/news/currentevents
Navigation
MMA Railway

« Compagnie irresponsable »

« compagnie irresponsable »
Photo d’archives Denis Allard, Expert.

Coup d'oeil sur cet article

La société ferroviaire impliquée dans la tragédie de Lac-Mégantic était loin de prendre toutes les précautions nécessaires pour assurer la sécurité de ses convois, estime un expert.

La société ferroviaire impliquée dans la tragédie de Lac-Mégantic était loin de prendre toutes les précautions nécessaires pour assurer la sécurité de ses convois, estime un expert.

Deux jours après le drame survenu en plein cœur de la petite municipalité des Cantons-de-l’Est, les réponses sur les circonstances du déraillement du train chargé d’hydrocarbure se font attendre.

Extrêmement discret, voire absent, depuis la catastrophe, le président de la compagnie Montreal, Maine & Atlantic Railway, Ed Burkhardt, a été pointé du doigt.

«Ses méthodes de gestion sont douteuses (...). Il cherche à générer des profits en réduisant les effectifs sans se soucier de la sécurité», s’est indigné le président du Fonds mondial du patrimoine ferroviaire, Denis Allard.

Mauvaise feuille de route

Ces dernières années, la Montreal, Maine & Atlantic Railway a connu d’autres déraillements, avec entre autres une importante fuite de diesel en juin à Frontenac, tout près de Lac-Mégantic.

De plus, une des sociétés ferroviaires qu’Ed Burkhardt détenait auparavant dans le Wisconsin présente un bilan mitigé avec plusieurs accros à son parcours.

L’homme d’affaires a été rappelé à l’ordre par le Bureau américain de la sécurité des transports lorsqu’il a voulu faire rouler ses trains avec un seul conducteur à bord. «C’est une méthode très contestée», a avancé M. Allard qui n’hésite pas à parler d’une «compagnie irresponsable».

Pas les compétences

Selon lui, la Montreal, Maine & Atlantic Railway n’avait ni les compétences, ni le matériel requis pour transporter un tel convoi. «Ce sont des wagons rafistolés, achetés de seconde main», pas assez solides pour isoler le carburant.

Très connu dans le milieu ferroviaire, M. Burkhardt est dépeint comme «un antisyndicaliste impitoyable» sur plusieurs forums dédiés aux passionnés de trains sur Internet, à la recherche de profits à tout prix. L’homme, qui possède des compagnies aux quatre coins du globe, n’a pas rendu les appels du Journal.

Commentaires