/news/currentevents
Navigation
Lac-Mégantic

Lac-Mégantic: un présage de la tragédie au Wisconsin

Un présage de la tragédie au Wisconsin
Photo Courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Les compagnies ferroviaires opérées par Ed Burkhardt, le patron de la Montreal Maine and Atlantic Railway, n’en sont pas à leur premier déraillement en plein cœur d’une ville. Un grave accident survenu en 1996 au Wisconsin rappelle étrangement la tragédie de Lac-Mégantic, et pose la question des leçons tirées de l’événement.

Les compagnies ferroviaires opérées par Ed Burkhardt, le patron de la Montreal Maine and Atlantic Railway, n’en sont pas à leur premier déraillement en plein cœur d’une ville. Un grave accident survenu en 1996 au Wisconsin rappelle étrangement la tragédie de Lac-Mégantic, et pose la question des leçons tirées de l’événement.

À l’époque, un véritable miracle avait permis d’éviter que la mort endeuille toute une communauté.

Le 4 mars 1996, un convoi opéré par Wisconsin Central, dirigée par Burkhardt, entre au petit matin dans le village de 1600 habitants de Weyauwega, au Wisconsin.

Il transporte 53 wagons remplis de matières dangereuses, dont du gaz de pétrole liquéfié, du propane et de l’hydroxyde de sodium.

Les 16 premiers wagons entrent dans le village sans problème, mais les autres déraillent et emboutissent un silo à grain et des bâtiments adjacents.

Sur internet, on peut voir des images saisissantes de l’accident, où trois wagons contenant du propane prennent littéralement en feu et explosent.

Mauvais entretien du réseau

Une enquête du National Transportation Safety Board déterminera par la suite que la cause de l’accident était le mauvais entretien du réseau ferroviaire par Wisconsin Central.

Un écrou fracturé non réparé depuis plus d’un an a mené à une rupture de l’échangeur de la voie ferrée.

L’accident a mené à l’évacuation de 2300 personnes pendant plus de deux semaines.

Par miracle, il n’y a pas eu de mort, parce que le déraillement est survenu par temps froid et que l’intervention rapide des pompiers et du conducteur de la locomotive a permis d’éviter la propagation du feu.

Burkhardt limogé

Wisconsin Central devra verser 27,2 M$ US pour les dégâts et à la suite de recours collectifs des citoyens, et Burkhardt sera limogé de Wisconsin Central en 1997. Les autorités du Wisconsin interdiront aussi qu’un train puisse fonctionner avec un seul employé à bord.

Selon la US Federal Railroad Administration, la MMA a connu 34 déraillements de train depuis 2003, dont cinq entraînant des dommages de plus de 100 000$.

Contrairement au Wisconsin, MMA avait obtenu de Transport Canada l’autorisation de faire circuler un train avec seulement un employé à bord.

Commentaires