/misc
Navigation

Nos auteurs

Nicolas LachanceSteve TremblayStéphane MartineauSteeve MonnièrePierre-Olivier CorbinGabriel Talbot-LachanceFrançois JeanÉtienne RichardDidier OuelletAntoine Corbin

The Mighty Quest For Epic Loot une recette gagnante

Coup d'oeil sur cet article

Voilà ce qui m'a convaincu de m'enrôler pour la phase béta fermée de ce jeu gratuit qui selon moi est grandement passé sous les radars avec les annonces monstres faites par Ubisoft. Je dois dire que je ne savais pas trop à quoi m'attendre mis à part à de l'humour et à une espèce de principe de "tower defense". À ma grande surprise, la première chose que le jeu demande, après la création de son compte et tout le tralala habituel, c'est de choisir une classe de personnage. Trois choix s'offrent à vous: guerrier, archer ou magicien. Je me dois tout de même de signaler que pour jouer le magicien, il faut avoir acheté un "Double O pack" qui donne accès à du contenu exclusif.

Prenez le temps de choisir quelle classe vous voulez, car ce choix semble définitif (après 2 heures de jeu, je n'ai pas trouvé de façon de changer de classe). Je trouve cela un peu dommage, car j'aurais bien aimé essayer l'autre classe disponible (compte gratuit). Après cette décision le jeu vous fait passer ce que j'appelle un tutoriel transparent. Le personnage qui vous sert de tuteur vous explique les rudiments de l'interface "Diablo-like" et de ce qui deviendra votre pain quotidien, c'est à dire exterminer toute forme de vie dans les châteaux voisins afin de ramasser or, loot, expérience et cristaux de pouvoir. En gros, vous tuez des monstres et si vous accomplissez certains objectifs (atteindre la fin du donjon en un certain laps de temps, utiliser seulement un certain nombre de potion, etc.), vous pillez les coffres d'or et de cristaux de pouvoir du château.

Vient ensuite l'aspect "tower defense". Car ce qui rend le jeu dynamique et particulièrement intéressant, c'est le fait que la défense de chaque château est organisé par le propriétaire de celui-ci. Donc si vous voulez que votre domicile soit défendu par un nombre incalculable de monstre de 2ème ordre, exemple des zombies appelés des "Derps", vous pouvez le faire. La configuration de vos défenses est laissé à votre jugement et à vos expériences dans les donjons adverses. Vous aurez aussi deviné que tout cela ne vient pas gratuitement. Vous êtes limité par le niveau du cœur de votre donjon et aussi par le contenu de vos coffres.

Pour le reste, il y a la mécanique RPG derrière toute la gestion de son "looter" et des composantes de sa propriété. Ici aussi on sent une grande ressemblance avec Diablo dans les interfaces de sélection et de mise à jour des habilités de son personnage. Pour ce qui est du côté de la défense du château, le style de jeu ressemble beaucoup à un jeu semblable à Farmville ou tout autre jeu Facebook du genre. Il est possible de construire des structures qui vous apporte des ressources vous aidant à défendre votre chez vous. Les constructions / évolutions peuvent prendre du temps, entre 5 secondes et 30 minutes de ce que j'en ai vu pour le moment, ou être complété instantanément à condition que vous payiez un certaine somme de cristaux verts. Ces cristaux vert sont l'unité monétaire payante de The Mighty Quest For Epic Loot, vous deviez vous doutez qu'il y avait quelque chose qui était payant. Comme dans n'importe quel jeu de type "Free to play" il y a un système de micro transaction intégré dans celui-ci. Cela ne m'a pas empêché de faire quoi que ce soit dans mes séances de jeu et je ne crois pas que ce système que ça le deviendra. Dans mon cas, ce système servira probablement plus d'indicateur de fin de séance que d'autre chose.

En conclusion, je dirais que The Mighty Quest For Epic Loot est un petit jeu bien amusant qui à ce qu'il faut pour plaire aux joueurs de toutes les tranches. On se reparle plus tard je dois retourner attaquer les châteaux de mes voisins.