/sports/racing
Navigation
Formule 1

Ferrari équipera Marussia

Jules Bianchi
Photo ROGERIO BARBOSA / AFP / Archives Jules Bianchi

Coup d'oeil sur cet article

PARIS - Ferrari fournira à partir de la saison 2014 des nouveaux moteurs V6 turbo hybrides à l'écurie de Formule 1 Marussia, encore équipée cette saison de blocs Cosworth, ont annoncé mardi l'écurie anglo-russe et la Scuderia.

Ferrari équipera donc trois écuries en 2014: sa propre structure ainsi que l'écurie suisse Sauber, déjà motorisée par Ferrari, et Marussia dans laquelle court cette saison le Français Jules Bianchi.

Selon Andy Webb, directeur général du Marussia F1 Team, ce partenariat avec Ferrari est un signe du développement en cours dans l'ancienne écurie Virgin, arrivée en F1 en 2010 en même temps que Caterham et HRT, aujourd'hui disparue: «Cela montre bien notre engagement dans ce sport et notre détermination à continuer à progresser vers nos ambitions à long terme».

Webb rappelle que Ferrari est «le motoriste qui a eu le plus de succès dans l'histoire de la F1» (222 victoires, 31 titres mondiaux constructeurs et pilotes) et n'oublie pas de remercier Cosworth, qui équipe les Marussia depuis 2010 mais va se retirer fin 2013 de la F1, faute de moyens financiers pour développer un nouveau moteur hybride.

L'écurie russe a également annoncé mardi qu'elle ne profiterait plus des services de l'ingénieur britannique Pat Symonds, qui lui servait de consultant depuis 2011 mais vient d'être embauché cette semaine par Williams F1, comme nouveau directeur technique à la place de Mike Coughlan.

Changements chez Williams

L'écurie Williams de Formule 1, actuellement neuvième du championnat du monde des constructeurs, avec zéro point marqué en neuf manches, a embauché l'ingénieur britannique Pat Symonds à partir du 19 août prochain, comme nouveau directeur technique, à la place de Mike Coughlan.

Symonds dispose de 30 ans d'expérience de la Formule 1, souligne Williams F1 dans un communiqué, depuis ses débuts chez Toleman, écurie qui est ensuite devenue Benetton puis Renault F1. Il était depuis 2011 consultant pour Marussia, à titre indépendant.

Avec Michael Schumacher chez Benetton, puis Fernando Alonso chez Renault, les voitures conçues par Symonds ont remporté 32 Grands Prix, quatre titres mondiaux pilotes et trois titres mondiaux constructeurs.

«Notre engagement à refaire gagner Williams est total et ce recrutement est une preuve de plus de notre désir collectif de faire revenir notre écurie au niveau qu'elle mérite», explique Mike O'Driscoll, le directeur exécutif du groupe Williams.

«L'histoire de Williams est inscrite dans le succès et l'excellence, donc je suis honoré qu'on me demande de jouer un rôle dans le retour de cette équipe au plus haut niveau», pour qui «Sir Frank (Williams), Mike (O'Driscoll) et Claire (Williams) ont mis en place les fondations de succès futurs».

Williams F1 n'a plus gagné depuis le GP d'Espagne 2012. Elle disposera à partir de 2014 de moteurs Mercedes hybrides, à la place de ses moteurs Renault actuels, dans le cadre de la nouvelle réglementation technique.

Essais à Silverstone

Dix écuries de Formule 1, mais pas Mercedes-AMG, vont participer de mercredi à vendredi à des essais pour jeunes pilotes, sur le circuit de Silverstone, qui seront aussi des essais de pneus Pirelli en prévision de la fin de saison 2013 et même de 2014.

La Fédération internationale de l'automobile (FIA), ou plutôt son Tribunal International, avait sanctionné en juin Mercedes-AMG pour des essais de pneus effectués en mai à Barcelone, à la demande de Pirelli. Elle a ensuite transformé l'objectif de ces essais de Silverstone, sur la piste même où une cascade de crevaisons spectaculaires a émaillé le Grand Prix de Grande-Bretagne.

La FIA ayant considéré que les incidents de Silverstone «constituent un véritable problème de sécurité pour les pilotes», l'autorisation a ensuite été donnée aux écuries de faire rouler cette semaine, en plus de leurs jeunes pilotes de réserve (moins de deux GP au compteur), les pilotes titulaires de leur choix.

Ceux-ci devront respecter scrupuleusement le plan de travail de Pirelli et utiliseront a priori sept trains de pneus apportés spécifiquement par le manufacturier italien pour ces essais, en plus des 105 trains de pneus prévus pour les essais d'avant-saison et de jeunes pilotes, hors Grands Prix.

Parmi les sept trains de pneus spécifiques pour Silverstone, il y aura deux trains de pneus medium et cinq trains de pneus durs, avec deux gommes différentes. L'une des deux gommes dures a déjà été testée lors des essais libres du vendredi, à Barcelone et Silverstone, en prévision de 2014.

Contrairement à l'an dernier, quand trois écuries avaient participé à ces essais estivaux de Silverstone, toutes ont répondu présent sauf Mercedes-AMG à cause de la sanction de la FIA.

Red Bull Racing fera rouler cinq pilotes, dont ses deux titulaires, comme Force India, ainsi que l'Australien Daniel Ricciardo (Toro Rosso), candidat pour remplacer Mark Webber l'an prochain.

D'autres ont prévu un seul titulaire pendant une journée maximum, comme Williams qui fera rouler Pastor Maldonado, Sauber, enfin rassuré sur sa situation financière, qui a prévu Nico Hülkenberg, et Lotus qui a demandé à Kimi Räikkönen, troisième du championnat 2013, d'interrompre ses vacances.

Certains, comme McLaren, ne profiteront pas pleinement de cette opportunité et laisseront leurs pilotes de réserve oeuvrer pendant trois jours.

Mercedes-AMG, qui avait accepté d'être privé d'essais jeunes pilotes, trouve désormais injuste de ne pas tester, comme les autres écuries, les nouveaux pneus qui seront utilisés à partir du GP de Hongrie, le 28 juillet.

Du coup, la sanction du tribunal de la FIA qui apparaissait clémente, fin juin à Paris, semble désormais plus sévère pour l'écurie allemande.

Liste des pilotes prévus pour les essais pneus/jeunes pilotes:

Red Bull: Mark Webber (AUS), Sebastian Vettel (GER), Antonio Félix da Costa (POR), Carlos Sainz Jr (ESP), Daniel Ricciardo (AUS)

Ferrari: Felipe Massa (BRA), Davide Rigon (ITA)

McLaren: Kevin Magnussen (DEN), Oliver Turvey (GBR), Gary Paffett (GBR)

Lotus: Kimi Räikkönen (FIN), Nicolas Prost (FRA), Davide Valsecchi (ITA)

Force India: Paul di Resta (GBR), Adrian Sutil (GER), James Calado (GBR)

Sauber: Nico Hülkenberg (GER), Robin Frijns (NED), Kimiya Sato (JPN)

Toro Rosso: Jean-Eric Vergne (FRA), Daniel Ricciardo (AUS), Johnny Cecotto Jr (VEN), Daniil Kvyat (RUS), Carlos Sainz Jr (ESP)

Williams: Pastor Maldonado (VEN), Susie Wolff (GBR), Daniel Juncadella (ESP)

Marussia: Jules Bianchi (FRA), Max Shilton (GBR), Tio Ellinas (CHY), Rodolfo Gonzalez (VEN)

Caterham: Charles Pic (FRA), Giedo van der Garde (NED), Alexander Rossi (USA), Will Stevens (GBR)

Commentaires