démarche expérimentale utilisée pour toutes les expériences scientifiques dignes de ce nom, dont les résultats sont reconnues par les universités et les associations scientifiques homologuées, je changerai mon discours.

D'ici là, mon cerveau cartésien bloque sur la 'mémoire de la molécule' comme ingrédient actif pour guérir le corps humain.

Lise Ravary dit :
11 juin 2013 à 15 h 52 min

Jamais je n'ai traité et ne traiterez les Québécois d'antisémites. Je visais une personne dont les propos racistes étaient particulièrement virulents.

G. Bataille dit :
11 juin 2013 à 15 h 58 min

Le jour où les immigrants et les extra-religieux comprendront que la liberté est dans l'égalité des règlements pour tous, les poules auront des dents apparemment. D'ici là laissons nous marcher dessus comme québécois.

G. Mathieu dit :
11 juin 2013 à 16 h 01 min

Lise Ravary et le Québec bashing main dans la main. Quand il s'agit de calomnier le Québec, cet hurluberlu est toujours au rendez-vous. Si vous n'êtes pas à votre aise au Québec, foutez-le camp !

Michael Garant dit :
11 juin 2013 à 16 h 08 min

''Lise Ravary dit :

11 juin 2013 à 14 h 29 min

La France a une constitution qui confirme le caractère laïc de l’État. La nôtre confirme la suprématie de Dieu.

Mais on peut dire que la laïcité à la française n’a pas réglé grand chose, au final.''

Vous avez parfaitement et totalement raison, voyez vous l'autre partie du puzzle est le multiculturalise, t'aura beau vouloir avoir une aire publique laic, si tu encourage simultanément le multiculturalisme , il y a comme une contradiction qui fatalement dégénère en conflit.

claude dulac dit :
11 juin 2013 à 16 h 10 min

la solution réside dans l'application de l'entente Cullen-Couture au Québec. pour éviter toute ambiguité sélection l'immigrant dans son pays d'origine. Qu'un fonctionnaire s'assurre qu'il maîtrise le français et qu'il soit capable de travailler immédiatement dans un pays laïc. Qu'il signe une entente ou contrat qu'il s'engage a se conformer au loi laïque du Québec avant d'obtenir son permis de travail. S'il refuse le dossier est clos. il n'immigre pas au Québec. Le Québec devrait appliqué administrativement pour l'asile le princie danois à l'effet que si vous pouviez à partir réclamer l'asile dans le pays voisin. Vous ne pouvez immigrer. Donc pas d'aide sociale et d'aide juridique pour contrer les tentatives de peuplement des canadiens.,

Les Suisses ont voté massivement dimanche en faveur du durcissement de la loi sur l’asile, entrée en vigueur à l’automne dernier et contestée par la gauche et les Églises. Ces mesures ont été approuvées par 79 % des Suisses.

honorable dit :
11 juin 2013 à 16 h 19 min

@Martine: l'homéopathie n'est bonne que pour le traitement de l'alcoolisme. Il est effectivement prouvé que des quantités homéopathiques d'alcool guérissent les alcooliques et préviennent les rechutes... Cependant, ces alcooliques vous diront que la mémoire de la molécule d'alcool est disons, peu présente...

PS: l'homéopathie est également excellente comme succédané de l'effet placebo!

Face à un énoncé sur l'homéopathie par les Martine et inc., il faut raisonner comme face aux énoncés sur le Talmud, les Juifs ou Israel: si l'énoncé à l'air incroyable, c'est parce qu'il est dépourvu de contact avec le réel!

John doe dit :
11 juin 2013 à 16 h 29 min

@Lise Ravary 11 juin 2013 à 13 h 19 min: "Moi, je parlais en général." 11 juin 2013 à 15 h 52 min: "Jamais je n’ai traité et ne traiterez les Québécois d’antisémites." Ai-je mal compris le premier commentaire?

Benton Frazer dit :
11 juin 2013 à 16 h 36 min

Il ne faudrait pas perdre de vue ici que si les suisses, les francais, allemands et j en passe ont des problemes avec l integration des immigrants, il ne sagit pas d un bout de tissu des sikhs, on des tuniques oranges des boudhistes, ou de la barbichette des hassidiques, Non il n y a qu un groupe avec lequel tous ces pays on des difficultees majeures, difficultees tels terrorisme, emeutes, menaces de mort, accomodement pour lieux de culte au travail, ect...

Ce n est qu avec qu un groupe et nul besoin de nommer lequel.

André Bigras dit :
11 juin 2013 à 16 h 40 min

Chère Lise,

Il s'agit d'un conflit de droits entre le droit des enfants et celui des parents. Au Québec, les enfants, surtout de cet âge, ont des droits. Faudra que les parents n'imposent plus leur choix religieux à leur enfant. Un point, c'est tout.

On assiste, encore là, aux méfaits sociétaux du multiculturalisme à la " canadian " où les canadiens ne peuvent jamais imposer leurs valeurs et leurs coutumes. Bientôt on verra des joueuses et des joueurs en djellaba...

Georges Allaire dit :
11 juin 2013 à 16 h 57 min

Le turban est un atout culturel pour cacher la calvitie.

Lise Ravary dit :
11 juin 2013 à 17 h 07 min

Dans mon monde à moi, les enfants écoutent les parents.

Je suis tellement vieux jeu. Je crois qu'on a encore le droit de dire non à un enfant qui veut se coucher à minuit, à lui faire faire des choses qu'il n'a pas envie de faire, comme manger du brocoli et aller à la messe avec grand-maman, à respecter les valeurs familiales. En fait, c'est un devoir. Une responsabilité fondamentale. Que les parents occidentaux tendent à abandonner.

Et puis un jour le jeune devient ado, il se révolte, balance tout ça et c'est très bien.

Les droits d'un petit cul de sept ans c'est d'être aimé, protégé, soigné, nourri, écouté, éduqué. Pas de dire à ses aînés,'crisse-moi patience avec tes valeurs religieuses.' Il a toute sa vie pour faire ça.

Le sikhisme est une très belle religion, très progressiste. Qui reconnaît l'égalité hommes-femmes depuis le 14e siècle. Un enfant qui grandit dans une famille sikh va recevoir de très belles valeurs de ses parents.

Alain Cro dit :
11 juin 2013 à 17 h 10 min

Lise Ravary dit : 11 juin 2013 à 15 h 51 min «Le jour où un traitement homéopathique passera le test en double aveugle, la démarche expérimentale utilisée pour toutes les expériences scientifiques dignes de ce nom, dont les résultats sont reconnues par les universités et les associations scientifiques homologuées, je changerai mon discours. »

On peut aussi changer le terme "traitement homéopathique" par "religion" et appliquer le même raisonnement ...

G. Bataille dit :
11 juin 2013 à 17 h 42 min

Le ti-cul doit apprendre à s'intégrer chez nous au Québec. Ce sont les parents qui font la chicane sur ce sujet.

La religion n'a pas sa place dans le sport.

Benton Frazer dit :
11 juin 2013 à 17 h 43 min

Alain Cro, on appelle cela des theories, pourquoi? parce que c est pas prouve, ca a beau etre la majorite qui y croit, c est des theories, big bang: theorie, evolution par abiogenese: theorie, molecules a l homme : theorie

me semble que c est clair...

sophie dit :
11 juin 2013 à 18 h 01 min

@Lise Ravary dit :

"Le jour où un traitement homéopathique passera le test en double aveugle, la démarche expérimentale utilisée pour toutes les expériences scientifiques dignes de ce nom, dont les résultats sont reconnues par les universités et les associations scientifiques homologuées, je changerai mon discours."

Ce n'est pas pour demain: un rapport de 275 pages du Science and Technology Committee sur l'homéopathie a démontré en 2010 que cette méthode "...ne repose sur aucune base scientifique plausible et son efficacité n’a pas été démontrée au-delà de l’effet placébo."

Je colle ici deux paragraphes tirés d'un article du magazine Protégez-vous sur le rapport en question, afin d'informer les consommateurs de produits homéopathiques que les principes de base de l'homéopathie sont tout simplement ridicules:

"L’homéopathie repose sur quelques grands principes. Selon celui des similitudes, un produit qui cause des symptômes chez une personne en bonne santé peut faire disparaître ces mêmes symptômes chez un malade s’il est administré à petite dose.

Un autre grand principe est celui des hautes dilutions. Selon l’homéopathie, le fait de diluer une substance dans l’eau ou dans un mélange d’eau et d’alcool jusqu’à la disparition complète ou quasi complète des molécules de cette substance augmenterait son potentiel curatif."

Les consommateurs se sont arnaquer tout simplement. Si l'homéopathie échoue à prouver son efficacité dans les règles de l'art, pourquoi continuer d'y croire et de gaspiller son argent?

Minona dit :
11 juin 2013 à 18 h 14 min

"Les droits d’un petit cul de sept ans c’est d’être aimé, protégé, soigné, nourri, écouté, éduqué. Pas de dire à ses aînés,’crisse-moi patience avec tes valeurs religieuses.’ Il a toute sa vie pour faire ça. "

Les enfants ont autant droit que les adultes à la liberté de conscience. C'est vrai que le sikhisme est une religion globalement positive et aussi l'une des seules (avec la foi Baha'ie) à prôner l'égalité des sexe mais la foi est quelque chose de personnel qui ne devrait pas être forcé.

catherine dit :
11 juin 2013 à 18 h 19 min

Je suis convaincue que toutes les religions ont leur lot de bonnes valeurs (même les Jedi et les Raéliens) mais les athés aussi peuvent avoir les mêmes valeurs sans s'appuyer sur des croyances ou une culture. De plus, il est prouvé que se coucher de bonne heure et manger du brocoli est bon pour la santé... aller à la messe? Pas sûre...

Benton Frazer dit :
11 juin 2013 à 18 h 23 min

Il y a beaucoups de livres a suggerer pour la remise en question des theories scientifiques de l heure mais je me limite a un qui fut ecrit par des professeurs de chez-nous : LA SCIENCE COMME MYTHE de Yvon Johannisse & Gilles Lane aux editions VLB.

Alain Cro dit :
11 juin 2013 à 18 h 38 min

Benton Frazer, on émet une théorie, on la teste et confronte à l'expérience et on la confirme / infirme.

Parfois on n'est pas encore rendu (technologiquement) au point de conclure, donc on garde la porte ouverte.

Pour ce qui est de la religion, supposons qu'il y en ait une de véridique et absolue, cela en fait un méchants paquets d'autres qui ne sont que fumisterie ....

Alors laquelle est la bonne ? (Car elles ne peuvent être toutes bonnes!)

C'est comme la planète terre, elle était ronde ou plate à l'époque; mais elle ne pouvait être les 2.

G. Bataille dit :
11 juin 2013 à 19 h 28 min

Tout ça pour un bout de tissu et le fanatisme de parents religieux.

Nicolas larouche dit :
11 juin 2013 à 19 h 32 min

Les règles sont pour tous. Ce n'est pas la FSQ qui empêchent les jeunes Sikhs de jouer au soccer, mais bien leurs croyances. Il en est de même pour nos grands-mères qui enfantaient exagérément au péril de leur vie sous les menaces du curé du village. C'est leurs croyances qui les amenaient vers ces extrêmes.

Qu'il soit catholique, judaïque, islamiste ou sikhiste l'extrêmisme religieux doit être combattu. Refuser de porter un uniforme réglementaire, sur un terrain de soccer, sur les quais d'un port, sur un chantier de construction ou à l'école pour des raisons strictement religieuses, c'est de l'extrémisme religieux. Les seuls citoyens punis lorsque les extrêmistes gagnent ce sont ceux dont leur pratique modérée de la religion ne leur permettent pas d'accéder à des avantages indus.

plastirac dit :
11 juin 2013 à 20 h 30 min

Les biologistes ont découvert il y a peu de temps, 20 ans à peine, que si trois substances chimiques n'ont aucun effet sur un être humain absolument neutre individuellement, les 3 combinés peuvent avoir un effet pathogène surprenant si bien que j'aimerais enregistrer à leur corps défendant tous ceux qui disent que l'homéopathie n'a aucun effet pour guérir certaines pathologies. Quand au sujet, ça ressemble de plus en plus aux effets du communautarisme ou pour employer un terme connu LA TOUR DE BABEL. Chacun y va de sa petite règle spéciale qu'on pourrait formuler comme suit: je veux être traité comme tous les autres citoyens et en plus bénéficié d'une règle spéciale parce que moi, c'est pas pareil; j'ai un truc spécial que les autres n'ont pas.

soleillevant dit :
11 juin 2013 à 20 h 32 min

Premièrement si les turbans n'empêchent pas la performance et la sécurité,alors où est le problème ?. Un jeune turbané au soccer qui se voit handicapé par son turban va soit se sentir amoindri et cela va le conduire à se poser des questions sur sa propre religion et la raison d'être de ce turban donc il va cheminer et évoluer ou bien ,il va se retirer de la gang de soccer préférant le turban et son handicap que de continuer à jouer . Deuxièmement, C'est avec la confrontation des valeurs et de voir si c'est le cas que sa religion vient nuire à sa liberté de jouer et de performer, qu'il va tranquillement laisser ses chimères.

G. Bataille dit :
11 juin 2013 à 21 h 26 min

L'argument le plus comique vient de Trudeau: "Je ne sais pas expliquer à mon fils pourquoi bannir sur la religion". Ça craint s'il devient PM. Les femmes doivent se préparer à pire avec lui.

plastirac dit :
11 juin 2013 à 21 h 47 min

J'impose aux autres ma règle spéciale parce que moi, c'est pas pareil.

On ne parle pas de religion ici. On parle de pouvoir, de contrôle d'une communauté sur le reste du groupe. Et le principe vaut que ton groupe représente 1% ou 50 %. Et c'est d'autant plus facile à réaliser avec une charte des droits et liberté et la démocratie. Et le pouvoir de l'argent. Et la manipulation des foules. Et l'utilisation de la culpabilité , l'arme de destruction massive toujours efficace.

Alain Cro dit :
11 juin 2013 à 21 h 59 min

Ne serait-ce pas un accommodement religieux raisonnable que d'enlever son turban 1:30 h pour jouer au soccer ?

Benton Frazer dit :
11 juin 2013 à 22 h 35 min

Alain Cro, laquelle est la bonne, moi je demanderais plutot laquelle est le plus pres de l esprit de Dieu car il y a differents degres de revelation. pas une exclusivement par rapport a d autres.

En ce qui est important, c est l amour, c est a dire de considerer son prochain comme soi-meme. c est Joseph Campbell dans the power of myth qui dit qu on s identifie a l autre, ex: si je sauve quelqu un d une mort certaine, c est comme si c etais moi que je sauve, d aider donne la dignite.

Et l espoir d une vie eternelle, l espoir de l existence apres la vie.

Ce sont les deux points importants, a chacun de cheminer, questioner, faire attention en ayant l esprit critique car dans ce domaine, beaucoups pretendent avoir la verite et moi je prefere voir cela comme une gageure, si Dieu existe, tant mieux et si non, alors j aurai vecu heureux dans mon expectation.

Bélanger dit :
12 juin 2013 à 1 h 34 min

Vous semblez être une grande fan du multiculturalisme mme Ravary ! Vous représentez bien la go-gauche et les élites bien-pensantes du relativisme culturel avec vos accomodement religieux. C’est de la foutaise et c'est absolument inadmisible. Voila où nous mème le multiculturalisme de Pet Trudeau ! Dans pas long, le Canada et le Québec deviendront comme l’Europe ! Rassurez-vous car la Fédération québécoise du soccer va sans doute revenir sur sa décision. Pour Pour ceux qui parle de la FIFA et le voile, cet organe est dans l'erreur. Les fondamentalistes musulamns prône le port du voile et en font le 6e pilier de l’islam. Qu’on se le dise ;: les voiles islamiques comme la burqa qui couvre le corps de la tête aux pieds, avec un grillage pour la vue ; le tchador portée surtout par les femmes chiites, qui couvre la tête et le corps mais non les mains ; le niqab, un voile intégral qui ne laisse qu’un fente pour les yeux ; le HIdJAB qui couvre les cheveux, les oreilles et le cou ce sont tous la même philosophie de soumission et d’infériorisation de la femme traversent ces différents modèles ; ce qui les différencie n’est qu’une question de degré .Le voile islamique est non seulement un signe religieux, mais aussi et surtout un marqueur social Or ces voiles marquent la place de la femme dans la société. Dans l’islam où est la place de la femme ? La femme est perçue non seulement comme séductrice et responsable des dérèglements libidinaux des hommes, mais comme inférieure et soumise aux hommes. Les contraintes morales, sociales et familiales que cette idéologie contre-nature entraîne sont souvent imposées de façon violente. Car le discours qui prône la supériorité des hommes sur l’autre moitié de l’humanité s’accompagne nécessairement de violence et de mépris à l’égard des femmes. Aujourd’hui, sous nos yeux, partout dans le monde, un nombre saisissant de femmes sont brimées, battues, violées et même tuées pour refus de se soumettre.

Marie-Josée dit :
12 juin 2013 à 6 h 50 min

Entendu récemment: rapproche toi de ceux qui cherchent la vérité mais fuis ceux qui pensent l'avoir trouvée.

francine gagnon dit :
12 juin 2013 à 8 h 19 min

Marie-Josée: mais fuis ceux qui pensent l’avoir trouvée

donc fuyons les talibans péquistes du québec.

le nationaliste dit :
12 juin 2013 à 8 h 43 min

La vérité, c'est que la FSQ n'a pas le courage (c'est fréquent au Québec) de prendre elle-même la décision logique. Elle attends après la FIFA en invoquant l'argument ridicule de la sécurité. Et l'ACS a beaucoup de culot d'intervenir de cette manière dans nos affaires. C'est de l'ingérence.

Tout l'occident est pris avec cette immigration massive, immigration qui était vantée pour des raisons culturelles dans le passé. C'est tout à fait normal que l'immigrant conserve ses traditions et sa culture. Nous avons les pieds en plein dans le choc des cultures.

En ce qui concerne l'homéopathie, jusqu'à preuve du contraire, c'est de la foutaise. Rien de fonctionnel, de logique et de miraculeux dans cette technique de soins. Au mieux, elle apporte un effet placebo.

Denis Mercier dit :
12 juin 2013 à 8 h 46 min

Après avoir lutté pour libérer la fédération québécoise de soccer de l'emprise de la fédération canadienne de soccer, il parait que Marois et draindeville vont lutter pour libérer Black de Decker... C'est la souveraineté à la pièce, il n'y a pas de petits profits pour les péquistes.

---

...Une fois c'est Madame Marois qui est en colère comme d'habitude et qui s'exprime : Après c'est les fédéralistes qui ont fait un bain de sang à Jérusalem en 1099 !! -quelqu'un passant par là lui : "Mais non, ça c'est les chrétiens qui ont fait ça" -et elle réponds "Les chrétiens, les Trudeau ou les Martins, ce sont des fédéralistes quand même non ?!1"

Alain Cro dit :
12 juin 2013 à 8 h 47 min

Benton Frazer, entièrement d'accord; mais sans imposer son choix personnel aux autres.

DevilinDisguise dit :
12 juin 2013 à 8 h 47 min

@Bélanger

Je crois qu'il y a une certaine confusion dans votre esprit...

Madame Ravary... De la go-gauche?!!!?

La go-gauche prônerait le multiculturalisme, alors que c'est tout à fait le contraire!

J'ai dû mal comprendre l'essence de votre texte.

(Décidément, les choses ne s'arrangent pas, avec les jours qui passent!)

DevilinDisguise dit :
12 juin 2013 à 8 h 49 min

@G. Bataille

Vous avez raison, d'autant plus que Trudeau a participé avec plaisir, à une soirée avec des imams extrémistes. Ouf!

@plastirac

Vous voyez très clair dans tout ça, vous: le contrôle.

DevilinDisguise dit :
12 juin 2013 à 8 h 58 min

"Je suis tellement vieux jeu. Je crois qu’on a encore le droit de dire non à un enfant qui veut se coucher à minuit, à lui faire faire des choses qu’il n’a pas envie de faire, comme manger du brocoli et aller à la messe avec grand-maman, à respecter les valeurs familiales. En fait, c’est un devoir. Une responsabilité fondamentale. Que les parents occidentaux tendent à abandonner. "

Là, non! Il n'y a aucun lien entre la religion et le fait de bien s'occuper de son enfant; ça n'a rien à voir!

On peut transmettre les meilleures valeurs du monde, mais sans passer par le biais d'une religion.

De plus, ça offre l'avantage à un enfant, d'avoir l'esprit libre et de faire ses choix par lui-même, sans avoir été "teinté" dans sa plus tendre enfance.

Votre message laisse entendre que les parents occidentaux, non-religieux, ne s'occuperaient pas aussi bien de leurs enfants et ça, c'est du gros dérapage!!!

Mélanie dit :
12 juin 2013 à 9 h 36 min

Lise, ça va de mieux en mieux notre affaire !!! Ici aussi je suis en accord.

J'aimerais citer Gérald Bouchard hier, ce que la fédération Québécoise ne comprend pas, c'est que c'est un DROIT que d'afficher sa religion.

Mais tu sais comme moi que tout ceci est le résultat souhaité de la part du PQ (vous avez vu sauter sur la patante).

Mais le plus ridicule, statistiques à l'appui, c'est que ce sont les Québécois qui exigent le plus d'accomodements raisonnables et aussi les plus nombreux à obtenir des "oui"...Bref, le PQ travaille contre le Québécois en s'attaquant à cette notion d'accomodement.

A+

Minona dit :
12 juin 2013 à 9 h 38 min

Je viens de lire une phrase qui m'avait échappée sur le document que j'avais trouvé sur le mode de vie sikh:

"Un Sikh ne doit pas se déplacer ou se rendre dans un lieu public sans turban, à la maison ou au travail, il doit au moins se couvrir la tête d’un Keski (petit turban) même de petite taille ou un Dastar."

Je suis vraiment désolée de vous avoir tous induit en erreur, ça n'était pas intentionnel.

Ça ne change toutefois rien au fait que les joueurs sikhs acceptent sans broncher de se départir de leur kirpan et de leur kara avant de jouer et que le retrait du turban (ou un dérivé) ne fait pas partie de la liste des fautes sikhs les plus graves. Au fait, est-ce que quelqu'un s'est demandé si le khanga (le peigne planté dans le chignon) posait un certain risque de blessure si le joueur reçoit le ballon sur la tête?

Mélanie dit :
12 juin 2013 à 9 h 39 min

En fait, l'agresseur ici n'est pas le religieux qui exerce ses droits...

Mais bien la population qui tente de brimer leurs droits. Que le PQ aime ou non, on est toujours au Canada.

C'est de la manipulation de masse pure et simple...

Yvon dit :
12 juin 2013 à 10 h 15 min

Mme Ravary, le prétexte du turban cache la longueur des cheveux qui cache la honte de laisser voir ces queux de cheval ou peut-être un moyen de se protéger contre les poux.

DevilinDisguise dit :
12 juin 2013 à 10 h 26 min

@Mélanie

Ça n'a vraiment rien à voir; je peux vous dire que pour ma part, je ne suis pas souverainiste.

#LeDérapageSaccentue

Mélanie dit :
12 juin 2013 à 10 h 30 min

J'ai lu les commentaires Lise, c'est incroyable !!!!

Moi j'pense à Genève, quand j'aurai assumé "mes erreurs du passé" comme dit un ami.

J'ai tellement honte d'être Québécoise, désolé, mais c'est pas mes valeurs ça...

Minona dit :
12 juin 2013 à 11 h 22 min

@Mélanie

"Mais le plus ridicule, statistiques à l’appui, c’est que ce sont les Québécois qui exigent le plus d’accomodements raisonnables..."

Arrêtez-moi si je me trompe mais n'êtes-vous pas en train de limiter le terme québécois aux québécois "de souche"? Je sais que je suis fatiguante avec ça mais parmi les demandeurs d'accommodements religieux, plusieurs sont nés ici ou ont obtenu leur citoyenneté. Je commence à en avoir assez que l'identité québécoise soit considérée comme un vêtement qu'on met ou qu'on enlève aux immigrants selon qu'on veut flatter les minorités ou insulter la majorité!

Benton Frazer dit :
12 juin 2013 à 11 h 47 min

a Catherine, eh oui , il n y a pas que le brocoli qui est bon pour la sante ; je traduis ici un article publie dans le Telegraph : La Foi Bon Pour La Sante , base sur le l evidence de plus de 1299 etudes et 400 revues , ils disent que la grande majorite de ces etudes soulignent que c est bon pour la sante car ceci vous rend plus heureux et optimiste.

Oui mais a condition que vous ne soyez pas crucifies par les romains, ou tortures par les inquisiteurs ou decapites par les musulmans , bien entendu.

honorable dit :
12 juin 2013 à 11 h 59 min

Quand un Sikh va en moto en Colombie Britannique, il peut porter le turban au lieu du casque. De quoi faire faire une crise d'apoplexie à Catherine Frot et nos bureaucrates québécois pointilleux.

G. Fecteau dit :
12 juin 2013 à 14 h 50 min

«On peut trouver ça débile, pas de problème, mais moi je vote pour le vivre et laisser vivre, tant que les lois du pays sont respectées.»

Oui, mais il me semble que le signe de croix du maire Tremblay vous énervait la dernière fois? Après tout le maire ne fait qu'une brève prière au début d'une séance du Conseil et ne l'impose à personne - en plus d'être approuvé par la majorité des membres du Conseil et par la majorité de ses électeurs majoritairment de culture chrétienne catholique - Il doit aussi respecter les lois du pays puisqu'il a gagné sa cause tempête dans un verre d'eau! Au soccer, c'est une question de sécurité avant tout et de neutralité en matière religieuse dans le sport.

G. Fecteau dit :
12 juin 2013 à 14 h 59 min

honorable dit : 12 juin 2013 à 11 h 59 min «Quand un Sikh va en moto en Colombie Britannique, il peut porter le turban au lieu du casque. De quoi faire faire une crise d’apoplexie à Catherine Frot et nos bureaucrates québécois pointilleux.»

Je ne suis pas d'accord avec cette permission et je ne suis ni raciste ni anti-sikh, anti-musulmane ou anti-juive. C'est une question d'intégration et de respect. Qu'ils portent leur turban dans leur lieu de prières, à la maison ou dans la rue, pas de problème, mais pas en moto et encore moins dans la GRC qui est une institution publique neutre en matière religieuse tout comme la Cour. Les Sikhs en portant leur turban dans la GRC ou les musulmanes portant le hijab ou le niqab à la Cour affichent d'une façon ostentatoire leur différence quand ce n'est pas leur soi-disant supériorité morale. Je trouve cette attitude irrespectueuse!!!! envers leur pays d'accueil!!

claude dulac dit :
12 juin 2013 à 15 h 44 min

Les Sikhs portent en effet un turban par tradition mais aussi par commodité. Certains Siks se coupent la barbe et les cheveux.C'est un commandement non pas de dieu mais de l'Église (Humour)

«Aussi dans une décision du 12 juillet 1978, la Cour européenne des droits de l'homme a estimé que l'obligation, pour les Sikhs motocyclistes, de porter un casque (en abandonnant leur turban) n'est pas contraire à l'article 9§2 de la Convention européenne des droits de l'homme»Cour européenne des droits de l'homme, décision sur la recevabilité du 12 juillet 1978, X. c. Royaume-Uni, no 7992/77

En France, la loi du 15 mars 2004 visant à interdire le port « ostensible » de symboles religieux dans les écoles publiques conduit désormais régulièrement à l'exclusion de l'enseignement public de lycéens et de collégiens Sikhs refusant d'ôter leurs turbans. Dans un arrêt du 15 décembre 2006, le Conseil d'État a considéré que l'obligation, pour les Sikhs, de poser tête nue pour la photographie du permis de conduire n'était pas contraire aux articles 9 et 14 de la de la Convention européenne des droits de l'homme12. Les Sikhs portent en effet un turban par tradition mais aussi par commodité.

Christine Lavoie dit :
12 juin 2013 à 20 h 53 min

Beaucoup de commentaires bizarroïdes ce soir. Lâchez pas Mme Ravary, il y en a beaucoup qui pensent comme vous - j'en suis une.

Et moi aussi, ça me met le feu que la FQS ait offert un argument spécieux pour sa décision. Et s'il était spécieux c'est que les raisons véritables de la FQS n'étaient pas avouables.

Jacques dit :
12 juin 2013 à 23 h 16 min

C'est pas tres fair d'utiliser des enfants comme bouclier pour obtenir des accomodemnts religieux dans les sports .

Comment il font quand ils prennent leur douche?

S'il l'enlève ..est ce qu' lls sont moins sikh apres la douche?

Ils remettent leur piruqye religieuse en palce apres la douche et le tour est jouer.

C'est pas coller avec de la crazy glue cette piruque religieuse

Aux olympiques ils le portent lors de la cérémonie d'ouverture et pour les compétitions ils enlèvent leur turban..

Est ce qu'il font toute cette comédie a ce moment la..Non

Parce qu'ils savent tres bien que s'il le gardait sur le coco il serait exclus des jeux parce que ce sont les règlements ..point a la ligne .

Il y as 24 heures dans une journée et personne ne leur demande de ne pas porter leur turban religieux ..sauf pour 2 ou 3 heures,le temps d'un match ou se retrouve toute sorte de joueurs de différentes confessions religieuses donc pour se conformer a un code vestimentaire qui est neutre .

Je ne peux pas croire que c'est coller sur la tête 24 heures sur 24

DevilinDisguise dit :
13 juin 2013 à 1 h 47 min

C'est tout simple pourtant: si vous regardez dans les pays d'origine des immigrants, pratiquant de différentes religions, vous constaterez qu'en majorité, les gens religieux "ordinaires" se libèrent de plus en plus de ces traditions et s'émancipent.

Seuls les extrémistes continuent à insister sur ces "accommodements".

Les extrémistes aiment bien trouver des pays d'accueil, ou ils savent qu'il pourront faire ce qu'ils veulent et "contrôler le jeu".

Réflexion à faire.......

claude dulac dit :
13 juin 2013 à 7 h 21 min

Devrait-on interdire les compétions sportives au Québec pour les juifs hassidims le samedi ou pour le vendredi pour les musulmans ou leur fêtes religieuses?

Naomi Kutin n'a que 10 ans. Adepte de l’haltérophilie, la jeune fille de Fair Lawn, dans le New Jersey, possède le record du monde de sa catégorie, avec 97 kg soulevés en squat. Une carrière d'haltérophile est donc envisageable, mais un obstacle de poids se présente face à elle : sa religion.

La jeune haltérophile est juive orthodoxe. Elle ne peut donc pas pratiquer son sport favori du vendredi soir au samedi soir, période de Chabbat. Les compétitions féminines se tenant le samedi, la jeune fille ne peut donc pas y prendre part

Lise Ravary dit :
13 juin 2013 à 8 h 08 min

Une des légendes du baseball américain, Sandy Koufax, était Juif. Lanceur-vedette, il a refusé de participer au match d'ouvertures des Séries mondiales de 1965 pparce que ce dernier tombait le jour de Yom Kippour, la journée la plus importante du calendrier religieux juif.

À l'époque, la plupart des commentsteurs ont salué son geste comme celui d'un homme de convictions. Aujourd'hui, au Québec, on le traiterait de crétin arriéré extrémiste.

claude dulac dit :
13 juin 2013 à 8 h 28 min

Mme Ravary Monsieur koufax n'a même pas songé à imposer aux Américains un report de la compétion pour ses convictions religieuses.Tout comme mme Kutin.

Le caractère privé de la pratique de la religion chez-soi et dans un lieu de culte . Le sport n,est pas une activité religieuse et est soustrait aux édits des imans, rabbins, curés et.

Les propos discgracieux qu'on peut lire à l'occasion sur certaines religieux l'ont été pour les Bérets blancs, les disciples de l'amour indéfini.Souvent au nom d'un humour questionnable.

On n'empêche pas l'exercice de la religion s'il y a une interdiction de stationnement devant une synagogue. L'utilisateur peut s'y rendre à pied, en autobus,en auto et la stationner la veille dans un stationnement payant ou gratuit. Les fidèles de cette religion n'ont qu'à acheter le maison voisine,la raser et en faire un stationnement pour leurs usagers. L'État n'a pas à faciliter l'exercice d'une religion.

Eve Lafrance dit :
13 juin 2013 à 15 h 16 min

Madame Ravary, pour UNE fois je suis d'accord avec vous. Particulièrement sur ce passage:

"Où tirer la ligne ? Quand la sécurité des personnes et de l’État sont menacés. Quand les lois de l’État et les droits humains (ce qui comprend l’égalité hommes-femmes et la liberté de conscience) sont bafoués. De manière démontrable. Dans le doute, je préfère protéger les libertés individuelles que de les limiter."

À l'exception près qu'il ne s'agit pas de libertés "individuelles" mais de libertés ou droits consentis "collectifs". Le jeune homme ne veux pas porter une casquette avec son chanteur favori dessus, il veut porter un objet religieux qui est propre à sa culture religieuse et qui l'identifie comme membre de cette culture. Ce n'est donc pas au nom des"libertés individuelles" qu'on devrait le respecter et l'accommoder dans sa demande, mais au nom de son appartenance culturelle et religieuse.

D'ailleurs c'est assez étonnant de vous voir expliquer pendant plusieurs paragraphes à quel point l'appartenance religieuse peut être quelque chose de fort culturellement (ce sont des comportements de groupes et non pas des individus isolés) pour ensuite conclure à une liberté "individuelle".

Mais bon. Je trouve important de rappeler que lorsqu'il n'y a pas d'enjeu sérieux (les lois de l'État et les droits humains comme vous le dites), il est plus démocratique, fraternel et intelligent d'accommoder les minorités que de les rejeter toujours "dans leur cour" et bâtir ainsi des murs ghettoïsants entre les groupes de citoyens.

Civilisons-nous plutôt que de construire des murs.

DevilinDisguise dit :
13 juin 2013 à 16 h 17 min

Ce matin, j'ai pu constater par certains messages provenant du ROC (sur Twitter), que plusieurs fous furieux étaient plus que contents que les enfants du Québec soient laissés de côté, par l'Assocation Canadienne de Soccer.

Ils en étaient féroces dans leur propos et même en remettaient...

Dire que ces gens sont religieux, en plus!

De l'autre côté, ils ne semblent pas démordre non plus; alors, des pauvres enfants de 9 à 14 ans en paieront le prix; mais ça, tout le monde s'en fout, n'est-ce pas...

Mimo dit :
13 juin 2013 à 19 h 55 min

Si ma maison brule car mes voisins Hassidim ont laissé brulé la leur,

contrairement à la loi qui leur dit d'appeler les pompiers, je fais quoi?????????????????

Connerie!!!

Ta Xiang dit :
14 juin 2013 à 3 h 32 min

C'est malheureux que Mme Ravary que je lisais souvent, en soit venu à faire de la propagande à l'égare de ses croyances religieuses. Je crois que je vais devoir m'en passé maintenant. Vous aviez une meilleure verve avant.

(En espèrant que je ne me fasse traiter d'anti-sémite, de par mon texte. Dont je n'attends pas de réponse, puis que je ne reviendrais pas sur ce blogue.)

Allo papa! dit :
14 juin 2013 à 3 h 48 min

Répétez après moi: il n’y a pas de solutions simples à des problèmes complexes. Et il n’y a rien de plus complexe que la rencontre de l’être humain et la religion.

Je veux commenter sur la conclusion de Madame Lise. Théologiquement toutes les religions ont pris fins le jour où Jésus-Christ le Fils de Dieu est mort sur la croix. Le christianisme que les masses ont connues depuis des siècles est plutôt une chute du message initial. Le christianisme n'est pas demeuré dans la simplicité de l'évangile pour devenir une organisation fondée sur la loi de Moïse. Le vrai christianisme est inclusif, tout le monde en fais partie, mais il y a encore une majorité qui veut se mériter le ciel par leur propres efforts lorsqu'en réalité il nous a été donné il y a 2000 ans.