/news/health
Navigation
Santé

Ressource De Lorimier : nouvel accueil en réadaptation

ressource De Lorimier
Photo Courtoisie Sur la photo, de gauche à droite : Danielle McCann, Ugo Beaudoin-Perreault, Manon Beaudoin, Véronique Hivon, Pierre Paul Milette, Françoise David, Karine Leboeuf. Assis : Errol Paillé.

Coup d'oeil sur cet article

Le centre de réadaptation Lucie-Bruneau (CRLB) a ouvert lundi la ressource De Lorimier, un espace pour accueillir des patients présentant un trouble grave du comportement (TGC) associé à une déficience physique.

 

Huit patients en moyenne âgés de 30 ans sont installés dans cette maison qui leur permet d’être autonomes et présente une alternative au CHSLD. Sept intervenants spécialisés les encadrent 24 h sur 24 et 7 jours sur 7.

Souvent causés par un traumatisme crânien, les troubles graves du comportement se caractérisent par de l’agressivité verbale et physique, des comportements persévératifs (demandes fréquentes), de la désinhibition sociale et sexuelle, ainsi que de l’inertie comportementale.

«C’est réconfortant pour un parent de savoir que son enfant évoluera dans un environnement adapté à sa condition particulière, a expliqué Manon Beaudoin, mère d’Ugo, 31 ans, récemment admis à la ressource De Lorimier. Je suis très heureuse que mon fils, qui vit avec les séquelles de son traumatisme craniocérébral, puisse bénéficier de ce soutien.»

C’est grâce à un investissement de 815 000 $ du ministère de la Santé et des Services sociaux, auquel a été ajouté un montant de 50 000 $ non récurrent, qui a permis le réaménagement du quadruplex qui appartient au Centre de réadaptation Lucie-Bruneau. Ainsi, le rez-de-chaussée de la maison est totalement accessible aux personnes en fauteuil roulant.

Le Centre est affilié à l’Université de Montréal et membre du consortium opérant le Centre de recherche interdisciplinaire en réadaptation du Montréal métropolitain.

 

Commentaires