/opinion/columnists
Navigation

L’arbre miraculeux

Coup d'oeil sur cet article

Voilà longtemps que je me retiens mais, cette fois, je me laisse aller. Qui plus est, je vais commencer à en gober. Je parle du Moringa, une plante cultivée dans le sud de la planète et qui est de plus en plus définie comme un arbre miracle. Le plus bel exemple près de moi est mon ami Henri Perrin, distingué serveur chez Villa Massimo à La Prairie. Il y a un peu moins de deux ans, Henri a été diagnostiqué. Atteint de la maladie de Parkinson au deuxième degré. C’est grave. Henri approche la cinquantaine et ressentait progressivement les symptômes de fatigue extrême, de l’incohésion et des tremblements.

Voilà longtemps que je me retiens mais, cette fois, je me laisse aller. Qui plus est, je vais commencer à en gober. Je parle du Moringa, une plante cultivée dans le sud de la planète et qui est de plus en plus définie comme un arbre miracle. Le plus bel exemple près de moi est mon ami Henri Perrin, distingué serveur chez Villa Massimo à La Prairie. Il y a un peu moins de deux ans, Henri a été diagnostiqué. Atteint de la maladie de Parkinson au deuxième degré. C’est grave. Henri approche la cinquantaine et ressentait progressivement les symptômes de fatigue extrême, de l’incohésion et des tremblements. Évidemment, la médecine traditionnelle l’a placé immédiatement sous médication avec des résultats plus ou moins satisfaisants. Henri a entendu parler du Moringa, un produit naturel et c’est pas rien. Les feuilles de moringa contiendraient deux fois plus de protéines que le yaourt, 3 fois plus de potassium que la banane, 4 fois plus de calcium que le lait, 7 fois plus de vitamine C que les oranges, 4 fois plus de vitamine A que les carottes, posséderaient en outre les 8 acides aminés essentiels et j’en passe.

PREUVES VIVANTES

Résultat? Henri jure que les symptômes de son Parkinson sont disparus à 80%. Il a repris ce travail de serveur qu’il avait dû abandonner et il mord dans la vie à très belles dents. Un réel miracle dit-il. Henri m’a également parlé d’une connaissance qui, aux prises avec des maux de dos, a pu abandonner sa marchette en un mois grâce au Moringa et une autre dont la vigueur sexuelle a repris là où elle avait laissé il y a plusieurs années. Et aussi, un troisième qui a réglé de sérieux ennuis d’arthrite.

Je commence le Moringa ce matin. Pauvre Manon!

ZLINGNE

  • C’est choquant de lire que Michael Applebaum recevra une prime de départ de 268 000$. Mettez le focus sur le mot «départ», c’est moins pire.
  • J’adore passer des heures avec les enfants. Le problème c’est quand ils se réveillent.
  • S’il y en a un qui a fait sa part pour la diminution des coups à la tête, c’est bien Travis Moen.
  • TVA acquiert La Semaine avant la fin de semaine.
  • En observant les récoltes de pot saisies par la SQ, on peut être fier de nos racines.

À DEMAIN

Je ne sais pas si le Moringa allonge aussi la drive au golf. Je vous tiens au courant.

Commentaires