/news
Navigation
Secteur Saint-Viateur

Les artistes bénéficient d'un loyer fixe pour 30 ans

Jean-François Lisée
Photo JOCELYN MALETTE / AGENCE QMI Jean-François Lisée estime que le Québec serait un partenaire de choix pour l’Afrique.

Coup d'oeil sur cet article

Plusieurs artistes du Mile-End à Montréal pourront profiter d’un loyer raisonnable pour leurs ateliers grâce à une entente avec un grand propriétaire immobilier qui leur assurera le gel de leur rente pour les 30 prochaines années.

Le secteur Saint-Viateur, situé dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, est le foyer de 800 artistes, artisans et travailleurs culturels. Ceux-ci, qui s’étaient installés dans les anciennes manufactures en raison du loyer modique, craignaient une hausse du coût de la vie provoqué par l’embourgeoisement du quartier.

«Les artistes viennent dans un secteur et le revitalisent, car ils ont le flair pour trouver ces endroits qui ont du potentiel. Malheureusement, les loyers suivent cette revitalisation et deviennent inabordables, a expliqué Jean-François Lisée, ministre responsable de la région de Montréal. Il fallait trouver un moyen pour retenir ces artistes.»

Les artistes du milieu, l’arrondissement, ainsi que le gouvernement ont tous travaillé de concert pour conclure un accord avec Allied Properties REIT, propriétaire du bâtiment dans lequel les artistes résideront.

De plus, le ministre a annoncé un accord de principe de 1,8 million $ qui permettra à six organismes en arts visuels de procéder à la concrétisation d’un projet d’aménagement d’un pôle de diffusion au rez-de-chaussée du 5445-55 de Gaspé.

La Ville a également octroyé 3,125 millions $ au Regroupement Pied Carré qui chapeautera les artistes locataires dans cet espace de plus de 17 000 mètres carrés.

 

Commentaires