/entertainment/music
Navigation
Festival de Jazz

Marie-Mai en duo avec Garou

Marie-Mai en duo avec Garou
Photo d’archives Marie-Mai avait assuré la première partie de Garou en France, en 2006.

Coup d'oeil sur cet article

Il y a de cela près de sept ans, Marie-Mai faisait la première partie de Garou, en France. Les deux artistes se retrouveront sur scène dans quelques jours, à l’occasion du spectacle que donnera Garou, au Métropolis. «Ce sera la toute première fois que l’on fera un duo ensemble», mentionne-t-il.

Il y a de cela près de sept ans, Marie-Mai faisait la première partie de Garou, en France. Les deux artistes se retrouveront sur scène dans quelques jours, à l’occasion du spectacle que donnera Garou, au Métropolis. «Ce sera la toute première fois que l’on fera un duo ensemble», mentionne-t-il.

Garou s’est fait assez rare sur les scènes québécoises, ces dernières années. Le chanteur, dont le nouvel album Rhythm and Blues connaît un joli succès des deux côtés de l’océan, a voulu marquer son retour au Québec avec un spectacle particulier au Métropolis.

«Pour moi, ce sera un retour à la maison, mais ce sera aussi mon party de fête, parce que je vais avoir 41 ans. L’an dernier, j’avais fêté mon passage des 40 ans à Las Vegas, mais ça avait été plus tranquille que prévu. Cette fois, je pense qu’au Métropolis, on va bien s’énerver!»

Invités de marque

Puisque ce concert se déroulera dans le cadre du Festival de Jazz, Garou a décidé d’offrir une petite portion piano-bar, en compagnie de la pianiste Julie Lamontagne, lauréate du Félix Album jazz création de l’année.

Et pour l’accompagner au micro, il a invité Marie-Mai, Nadja, Daniel Lavoie et Valérie Carpentier, la gagnante de La Voix.

«Ça faisait longtemps que je voulais faire un duo avec Marie-Mai, dit-il. J’ai vu quelques extraits de La Voix et c’est là que j’ai eu le flash. Ça va être le fun de l’amener un peu dans cet univers plus rhythm and blues, plus jazzy.»

Belle en duo

Avec Daniel Lavoie, il fera l’incontournable Belle. Étonnamment, il s’agira de la toute première fois que les chanteurs l’interpréteront ensemble, en duo.

«On l’a beaucoup chantée ­depuis trois ans à trois, avec Patrick (Fiori), dit Garou. Daniel et moi, on s’est dit à quel point c’est une chanson qui nous colle dessus, mais qu’on a rarement l’occasion de la partager ensemble. La faire avec lui, ça va être sublime.»

C’est à distance que Garou a entendu Valérie Carpentier. Et il est tombé immédiatement sous le charme. «Elle avait fait une ­audition sur Cry Me a River et je l’avais trouvée formidable.»

Même constat pour Nadja, qu’il avait vue sur le plateau français de The Voice. «J’avais été complètement sidéré. Je ne l’avais jamais entendue chanter live.»

Une première en 15 ans

Pour Garou, il s’agira d’un premier spectacle solo au Festival de Jazz de Montréal en 15 ans. «En 1998, c’était l’année de Notre-Dame-de-Paris. L’organisation m’avait permis de faire le show extérieur avec mon band, The Untouchables.»

En 2008, il participait au spectacle hommage de Leonard Cohen. Puis, plus rien. «Je pense que l’occasion est parfaite pour ce retour au Festival de Jazz. Le nouvel album est le retour aux sources. Le show est vraiment plus sale. Les fans vont me retrouver dans l’univers de ce qu’ils attendaient depuis longtemps.»


• Le spectacle de Garou se déroulera le 28 juin, au Métropolis.

Commentaires